Apprenez à lire à votre enfant avant 6 ans: quelques règles à suivre

Un article qui connaît un très grand succès !

 

Apprenez à lire à votre enfant avant 6 ans : quelques règles à suivre…

Cet article sur l’apprentissage de la lecture a connu un vif succès. Ceci prouve bien qu’il est essentiel d’apprendre à lire à son enfant avant le CP.

C’est devant cette absolue nécessité que j’ai été très heureuse d’être l’auteur de plusieurs cahiers d’activités  des « Petits Montessori » parus chez La Librairie des Ecoles. En effet ces petits guides sont une aide précieuse pour les parents et aussi les professeurs des écoles qui souhaitent accompagner leur enfant dans cet apprentissage au moment de la période sensible de l’enfant c’est-à-dire entre 2 ans 1/2 et 6 ans.

Lisez cet article, procurez vous les « petits Montessori » en cliquant sur les liens :
J’écoute les sons
Je trace les lettres
J’associe les lettres aux sons
Je lis mes premiers mots

Je lis des mots longs

Vous pouvez aussi trouver une compilation mais je la conseille plutôt en révision qu’en apprentissage : Ma méthode pour apprendre à lire

Et accompagnez votre enfant dans ce formidable apprentissage qui va lui donner beaucoup de bonheur : Pour vous y aider,  j’ai créé un module de formation à 99 € sur l’apprentissage de la lecture afin que vous puissiez tous apprendre à lire aux enfants facilement : ce module contient des vidéos de présentations, des fiches explicatives, la théorie, vous pouvez poser toutes vos questions à une formatrice/ou un formateur et vous pouvez télécharger gratuitement le matériel de lecture dont vous pourriez avoir besoin.

Lire avant 6 ans.

C’est vraiment avant 6 ans que votre enfant va traverser la période sensible de la lecture, période où son esprit absorbant aura toutes les facilités pour cet apprentissage, avec pour résultat des acquisitions  très durables.

Malgré les récentes études qui montrent que le pourcentage d’enfants ne sachant pas lire en fin du cycle primaire est de plus en plus élevé, les programmes de l’Education Nationale continuent à s’obstiner sur le fait qu’il ne faut pas apprendre à lire aux enfants avant le CP, ceci alors qu’il est reconnu que le jeune enfant traverse la période sensible de la lecture vers 4 ans et parfois avant ! A cet âge là, l’enfant apprend en effet à lire avec une grande facilité, il a beaucoup plus de temps pour le faire – deux années supplémentaires – et peut le faire dans le plaisir et sans aucun stress.

Ainsi, je reste convaincue que les enfants auraient un bien meilleur niveau de lecture en fin de primaire s’ils apprenaient à lire dès la maternelle. C’est ce que j’ai toujours constaté dans mon école où les enfants apprennent à lire simultanément dans deux langues (français et anglais) avec parfois une très grande facilité dès leur plus jeune âge (parfois trois ans).

De plus, dans les écoles traditionnelles, l’institutrice de CP fait apprendre les lettres en leçons collectives, tous en même temps, selon le même rythme et avec la même méthode de mémorisation. On ne se préoccupe pas du fait que les intelligences sont multiples, les enfants tous différents, certains plus auditifs, d’autres plus visuels, d’autres qui ont besoin de toucher pour bien mémoriser… De même l’enfant plus lent ou l’enfant dyslexique doit suivre et progresser à la même vitesse que les autres, se retrouvant très vite en retard, puis en échec au fur et à mesure que les leçons défilent.

Chacun sa façon d’apprendre.

L’apprentissage de la lecture devrait absolument être individuel. C’est en effet un apprentissage essentiel qui conditionne tout l’avenir scolaire de l’enfant. De plus, cet apprentissage suscite le développement de beaucoup de fonctions chez l’enfant : les différents types de mémoire, la vue, l’ouïe, le toucher, la concentration, fonctions dont les qualités peuvent être tellement différentes d’un enfant a l’autre.

Celui qui lit mal – ou ne comprend pas bien ce qu’il lit – ne pourra jamais étudier correctement. Si cet apprentissage débutait en maternelle vers 4 ans, cela laisserait le temps à chaque enfant de bien apprendre à son rythme et de manière individuelle. De plus, les instituteurs pourraient utiliser de nouvelles méthodes syllabiques qui donnent de très bons résultats comme  par exemple la méthode des alphas.

