Comment se déroulent les cours de français en 4ème et 3ème ?

Voici un nouvel article rédigé par notre formidable professeur de français, Laure Forester, qui enseigne en 4ème et 3ème ainsi que dans nos classes de lycée.

« Comment se déroulent les cours de français en 4ème et 3ème au Lycée International Montessori Athéna de Bailly ?

Présenter les cours de français au collège, (en 4ème et 3ème) cette année de façon synthétique relève du défi. En effet, cette année fut plurielle ; à la fois « réelle » et « virtuelle ». De plus, il est apparu cette année nécessaire plus que jamais d’adapter le plus possible l’enseignement aux enfants, et non l’inverse.

 Nous travaillons donc au collège l’apprentissage de la langue ainsi que l’analyse des textes, à travers différentes œuvres. L’objectifs est ensuite de faire appel à la créativité ou à l’imaginaire des enfants. Nous avons donc recours au maximum à l’écriture, à la lecture, ou encore au cinéma. Nous avons tenté de voir lorsque cela était possible en classe, certains extraits d’œuvres adaptées au cinéma. De façon à permettre à chaque élève de s’approprier les textes de différentes façons et de comprendre qu’un texte est vivant à partir du moment où on le met en voix.

L’enjeu majeur est toujours de permettre aux élèves d’exprimer leur créativité, puisque que la matière l’encourage. Lors des études d’œuvres intégrales, par exemple, les élèves qui le souhaitent peuvent préparer un exposer afin de présenter leur propre lecture de l’œuvre, sous la forme d’un panneau, d’une carte mentale, ou tout simplement faire un exposé qui approfondit tel aspect de l’œuvre.

Cette année, nous avons eu la chance d’aller en plus au théâtre, au moins une fois par classe afin de « vivre » au plus près la littérature qui est une forme d’art plurielle.

En petit groupe, on peut ainsi plus facilement s’interroger sur l’essentiel des textes : quel est l’effet produit par ce texte, ce livre ? Est-ce que je me reconnais dans le personnage ?  Afin de développer l’esprit critique ainsi qu’une sensibilité littéraire qui sera importante pour le lycée.

Au collège nous avons aussi un « rituel lecture ».  Le lundi en début d’après-midi, les 4èmes et les 3èmes sortent un livre qu’ils ont plaisir et envie de lire et lisent au calme pendant une quinzaine de minutes. A la fin, ceux qui le souhaitent peuvent faire part de leur choix de lecture.

Comment se déroulent les cours de français à distance en 4ème et 3ème ?

Depuis le début du confinement, nos pratiques pédagogiques ont quelque peu évolué. Si les cours de français se poursuivent de façon « virtuelle », il a fallu repenser notre organisation.

Le tout premier objectif était de maintenir le « lien » afin de ne pas créer de distance supplémentaire entre les élèves. Ainsi, nous avons mis en place pour toutes les classes de la 4ème à la Terminale une application d’échange de messages et de contenu pédagogique (qui se nomme « SLACK »). Ainsi, depuis maintenant plus de deux mois, chaque enfant peut échanger avec chaque autre enfant, ou bien me poser des questions sur les cours et devoirs de français et philosophie.

            Par ailleurs, chaque enfant a accès à tous ses cours ainsi qu’à un cahier d’écriture « virtuel » sur un « Drive » partagé de façon à pouvoir travailler ses cours de n’importe quel ordinateur.

            Au bout de deux mois l’enjeu majeur était de trouver comment « dynamiser » encore un peu plus les cours de français. Pour cela, en français nous utilisons dorénavant différents outils. Les « quiz » ludiques réalisés sur « quizizz.com »  permettent de réviser de façon ludique. De plus, chaque enfant peut refaire le même quiz au moins trois fois, et s’auto-évaluer lui-même tout en suivant sa progression.

De la même façon, quelques activités sont proposées en autonomies afin de préparer nos leçons. Nous utilisons pour cela l’application genial.ly qui est très interactive et permet facilement de stimuler la curiosité des enfants. Une fois que la leçon est vue avec les élèves, cette application permet aussi de créer des « escapes games » thématiques. Les enfants ont une « mission » pédagogiques qui nécessite le fait de devoir réinvestir un certain nombre de points vus en cours. Ils doivent résoudre des « énigmes », trouves des « codes » et réaliser d’autres « challenges » qui mettent en jeux des notions de français.

Ces différents outils permettent de varier les approches et ainsi sont un bon complément à nos

classes virtuelles. De plus, ils permettent à chaque enfant d’être autonomie sur l’ensemble du parcours proposé.

      Cette période de confinement aura mis à l’épreuve la flexibilité de chaque enseignant. C’est ce qui fait aussi l’intérêt de notre métier ; chaque cours est l’occasion de nous remettre en question, d’évoluer et d’améliorer nos pratiques tout en faisant preuve de créativité.

Les photos de nos classes virtuelles :

Laisser un commentaire