Le coin des artistes

L’art est très important pour le développement de l’enfant.

Regarder de belles choses lui donne envie de construire un monde plus beau, l’art sensibilise l’enfant à la différence, la compréhension, l’ouverture à l’autre.

Les enfants sont naturellement créatifs. Ils ont une grande sensibilité artistique. Ils aiment la musique, ils aiment le dessin, la peinture, ils sont observateurs et voient souvent des détails qui nous échappent. Ils n’ont pas nos codes du beau et du laid, ils sont très libres face à une œuvre.

Il est important que l’enfant ait un petit coin dans la maison où il peut exprimer sa sensibilité artistique librement. Nous savons que, jusqu’à 6 ans et même souvent au-delà, ce qu’aime l’enfant par-dessus tout, c’est la découverte sensorielle. Mettre à sa disposition différents supports créatifs lui permettra de répondre à ce besoin de manipulation, de développer sa dextérité, sa concentration, son sens artistique…

Cela peut être rebutant pour le parent de mettre en place un tel coin. Nous savons effectivement qu’une activité peinture demande un bon temps de préparation et un temps encore plus important de nettoyage… alors en autonomie et à la disposition de l’enfant…

Dans un premier temps, nul besoin de mettre dans ce coin la peinture ou le pastel gras ! Cela viendra au fur et à mesure, quand l’enfant aura pris de bonnes habitudes et qu’il gagnera en autonomie.

Pour un enfant de 2 à 5 ans, on peut prévoir une petite table à sa taille, qui ne craint pas les coups de crayons (même si l’enfant sait que l’on dessine sur la feuille, il peut sans le vouloir dépasser, il ne faut pas qu’il soit stressé ou trop contraint à cause d’une table à ne pas salir). Pourquoi ne pas récupérer une vieille table prête à partir à la déchetterie à cet effet ? Ou recouvrir une table qui aurait de la valeur d’une toile cirée ?

Prévoyez près de la table une étagère sur laquelle l’enfant pourra trouver par exemple :

  • des feuilles blanches (ou feuilles de brouillon si votre enfant dessine beaucoup!)
  • des crayons de couleurs bien taillés et avec une belle variété de teintes
  • un crayon à papier taillé
  • un taille crayon
  • une gomme
  • des feutres en état de fonctionnement (vérifiez régulièrement qu’ils ne sont pas trop usés et qu’ils fonctionnent bien)
  • des pastels ou crayons gras
  • un plateau avec de jolies feuilles de couleurs et une paire de ciseaux
  • un plateau avec de la colle liquide dans un petit pot et un pinceau (il faut que l’enfant ait accès ensuite à un point d’eau pour laver son pinceau, sinon préférez la colle en bâton)

Le contenu de l’étagère pourra varier selon l’âge de votre enfant (vous pourrez y intégrer de la gouache, puis de l’aquarelle, etc)

Le contenu pourra aussi varier selon les saisons (en automne, l’enfant pourra coller des feuilles mortes qu’il aura ramassé, vous pourrez aussi lui proposer des morceaux de feutrines aux couleurs de l’automne, des écorces de bois,etc. ; en hiver, vous pourrez mettre du coton à coller, des paillettes, etc…)

Vous pouvez aussi près de ce coin tendre un fil pour y suspendre avec des pinces à linge quelques créations de votre enfants.

N’oubliez pas de prévoir à proximité un petit nécessaire de nettoyage : une poubelle, une petite éponge, un balai et un ramasse poussière.

L’enfant prendra l’habitude (il faut pour cela lui montrer!) de nettoyer sa table et sa place et de ranger son matériel à la fin de l’activité.

Vous pouvez aussi (cela est même bien) fixer quelques règles relatives à ce coin, par exemple : le matériel doit rester sur l’étagère et ne pas être manipulé dans toute la maison (cela peut éviter que les plus jeunes frères et sœurs se retrouvent avec des feutres entre les mains!), ou encore les feutres doivent être bien rebouchés pour ne pas sécher, etc. Ces règles doivent être peu nombreuses, simples et pleines de bon sens pour que l’enfant les appliquent facilement.

Avec un matériel simple comme celui-ci laissé en autonomie, on se rend compte que des enfants dès 3 ans peuvent passer plusieurs heures par jour à dessiner. Cela aiguise leur motricité fine, leur concentration, leur créativité, leur sens de l’observation. Souvent, ils aimeront dessiner ce qui les passionne.

De temps en temps, vous pouvez leur proposer une reproduction ou un thème de dessin.

Les plus grands aimeront parfois dessiner avec un modèle ou représenter quelque chose qu’ils ont observé dans la nature. Il existe de très beaux livres pour apprendre à dessiner pas à pas. Mais cette aide au dessin ne doit être proposée à l’enfant que s’il la sollicite et ne doit pas contraindre sa créativité !

A vos crayons !

Sylvie d’Esclaibes

Un commentaire

Laisser un commentaire