Montessori lecture les sons
1. J’écoute les sons

Puisque les penseurs de l’Education Nationale en ont décidé autrement, pourquoi faire culpabiliser les parents ou les empêcher de répondre à cette soif d’apprendre à lire qu’éprouvent tous les jeunes enfants ? Interdit-on aux parents d’apprendre à nager à leurs enfants parce qu’ils ne sont pas moniteurs de natation ? Interdit-on aux parents d’apprendre à faire du vélo à leurs enfants parce que ce n’est pas le bon âge ? Leur interdit-on de proposer à leurs enfants l’apprentissage d’un instrument de musique ?

Eviter l’échec scolaire.

Donc je maintiens : « apprenez à vos enfants à lire très jeunes si vous en avez envie ! »

Faites-le cependant en respectant quelques conseils essentiels :

En effet, cette année encore, lorsque j’ai abordé l’apprentissage de la lecture avec certains petits élèves, j’ai rencontré quelques problèmes avec ces enfants dont les parents avaient voulu bien faire.

Le plus important est d’enseigner le son de la lettre et non son nom dans l’alphabet.

Je vous explique : pour  le « c », par exemple, si vous apprenez à votre enfant que c’est un « sé », lorsqu’il rencontrera la syllabe « ca » il la lira systématiquement « sa » ou même « séa » et n’arrivera donc pas à lire correctement. La même chose avec la lettre « g »: dites-lui que c’est un « gue », cela sera d’une aide considérable pour l’enfant.

Aussi pour le « z », dites-lui que c’est un « zzzz » et non un « zèd ». Pour le « v » par exemple, si vous lui apprenez que c’est un « vé », lorsqu’il devra écrire le mot « vélo », il l’écrira « vlo ». Autre exemple, si vous lui enseignez « bé » pour le « b », lorsqu’il lira la syllabe « ba », il lira « béa » et les mots ne voudront rien dire.

le « l » comme livre.

Surtout évitez également que votre enfant ne fasse de la lecture globale – c’est-à-dire qu’il apprenne les mots entiers sans les décomposer – car il sera vite bloqué dans sa progression, notamment lorsqu’il rencontrera des mots qu’il ne connait pas, qu’il ne pourra pas deviner et donc pas lire.

Un enfant qui a pris cette habitude de deviner aura ensuite beaucoup de mal a utiliser une autre méthode car cela devient très vite un réflexe.

Autre lettre pour laquelle il faut faire attention, c’est le « e »… Dites-lui plutôt qu’il a souvent le son « é » car, dans les débuts de la lecture, on le rencontre davantage avec un accent ou devant une double consonne comme dans « elle » ou « ette ». Sinon, le son « e » est souvent à la fin des mots et en français on ne le prononce pas, comme dans « lune », « cube », « robe », etc…

2. Je trace les lettres.
2. Je trace les lettres.

Si vous voulez aider votre enfant pour l’apprentissage de la lecture, surtout faites beaucoup de jeux sur les sons qui composent les mots comme je l’ai expliqué dans un article précédent.

Alphabet script.

Faites reconnaître à votre enfant les lettres scriptes, ou à la rigueur les lettres cursives (constatez cependant que l’environnement de votre enfant est essentiellement composé de lettres scriptes) et surtout pas de majuscules.

Si vous voulez également aider votre enfant, écrivez des lettres chacune sur de petits cartons et faites-lui composer avec ces lettres des mots phonétiques afin qu’il comprenne vraiment le système de la lecture. Commencez avec les mots phonétiques de 3 lettres tels que « sac », « mur », « bol », « col », etc… Dites-lui bien : « qu’entends-tu dans sac? »  en insistant bien sur chaque son.

Montessori les sons
3. J’associe les lettres et les sons.

