L’école à la maison

En cette période d’écoles fermées, vous vous retrouvez avec les enfants à la maison et vous vous demandez peut être comment vous allez organiser tout cela : le temps de travail de l’enfant, le vôtre, comment les occuper, comment suivre toutes leurs matières, etc…
J’ai donc décidé de vous proposer cet article pour vous aider et chaque semaine, nous vous transmettrons des suggestions. Et mardi matin à 8 h, sera publié sur notre podcast « les adultes de demain« , un épisode dédié à l’école à la maison avec vos enfants. Stéphanie a interviewé Claire et moi afin que vous ayez des réponses pour tous les niveaux : les maternelle, primaire, collégiens, et lycéens.

Si vous souhaitez écouter, je vous propose le lien : https://podcasts.apple.com/fr/podcast/les-adultes-de-demain/id1498741069

Combien de temps pouvons-nous demander à nos enfants de travailler ?
Il est très difficile de quantifier un temps de travail car c’est très variable d’un enfant à l’autre en fonction de son investissement, de sa concentration, etc… De plus de nombreuses activités ne sont pas forcément directement du travail et pourtant l’enfant ou le jeune apprend réellement beaucoup.

Ce qu’il faut savoir : on a l’impression que c’est très compliqué d’avoir ses enfants toute la journée et complètement inconciliable avec une activité professionnelle car ils nous sollicitent beaucoup. En réalité, certains parents arrivent, avec une bonne organisation, à avoir un travail à temps partiel et à pratiquer l’IEF car : 

  • vous accordez beaucoup plu de temps de qualité à votre enfant quotidiennement et donc il est moins demandeur et passe beaucoup de temps libre seul ou avec ses frères et soeurs
  • votre enfant est très autonome dans son travail (apprendre une leçon ou faire ses exercices, après que vous ayez travaillé la leçon ensemble, n’est absolument pas comparable aux devoirs du soir)

Les écueils : 
Attention aux risques des écrans.

Un conseil : Pour les plus jeunes, profitez des nouvelles règles que vous allez instaurer en famille pendant cette période pour limiter, voir supprimer les écrans. Ayez vraiment à l’esprit que les écrans ne sont pas bons pour le développement de votre enfant, qu’ils amoindrissent les capacités de concentration, que si on a l’impression que les enfants sont canalisés, les conséquences en excitation, énervements et difficultés de sommeil n’en seront que plus grandes. 
Idées pour remplacer les écrans : puzzles adaptés à l’âge de vos enfants, lecture, construire une cabane dans le jardin, attribuer à chaque enfant un petit coin potager dans le jardin, observer les étoiles, apprendre les constellations, etc… Chercher avec votre enfant ses centres d’intérêt et faire des activités en lien.

Pour les plus grands, bien sûr le recours à l’écran sera parfois indispensable mais attention d’en limiter le temps d’utilisation.


Un autre écueil serait de vouloir en faire trop : se dégoûter et dégoûter son enfant : ce qui est important : la régularité : tous les jours de la lecture écriture pour les primaires, du français des maths.

Des apprentissages faciles : 
Pour les maternelles mais aussi les primaires : faites participer vos enfants à toutes les activités du quotidien et profitez en pour solliciter toutes leurs connaissances et éveiller leur curiosité :

  • deux repas à préparer par jour : deux occasions d’aborder les fruits et légumes, les couleurs, les quantités, la chaine alimentaire, les formes, les règles d’hygiène, apprendre à brosser et peler les légumes, se laver les mains, nettoyer le plan de travail… Des gestes que l’on fait au quotidien, qui nous semblent insignifiants, qui fascineront les plus petits ! Lire et exécuter une recette est aussi super pour un enfant de 6-8 ans, confiez-lui en toute autonomie la préparation du gouter, en l’aidant juste pour la cuisson si cela est dangereux pour lui. Laissez le aussi ranger son matériel et faire la vaisselle : responsabilité de A à Z, votre enfant sera heureux et sans s’en apercevoir, il aura fait de la lecture et des mathématiques ! 

  • faire son lit le matin : apprendre l’ordre, le soin de l’environnement, travailler sur les formes géométriques, trouver le sommet, les côtés, en profiter pour prendre un mètre et mesurer la taille de son lit… 
  • le printemps arrive, on sort les outils de jardin, on fait des semis avec nos petits, on en profite pour développer leur vocabulaire, leur faire découvrir de nouvelles sensations, pour les plus grands aborder le cycle de la plante, nommer les différentes parties des fleurs… vous trouverez de nombreuses idées sur internet
  • faire le ménage : un enfant de petite section, si vous lui donnez une petite bassine d’eau savonneuse, une éponge et un petit chiffon, lavera avec beaucoup de joie toutes les plinthes de la maison. Si vous lui avez bien montré comment faire, il n’y aura pas d’eau partout. Dès 2 ans et demi, un enfant peut vider le lave vaisselle si on lui laisse le temps nécessaire et que l’on a confiance en lui…
  • s’habiller et se laver seul : profiter du temps qui nous est donné pour laisser les enfants grandir en autonomie. Peu importe s’il a besoin de 10 minutes pour enfiler son manteau et ses chaussures, puisqu’on a le temps. 
  • écouter et chanter des petites comptines, faire des mimes, des jeux de doigts, cela ravira votre petit enfant et pourra être un vrai moment de qualité
  • profiter de ce temps pour raconter des histoires, des histoires et encore des histoires : lire avec son enfant n’a pas de prix, vous lui donnez des clés pour l’avenir : du vocabulaire, le gout de la lecture, de la culture…

Pour les collégiens et lycéens, il est très important de déterminer un emploi du temps avec des horaires de travail fixes et qui ne seront pas négociables. Il est préférable de fixer ces horaires avec le jeune. Ne pas le faire commencer trop tôt car on sait très bien que les adolescents ont souvent besoin de se lever tard.

