La philosophie en Terminale

Voici un nouvel article rédigé par notre extraordinaire professeur de philosophie du Lycée Montessori International Athéna de Bailly, Laure Forester.

« Le symbole de l’école : la chouette d’Athéna, symbole de la connaissance mais aussi de la sagesse nous rappelle que l’amour de la sagesse est au cœur de l’école Athéna Montessori.  Mais comment se déroule l’enseignement de la philosophie en terminale ?

Les petits effectifs nous permettent de dynamiser cet enseignement de la philosophie, de la rendre vivante, et de travailler en profondeur les notions importantes du programme.

La philosophie en terminale, c’est interactif ! Le groupe de terminales de cette année est moteur et toujours prompt à faire preuve d’esprit critique, de façon à ne rien prendre pour acquis, tant que la notion n’a pas été correctement vérifiée et remise en question !

Nous avons mis en place un « rituel » en philosophie cette année : celui du « problème philosophique ». Les élèves doivent proposer à tour de rôle une fois par trimestre un questionnement, une réflexion philosophique qu’ils ont envie de soumettre à leurs camarades à partir d’un film, d’un roman, d’une œuvre d’art. L’enjeu est de permettre aux élèves de comprendre par eux-mêmes le fait que ce « problème philosophique » est finalement de même ordre que celui posé par un sujet de dissertation. Nous avons eu de magnifiques présentations tout au long de cette année, preuve que la philosophie, chez Athéna, se vit.

La pratique du débat est donc encouragée dès le début de l’année, de façon à pouvoir s’approprier facilement la méthodologie de la dissertation.

Par ailleurs, afin d’aborder la matière de la façon la plus sereine possible, le cours est toujours à disposition des élèves sur un site ressource qui comprend de nombreuses vidéos complémentaires, avec le cours complet tapé. En cours on peut donc se concentrer sur l’écoute et la compréhension de la notion, afin de pouvoir réviser sereinement le cours dans l’optique des épreuves de fin d’année.

Depuis le confinement, nous travaillons de plus en plus selon la méthode de la « pédagogie inversée ». En effet, les élèves ont accès à un certain nombre de fiches-leçons dès le début du cours, afin de le préparer en autonomie. De plus, deux fois par semaine, des vidéos sont envoyées en amont afin de permettre à chaque élève de s’approprier la notion de la façon qui lui conviendra le mieux.

Enfin, en cette fin d’année mouvementée, nous mettons en place à distance des ateliers de « ciné-philo » pour le mois de juin. Une fois par semaine, les élèves vont avoir pour mission de visionner un film spécifique en amont du cours, et mettront donc en commun leurs remarques et interprétations philosophiques du film. Une bonne façon de réinvestir tout le programme tout en s’ouvrant sur d’autres formes d’art.

Laure Forester, enseignante en français et philosophie.« 

Un commentaire

  1. Bonjour !
    Merci pour ce partage, j’aime beaucoup votre approche !
    Ma fille sera en Terminale l’année prochaine, et je serai intéressée de connaitre les titres de films que vous proposez à vos élèves dans le cadre des ateliers « ciné-philo »… Bonne continuation à vos élèves!

Laisser un commentaire