~ Ne pas mettre tous les enseignants dans le même panier.

Nouveau commentaire suite à l’article posté vendredi dernier.

« Bonjour,
Je suis enseignante dans le public, dans une petite école à une seule classe et je m’intéresse beaucoup à la pédagogie Montessori. Pour le moment je n’ai pas la possibilité de suivre une formation mais internet est une mine d’or et grâce à cela je compte mettre en place un enseignement inspiré de ce que faisait Maria Montessori. Je dis inspiré car je ne suis pas formée et que le fonctionnement ne sera pas à 100% celui d’une ambiance Montessori, mais j’espère m’en approcher. Je crois vraiment qu’il ne faut pas mettre tous les enseignants dans le même panier. Beaucoup d’entre nous ont à cœur de voir les enfants s’épanouir et évoluer à leur rythme. Bonne continuation et merci pour ce site qui m’a beaucoup inspirée.
Céline »

Bravo Céline pour vos initiatives. Je suis tout à fait d’accord avec vous et je n’oserai absolument pas « mettre tous les enseignants dans le même panier ». Heureusement pour les enfants, il existe des enseignants extraordinaires dans l’Education Nationale et vous en faites partie. Mais ils sont rares ! et souvent certains voudraient faire différemment mais sont empêchés par leurs conditions de travail : classe trop chargée, enfants tous du même âge, obligation d’enseigner à tous les enfants la même chose au même moment, retard dans l’enseignement des fondamentaux (lecture, écriture, calcul…), etc… Les écoles à une classe sont rares aussi et c’est tellement dommage.

Le matériel Montessori.

Céline, si vous avez besoin d’aide pour mettre en pratique la méthode Montessori dans votre classe, n’hésitez pas à me demander des conseils. J’aurais beaucoup de plaisir à vous aider si je le peux et à permettre à vos petits élèves de bénéficier de cette pédagogie.

Sylvie d’Esclaibes

2 commentaires

  1. Bonjour,
    « Ne pas mettre tous les enseignants dans le même panier »,
    « il existe des enseignants extraordinaires dans l’Education Nationale et vous en faites partie. Mais ils sont rares ! »

    Dans ce registre, voici la réflexion d’un garçon de 14 ans, passé par l’enseignement Montessori puis école anglo-saxonne (IB Diploma) qui devant entrer en 1ère au lycée (première expérience de l’Éducation Nationale) a souhaité passer du temps en classe de 3éme afin d’expérimenter ce que ses futurs camarades de classe avaient vécu à l’école. Un de ces rares directeurs extraordinaires a accepté de le recevoir une semaine, en classe de 3éme, dans son collège fréquenté par des enfants venant de familles aisées ou de catégorie socio-professionnelle supérieures. Donc sans souci majeur de discipline.

    Fin de la première journée, dialogue avec ses parents :
    L’enfant : ils sont vraiment infantilisés !
    Le parent : Ah oui, ces élèves n’ont sans doute pas eu la même expérience que toi ,
    L’enfant l’interrompt vivement : Non ! je parle des profs ! ils doivent remplir un cahier, sont dépendants du CPE, menacent les élèves de l’autorité et de la sanction pour obtenir le calme et leur attention …

    Une situation qu’il n’avait jamais vécue auparavant.

    Le système E.N. a l’effet pervers de mettre les enseignants « hors du monde réel », les obligeant à se comporter dans l’établissement comme des élèves dans leur classe, sans l’objectif ni la réelle légitimité à obtenir leur intérêt.
    De plus, l’E.N. ne permettant pas aux parents d’entrer dans l’établissement, il n’y a aucun regard extérieur libre et concerné qui puisse éclairer, alerter, potentielle remise en question des enseignants ou de l’administration.

  2. pouvez vous m’aider a trouver du maeriel montessori pas trop cher et de bonne qualité? avez vous des liens a nous consieller sur internet ?

Laisser un commentaire