Fixer également ensemble des objectifs à atteindre pour chaque matière : faire une sorte de plan de travail ou plan de taches pour chaque matière.

Nous travaillons ainsi avec des plans de travail au Lycée International Montessori Athéna et les élèves sont très autonomes, avancent à leur rythme et valident peu à peu les acquis. Dans un moment comme celui-ci, ils ne sont donc pas perdus.

Organisation
Le maitre mot des parents qui sont à temps plein à la maison avec leurs enfants ! Tout doit être fait : l’instruction, la gestion du quotidien et l’activité professionnelle. Cela nécessite de penser la journée à l’avance. 

Définissez en amont ce que vous voulez travailler et comment avec votre enfant. En général, les jeunes enfants (maternelle et primaire) ont une meilleure concentration le matin. On peut prévoir 3h de travail (en fonction de l’âge de l’enfant, à adapter) le matin de 8h30 à 11h30. 


Prévoir aussi le lieu de travail : le canapé ou la table de la cuisine n’est peut être pas la meilleure idée. Si vous avez la chance d’avoir une pièce comme un bureau ou une chambre d’amis, vous pouvez la transformer provisoirement en classe : c’est beaucoup plus facile pour l’enfant de savoir que tous les jours, il va aller de telle heure à telle heure dans sa petite classe pour travailler.

Coupez si possible tous les écrans et même téléphone si besoin (oui oui) pour être totalement disponible pour votre enfant pendant ce temps que vous avez fixé. Un enfant de CP en instruction en famille, en 3h par jour, peut aller beaucoup plus vite dans les apprentissages q’un enfant du même âge passant une journée entière en classe, s’il est dans de bonnes conditions de concentration.

Bien se dire aussi que nous ne sommes pas tous enseignants et qu’il est aussi beaucoup plus difficile pour un parent que pour une personne extérieure d’instruire son enfant car toute la dimension émotionnelle rentre en ligne de compte. Patience, amour, bienveillance sont les maitres mots. Si vous avez prévu 3h mais que au bout de 2h vous n’avez plus du temps de patience, il vaut mieux faire une pause, ou proposer à votre enfant des exercices qu’il est capable de réaliser seul. 


Il est certain que si vous avez passé trois heures en début de journée avec votre enfant, il aura ensuite envie d’aller passer plusieurs heures dans le jardin ou à jouer de façon tout à fait autonome et vous pourrez avancer sur les autres tâches. 

s
Côté pratique : plus facile de prévoir en même temps tous les repas de la journée : ne cuisiner qu’une fois plutôt que 2… Ne pas hésiter à prévoir un temps calme en début d’après midi durant lequel l’enfant peut lire ou se reposer. Les enfants sont tout à fait capable de passer 1 à 2h seul en regardant ou lisant des livres dès 4 ans… 

La collection des Petits Montessori

Pour vous accompagner dans cette tâche, vous pouvez utiliser, pour les maternelles et les primaires, la collection des « Petits Montessori » qui est très bien faite, très progressive et très facile d’utilisation pour l’enfant comme pour l’adulte. C’est ce que nous avons offert à chacun de nos élèves dès 3 ans. Vous trouverez toute la collection en allant sur ce lien. Je tiens à préciser que nous sommes les leaders dans la vente de cahiers d’activités Montessori en parascolaires.

Vous pouvez faire avec ces cahiers pratiquement toutes les matières.

https://sylviedesclaibes.com/2020/02/08/nos-nouveaux-petits-romans/Pour les premières lectures, nous avons aussi publié une collection que les enfants aiment beaucoup : « Nil et Mia« . Nous pouvons vous fournir les fiches d’activités qui accompagnent chaque petit livre.

Pour les collégiens et les lycéens qui vont passer des examens, procurez vous des annales corrigés.

Pour les autres il existe de très bons supports en para-scolaires.

Pour les primaires et 6ème, nous pouvons aussi vous vendre les plans de travail et cahiers Montessori que nos élèves utilisent dans les classes et qui leur permettent de travailler en toute autonomie. Ils sont basés sur les programmes de l’Education Nationale avec une excellente progression.


Et n’oubliez pas le retour aux jeux de société en famille, aux activités en extérieur, et aux activités manuelles :
couture, dessin, peinture, page à sel, modelage…

Pour les plus grands, proposez leur de partager un sport : une partie de tennis, de pétanque, une ballade en vélo, etc… etc…

Vous allez vivre des moments extraordinaires qui vont considérablement vous rapprocher de vos enfants !

Sylvie d’Esclaibes


4 commentaires

  1. Bonjour, je n’ai pas de réponse à mon courriel, la vente de cahiers Montessori pour les 6e est-elle toujours possible? Merci.

      1. Bonjour, je n’ai pas de réponse à ma demande de précisions sur les cahiers montessori 6e, avez-vous bien reçu mon courriel?

Laisser un commentaire