La Grèce Antique

Difficile d’être exhaustif lorsque l’on parle d’antiquité. Il y aurait tellement de civilisations à découvrir. S’il y a bien un incontournable, c’est la Grèce Antique, surtout pour nous, européens, tellement influencés par cette civilisation.

Enormément d’ouvrages pour enfants ont été écrits sur la Grèce, et ces articles n’ont absolument pas la prétention de les remplacer, bien au contraire. Lorsqu’on s’intéresse à un sujet, on a toujours envie d’en connaître davantage. Ne privez votre enfant d’aucune lecture qu’il souhaiterait faire, et même si vous avez l’impression de souvent lire la même chose, lisez-lui ou laissez le lire autant qu’il le souhaite.

Dans ces articles, comme pour l’Egypte ou la Chine, nous vous donnerons quelques idées d’expérimentations qui ont bien enrichi nos découvertes et retracerons le fil rouge que nous avons suivi. Il n’y a pas de règle à suivre si ce n’est d’écouter son enfant : s’il se désintéresse de l’étude, cela ne sert à rien de poursuivre, on pourra y revenir plus tard. Si au contraire, il s’y passionne, alors bien plus de choses que les contenus de ces articles pourront être réalisées !

Pendant plus d’un mois, nous allons vivre avec les grecs de l’Antiquité, découvrant leur pays, leurs dieux, leur culture, leurs héros, leur alimentation, leurs loisirs… Bref, comme pour l’Egypte et la Chine, nous plongerons dans une civilisation et avancerons lentement à sa découverte. Le but n’étant pas d’engranger des savoirs mais plutôt d’éveiller la curiosité de nos enfants, de leur donner des repères, des clés de compréhension de notre monde, et d’ouvrir leurs esprits à d’autres cultures et civilisations.

La Grèce antique : un lieu et une période

Il est toujours important de donner des repères à nos enfants. Cela les aidera beaucoup pour la compréhension et la mémorisation des informations.

Géographie de la Grèce Antique

Quand on connaît la géographie d’un territoire, on comprend mieux la vie et le développement d’une civilisation.

Proposez à votre enfant de situer la Grèce sur le globe du monde. Sur quel continent se situe-t-elle ? Est-elle au nord ou au Sud de ce continent ? A l’Est ou à l’Ouest ? Quels sont les pays qui l’entourent ? Vous pouvez à partir de cela tirer des conséquences sur le climat en Grèce ainsi que  sur les liens avec l’Asie et l’Afrique, deux continents a proximité.

Proposez ensuite à votre enfant une vue satellite de la Grèce. Laissez-le faire ses observations.

Il remarquera sans doute que la Grèce est entourée de mer. Observez avec lui qu’il y a deux mers : la Mer Méditerranée et la Mer Egée. Si votre enfant a déjà travaillé sur les contrastes géographiques, l’étude de la Grèce peut être l’occasion d’une bonne révision. Sinon, vous pouvez lui présenter ces contrastes, et ensuite essayer de les retrouver sur la carte. Vous pourrez ensuite repérer les nombreuses îles, l’isthme de Corinthe, l’archipel des Cyclades…

Il s’apercevra aussi que la Grèce est couverte de montagnes. Vous pouvez lui expliquer que certaines de ces montagnes sont volcaniques et que pendant l’Antiquité, les éruptions sont très dangereuses.

A partir de ces observations, vous pouvez ensemble vous questionner : A ton avis, comment les grecs se déplaçaient-ils ? Où était-il possible de construire de grandes villes ? Avaient-ils la place de cultiver de grandes étendues de terre ?

Grâce à ces simples questions, votre enfant aura déjà de nombreuses clés pour entrer dans cette nouvelle étude.

A ce stade, nous vous proposons, comme pour la Chine et l’Egypte, la réalisation d’une maquette de la Grèce antique, afin que toutes ces notions soient vraiment parlantes pour votre enfant et que vous puissiez y revenir tout au long de votre étude.

Ici, nous avons varié les techniques en utilisant cette fois-ci du plâtre pour réaliser les montagnes. Ainsi, les enfants ont pris beaucoup de plaisir à réaliser la maquette, sans que cela ne devienne rébarbatif.

La principale difficulté a été la peinture, plusieurs îles ont en effet été englouties en un coup de pinceau ! Ce qui compte vraiment, c’est que les enfants comprennent bien que la Grèce est un pays montagnard, entouré de mer et composé de nombreuses îles.

 Une fois la maquette peinte est vernie, il est intéressant d’y faire figurer le mont Olympe, les principales cités-Etats de la période classique (Athènes, Sparte, Thèbes, Troie…en expliquant à votre enfant ce qu’est une cité-état bien sûr), le nom de quelques îles, la mer Méditerranée et la mer Egée.

Au fur et à mesure de l’étude, vous pourrez enrichir la maquette en y revenant pour chercher un lieu, situer une bataille… Ici les enfants, qui étaient impatients d’entrer dans l’étude de la Grèce pour pouvoir parler d’Ulysse, ont tout de suite voulu trouver Ithaque et tracer son voyage jusqu’à Troie !

Situer la Grèce antique dans le temps

Depuis le début de l’étude de l’Antiquité, nous vous proposons la réalisation d’une frise.

En la reprenant, et en choisissant une couleur particulière pour la Grèce, votre enfant pourra faire un lien entre toutes ces études. Certains évènements, notamment entre la Grèce et l’Egypte, se chevauchent et les histoires se mêlent. Ce sera très satisfaisant pour votre enfant de réussir à comprendre certaines périodes de l’Histoire grâce aux études précédentes. Le personnage d’Alexandre le Grand, dont on a déjà parlé en abordant l’Egypte puis la Perse, en est un bon exemple.

Ici, nous avons fait le choix de ne pas trop entrer dans le détail de toutes les périodes car nous nous adressions à de très jeunes enfants. La lecture d’ouvrages nous a permis de découvrir l’île de Crète et les Minoens, l’époque Mycénienne, l’époque archaïque, l’époque classique et l’époque Hellénistique. Ces périodes ont été identifiées sur la frise ainsi que quelques évènements importants qui ont marqués les enfants (la guerre de Troie, l’apparition de l’alphabet, les premiers jeux olympiques, Homère, Alexandre de Grand, la conquête par les romains…)

La frise sera complétée au cours de l’étude.

Elle est là pour nous montrer que cette civilisation s’inscrit bien dans un temps donné, elle a un début et une fin, elle a permis la découverte de nombreuses choses qui changeront à jamais le cours de l’histoire et la vie des hommes.

Sylvie d’Esclaibes

Qu'en pensez-vous de cet article sur mon blog Montessori ?