En français nous ne disposons pas de beaucoup de mots phonétiques de 3 lettres, je vous indique donc ci-dessous des listes de mots de 4, 5, 6 lettres…

Si votre enfant se lasse de composer des mots avec l’alphabet que vous aurez réalisé sur les petits morceaux de carton, vous pouvez varier la façon de faire : demandez-lui de vous donner les sons par oral, ou de vous dicter la lettre qui correspond, faites-le écrire avec un stylo, ou utilisez une ardoise, un tableau Veleda, des lettres magnétiques… il peut aussi tracer les lettres dans un plateau avec du sable ou de la sciure, du riz, etc… Et surtout parlez-lui des sons qu’il entend dans les mots et faites en sorte que ce soit toujours un jeu. Si l’enfant est jeune, n’y passez pas trop de temps (5 ou 10 minutes) chaque fois. Le plus important est que ce soit régulier et toujours dans le plaisir.

Nous avons également publié une jolie collection de petits romans de lecture autonomes qui suivent exactement la progression indiquée ici. Ce sont les histoires de Nil et Mia parues chez Hatier. Je vous conseille vivement les premiers pour l’enfant qui est en cours d’apprentissage de la lecture car il est fondamental qu’il se rende compte qu’il peut réellement lire des livres. C’est beaucoup plus agréable et gratifiant pour lui !

Donc vous pourrez trouver en librairies ou grandes surfaces ou à la FNAC ou Cultura ou bien sûr sur Amazon :

Ce sont les trois premiers qui sont suivis par une collection d’une trentaine de jolis petits romans qui permettent à l’enfant de lire au fur et à mesure qu’il acquière des nouveautés. 

Le moment où l’enfant réussit à lire et à comprendre ce qu’il lit est particulièrement émouvant. Je vous souhaite vraiment de vivre cela avec votre enfant.

Malgré les années, c’est toujours pour moi un moment unique et très fort.

Sylvie d’Esclaibes.

Liste de mots phonétiques

  • Mots phonétiques de 4 lettres :

Lama – iris – robe – jupe – moto – abri…

  • Mots phonétiques de 5 lettres :

Table – livre – piano – radio – crabe – tigre – plume

épine – veste – arbre – usine…

  • Mots phonétiques de 6 lettres :

Domino – lavabo – cactus – crocus – banane

armure – tulipe – cabane – tomate

vipère – bobine – tortue – canapé…

Montessori - lecture
4. Je lis mes premiers mots.

120 commentaires

  1. Bonjour, merci beaucoup pour toutes ces précieuses infos. Mon fils a bientôt 5 ans, il est en grande section de maternelle. Je profite d’une petite pause professionnelle pour me consacrer pleinement à lui et commencer l’apprentissage de la lecture. Je vais utiliser le matériel montessori, cela sera aidant je pense..j’ai repéré qu’il était demandeur tout en décrochant assez vite..pas évident pour le parent de s’ajuster au mieux !!

  2. Bonjour, nous avons toujours été convaincus par la méthode montessori tant pour l’autonomie que pour les apprentissages divers. La lecture fait partie de notre quotidien et notre fils vers 1 an et demi déjà tenait du Paul Auster entre ses mains avec beaucoup de sérieux; cela nous faisait bien sourire. Les lectures et pas seulement du soir ont toujours fait partie de nos rituels et souvent notre petit chevalier en redemandait; Toutefois nous sommes désormais inquiets, car bien qu’ayant intégré une école montessori à l’age de 3 ans, et s’être vu présener les lettres rugueuses, il a désormais 4 ans et 8 mois et ne connait pas ses lettres ni ses chiffres. Il compte péniblement jusque 5, et ne reconnait aucune lettre rugueuse. Mais ce qui me semble plus inquiétant est qu’il vient encore aujourd’hui de me lancer qu’il ne voulait pas apprendre ni les lettres ni les chiffres, que c’était trop compliqué…je crains qu’en plus nos explications quant à l’utilité de ses connaissances ne le touchent absolument pas…et ce qui couronne le tout est qu’il argumente désormais qu’à l’école personne ne lit donc pourquoi lui devrait-il ? je suis déroutée, très inquiète pour lui et son apprentissage actuel et futur, je sens en mon for intérieur que quelque chose ne va pas…auriez vous des pistes à nous proposer ? Merci mille fois pour votre beau travail (et oui, nous avons commencé les petits montessori, sans intérêt aucun de la part de notre fils…)

  3. Bonjour, nous sommes rendus compte que notre petit garçon de 4 ans reconnait le mot « ikéa » que nous lui avons décortiqué sur l’enseigne du célèbre magasin. Plusieurs jours plus tard il a reconnu ce mot hors contexte et dans une autre typo, est-il mûr pour débuter l’apprentissage de la lecture ou faut-il attendre d’autres signes?

