Maria Montessori a écrit dans « Education pour un monde nouveau » :⁠
« Il faut manipuler et bouger l’enfant avec soin, ne pas le baisser soudainement pour le plonger dans son bain, ne pas l’habiller rapidement ni brutalement – brutalement dans le sens que toute manipulation d’un enfant nouveau-né est brutale tant il est délicat, aussi bien sur le plan psychique que sur le plan physique. Le mieux de tout serait que le nouveau-né […] soit porté sur un matelas moelleux. »⁠

Les avantages de ce matelas pour bébé :⁠
– Il permet au bébé de garder la chaleur de son corps : c’est une source importante de sécurité pour lui car il conserve cette chaleur quel que soit l’endroit où on le pose. ⁠
– Il permet de garder les odeurs ce qui est très sécurisant également pour le bébé de retrouver ses odeurs familières. ⁠
– Ce petit matelas appelé topponcino va prendre l’odeur de la maman ainsi que la sienne et même si d’autres personnes le prenne dans leurs bras, il se sentira en sécurité grâce à cette odeur familière.⁠
– Le corps du bébé est bien maintenu. Et ainsi le bébé retrouve l’étroitesse de l’utérus de sa maman. Ainsi il se sent sécurisé. De plus, sa tête est toujours bien maintenue.⁠
– Dans le lit dés la maternité, pour se poser, pour jouer, pour être porté dans les bras, pour le change… dans toutes les situations le topponcino accompagnera et sécurisera votre tout-petit.

Vous pourrez trouver ce topponcino sur la boutique « Art Montessori » de Joël Philippin

En suivant nos formations Montessori pour les enfants de 0 à 3 ans, nous vous expliquons tout cela et beaucoup d’autres choses encore pour offrir le meilleur aux bébés et aux jeunes enfants. Que vous soyez parents, futurs parents, ou professionnel (le) s de l’enfance, ces formations vous passionneront. Et excellente nouvelle : elles peuvent maintenant être prises en charge par votre Compte Individuel de Formation dont nous disposons pratiquement tous !

Vous trouverez tous les renseignements sur ces formations sur notre site www.apprendre-montessori.fr

Sylvie d’Esclaibes

Publié par :Sylvie d'Esclaibes

Qu'en pensez-vous de cet article sur mon blog Montessori ?