  4. Bonsoir madame
    Moi aussi mon fils a des difficultés à la lecture il oublie très vite les alphabet est ce que je dois consulter l orthophoniste

  5. bonjour,ma fille elle a 6 ans elle est en cp et elle a vraiment une difficulté sur la lecture et ne concentre pas et suis un peut perdue .pourriez vous m’edier,elle ne memorise non plus les choses,si je lui dit de lire l’alphabet de a à z elle le sais mais s’il je lui dit ou est le m ou p elle ne savait rien.

    1. Bonjour, C’est compliqué de vous aider juste par un message. L’apprentissage de la lecture est un long processus qui ne peut se résumer en quelques phrases. Si vous suivez les articles que j’ai écrits sur l’apprentissage de la lecture, vous devriez y arriver. Je pense qu’il faut reprendre au tout début et si c’est trop difficile voir une orthophoniste. Apprendre l’alphabet par coeur n’est pas utile. Sylvie

  6. Bonjour , mon petit garçon de 6 ans commence à bien déchiffrer et à comprendre ce qu’il lit , nous avons travaillé avec vos petits livres , nous en sommes à je lis mes premiers mots , la seule chose est qu’il ne lit que les lettres cursives , ils à beaucoup de mal avec les lettres écrites en script , parfois il refuse mêmede lire en script ( peut-être à cause du sentiment d’échec ). Est grave ? Dois je le faire travailler sur la reconnaissance des lettres ou alors est ce que cela viendra tout seul petit à petit ? J’aimerai beaucoup avoir votre avis et vosconseils. Merci beaucoup. Sara

    1. Bonjour Sara, C’est un peu le souci avec le fait d’écrire ces petits cahiers en lettres cursives mais c’est un souhait de l’éditeur. Dans nos écoles, nous leur apprenons en scripts car c’est le style d’écriture que l’enfant voit partout autour de lui. Mais ce n’est pas grave du tout. Vous pouvez lui préparer un matériel de correspondance des lettres en effet. Vous faites des petits cartons (un par lettre) avec la lettre en cursif et la lettre en script (avec l’autocorrection au dos) et vous lui présentez comme un jeu et très vite il intégrera la correspondance. Tout le monde apprend ainsi dans les classes de l’Education Nationale et les enfants s’y retrouvent très vite donc il va y arriver aussi très rapidement. Merci d’utiliser mes petits cahiers. A bientôt. Sylvie

  7. Mon fils a eu 3 ans en octobre et il accroche totalement à la méthode des alphas. Il est demandeur ++++. C’est une obsession, il en rêve et il y joue tous les jours. On a trouvé plein de petits exercices sur internet qu’il fait avec nous ou avec sa sœur. Il reconnait maintenant les alphas « tout nus » et nous débutons les associations de son sur mot 3 lettres. Nous avons fabriqué les correspondances « habillés »- « tout nu ». Ma fille a appris à lire à 5 ans grâce aux alphas. Je pense que leur accroche est facilité par le fait qu’ils ont tous les deux acquis le langage très facilement. Elle a dix ans bientôt et a un bien meilleur niveau de lecture que les camarades de son âge (CM2), une meilleure compréhension ainsi qu’un goût très développé pour la lecture en général. Il n’existe pas une journée où elle ne prend pas le temps de lire. Il faut dire que dès bébé j’offre des livres à mes enfants et une de nos sortie préférée est la médiathèque. Le goût pour la lecture et même l’écriture (écrire des histoires par ex) ça se transmet par mimétisme aussi. En tous cas votre blog est super, il me conforte dans les choix que je fais pour mes enfants :)

  8. Bonjour, je viens de lire votre article qui est très interessant. J’ai constate que ma fille qui a 3 ans et a toujours porté un énorme intérêt aux livres (elle pretend ‘lire des livres’ depuis ses 18 mois) a vraiment envie de comprendre les mots depuis quelques semaines.
    Elle est dans un environnement bilingue anglais-français. Son père est anglais, je suis française, nous habitons au Royaume-Uni et elle a commence depuis peu l’école maternelle française ici (l’école anglaise ne commence qu’a 5 ans). Elle parle plus en anglais puisque ca a été le language dominant jusqu’a ce qu’elle commence l’école mais nous lisons beaucoup en Français et elle le comprend parfaitement.
    Je pensais lui apprendre a lire le français d’abord car elle entendra plus de français ses deux prochaines années et passer a l’anglais une fois qu’elle aura maitriser le français. Mai j’ai vu que vous appreniez a lire simultanément dans les deux langues dans votre école. Le recommandez vous? Et si oui, pourquoi? Auriez-vous des conseils a me donner?
    Merci!

  9. Bonjour, mon fils connaît toutes les lettres majuscules de l’alphabet et une bonne partie des minuscules. Il veut apprendre à lire seul et je le retrouve souvent seul en train de… je ne sais pas. Je n’ai pas commencé par les sons. Du coup, que puis-je faire maintenant?

    1. Lui faire apprendre les sons des lettres ? sans nommer la lettre. Parceque un G ne fait pas le son géééé mais « gueu » ou « jeu » du coup il faut reprendre là. Ça va très vite… Mon fils est en train de s’approprier la lecture sans du tout connaître l’ordre alphabétique, ma fille a lu à 5 ans et n’a appris l’alphabet en ordre que récemment et elle a pourtant dix ans. Pour elle il n’y a aucune logique à ranger les lettres du coup elle ne retenait pas. Ce n’est pas obligatoire de connaitre l’alphabet pour savoir lire ni même l’appellation des lettres qui de toute façon vient naturellement très rapidement.

  10. Bonjour, merci beaucoup pour cet article très intéressant.
    J’essaie moi-même d’expliquer à ma fille depuis longtemps comment créer un son en combinant consonnes et voyelles, mais jusqu’à récemment elle n’arrivait pas à faire le lien. Elle a 5 ans (bientôt 6) et elle a enfin eu le déclic mais elle n’était véritablement pas capable d’apprendre auparavant. A 4 ans ca aurait été impossible pour elle. Ceci dit elle est trilingue, donc son cerveau est peut-être très sollicité… Sinon j’ai mis au point une méthode pour lui enseigner la lecture qui ressemble énormément à celle que vous décrivez et du coup je suis super fière de moi!

  11. Bonjour
    Un grand merci pour cet article vraiment très intéressant!
    Pensez-vous que la même méthode puisse être utilisée pour des élèves allophones et bien plus grands? J’aurai dans ma classe de cm1-cm2, l’an prochain, deux élèves Syriens qui n’ont pas décroché la lecture en un an (méthode classique utilisée par mes collegues)
    Merci d’avance pour votre réponse

  12. Bonjour, je suis contente de tomber sur cet article, mon fils a 5 ans, il est en grande section. Il a commencé à lire seul les sons simples. Il m’a demandé de lui en apprendre plus. La maîtresse m’a dit qu’il ne fallait surtout pas lui apprendre à lire… Au vu de cet article, je vais passer outre…. merci beaucoup je vais arrêter de culpabiliser de ne pas répondre aux demandes de mon enfant ou de culpabiliser de ne pas écouter les recommandations de la maîtresse :-) Merci beaucoup

    1. Bonjour, Vous avez tout à fait raison. Il faut toujours répondre à la demande de l’enfant. De plus votre fils est en pleine période sensible du langage et donc c’est le moment de lui apprendre à lire. Bravo !

      1. Bonjour Madame SVP est ce que vous avez une chaîne YouTube où l’on peut voir en action quelques cas pratiques des différents exercises cités dans cet article? moi aussi ma fille termine en Grade section et nous demande de lire avec elle comment canaliser toute cette énergie de façon pratique?

      2. Bonjour, Vous pouvez aller sur la chaine Youtube de la librairie des écoles en tapant Montessori je crois, vous allez voir plusieurs vidéos. Si vous achetez les livres chez Leducs également, vous avez plusieurs vidéos que vous pouvez regarder d’après le livre. Merci.

    2. La maîtresse doit gérer des éléves qui vont assimiler à différentes vitesses. Elle va aider les éléves les plus lents à rattraper les plus rapides. Si, avec la complicité des parents, les éléves les plus doués ont pris une trop grande avance, les « plus lents » vont être démotivés (complexés) et les plus rapides vont s’ennuyer. Cela va compliquer le travail de la maîtresse. Mon fils est le plus jeune de sa classe et va entrer en CP. Il a encore du mal à reconnaître les lettres. Je pense l’aider cet été afin qu’il ait un peu moins de difficultés à la rentrée.

  13. Bonjour, je voudrai apprendre a lire en francais a mon fils qui a actuellement 4 ans et demi .Nous vivons a l’etranger et il apprendra au CP a lire et ecrire une autre langue (hebreu).Quel est le meilleur moment d’apres vous pour lui apprendre et avec quelle technique?Le principal enjeu etant bien entendu que cela ne l’embrouille pas et qu’il puisse apprendre dans l’autre langue sans confondre. Avez vous un livre a conseiller?

  14. Bonjour je trouge votre article très intéressant. Ma fille est rentrée en cp et la méthode de lecture ne me paraît pas forforcément adaptée………en effet je trouve pertinent d’apprendre le son de la lettre. Vous ne mettez pas dexemple pout le c……..doit on dire k? J’ai le problème avec vlo par exemple et bcp dautres. ….merci vos conseils par avance

  15. comment explique t-on que certains sons sont différents entre deux lettres (les drigammes on, an, un etc..) sans que l’enfant ne se mélange les pinceaux ?

  16. Bonjour,
    Merci pour vos articles qui sont passionnants et pleins de bon conseils.
    Je commence à me renseigner sur l’apprentissage de la lecture car mon fils de bientôt 4 ans vient de faire sa rentrée en maternelle (il est du mois de janvier). Depuis 2-3 semaines il nous demande ce qu’il y a écrit sur différents supports et répète en suivant les lettres avec son doigt… Je me suis dit que c’était un signe qu’il avait envie d’apprendre à lire et que je devais être en capacité de répondre à sa demande.
    Il reconnaît toutes les lettres majuscules cursives depuis qu’il a un peu plus de 2ans car à l’époque il a exprimé le désir de les apprendre. Je lui avais alors appris en associant un mot à chaque lettre P=papa, M=maman… Encore aujourd’hui quand je lui demande la lettre il me dit « maman » et non « M ». Je me rends compte que ce n’était peut-être pas la bonne méthode mais je ne savais comment répondre à cette soif d’apprendre!
    En lisant votre article je me demande comment répondre à son envie de lecture. Est ce que je dois suivre les mêmes étapes où est ce que je dois les modifier un peu comme il « connaît » les lettres?
    J’ai eu moi même bcp de difficultés à l’école car appris la lecture et l’écriture par les sons alors que je suis uniquement visuelle. Je n’ai pas envie de faire des erreurs avec mon fils, ni le forcer, j’ai juste envie d’être présente pour répondre à ses besoins le mieux possible!
    Merci beaucoup.

    1. Erratum: C’est les lettres majuscules scripts qu’il connaît, pas les cursives. Ce qui nous a permis de passer des heures à « lire » les lettres des panneaux publicitaires dans le métro!!
      Je comprends donc votre logique d’apprendre les scripts au lieu des cursives (même si il me semble que c’est l’inverse dans la pédagogie Montessori?)

  17. Bonjour
    Merci pour cet article très intéressant !
    Ma fille de 4 ans réclame depuis plusieurs mois que je lui apprenne à lire (je le fais bien pour mes élèves !), elle râle car elle aimerait savoir lire comme sa grande soeur. Je lui ai acheté le livre avec les lettres rugueuses qu’elle adore et je pensais m’arrêter là, mais elle est très demandeuse. Quels jeux ou livres me conseillez vous pour que ce soit ludique ?
    En attente d une réponse, je vous souhaite une bonne soirée, Sophie

  18. Bonjour,
    Je suis orthophoniste et je suis contre l’apprentissage de la lecture en maternelle.
    L’enfant de moins de 6 ans a besoin de construire une pensée symbolique, qui s’ancre sur le jeu, le langage oral et le dessin.
    Vive les jouets dans les classes de maternelle, ils auront bien le temps pour les apprentissages formels plus tard!
    Faites confiance aux enfants

Laisser un commentaire