Explorer le corps humain – partie 3

Cet article fait suite aux deux autres préalablement publiés sur l’étude du corps humain.

PARTIE 3  : La digestion  : le long voyage d’un petit morceau de pain  ! 

Pour aborder la digestion, vous pouvez demander dans un premier temps à votre enfant de manger un petit bout de pain, et de réfléchir au chemin que ce morceau de pain va effectuer dans son corps. 

Vous pouvez lui donner une feuille de papier avec une silhouette dessinée et lui proposer de dessiner par où le morceau de pain va passer, et de vous expliquer, selon lui, ce qui va se passer dans son corps. 

Cette étape sera intéressante pour savoir comment orienter votre travail, et pour que vous sachiez ce qu’il connaît déjà. 

Vous pouvez aussi lui proposer de prendre trois coupelles. Dans la première coupelle, il peut y déposer un morceau de pain mâché (mélangé à sa salive). Dans la deuxième coupelle, il peut y déposer un morceau de pain avec de l’eau. Dans la troisième coupelle, il peut mettre un morceau de pain avec de l’eau, et une substance acide, comme du coca-cola, du citron, etc. 

Proposez-lui de laisser ces coupelles plusieurs heures voire une journée, et de venir les observer plus tard.  

Au tout début, le morceau de pain est dans la bouche  ! Alors pourquoi ne pas commencer à parler à l’enfant de nos dents  ! 

Cela pourra être l’occasion de parler des dents de lait et des dents définitives, du grand soin qu’il faut accorder à nos dents, des questions d’hygiène, de la composition de la dent, des gencives…

Vous pouvez vous appuyer sur des cartes de nomenclatures pour étudier les différentes dents et leur rôle. Vous pouvez aussi proposer à votre enfant de schématiser une coupe de dent, schéma qu’il pourra encore une fois conserver dans son petit cahier. 

Enfin, vous pouvez lui proposer d’effectuer un moulage de ses dents qu’il pourra conserver. Cela pourra servir pour compter les dents, il pourra aussi observer les différentes formes de dents et mieux comprendre leur rôle. Cela pourra aussi l’aider pour le brossage, car il verra qu’au fond de la bouche on a aussi des dents qui méritent d’être bien brossées  ! 

Pour effectuer le moulage, vous aurez besoin  : 

– de pâte à modeler non toxique

– de plâtre

– d’eau

disposez sur deux cartons deux épaisses couches de pâte à modeler de la taille de la mâchoire de votre enfant (s’il ne veut pas mettre ses dents dans la pâte à modeler, vous pouvez jouer le jeu à sa place!). Proposez à votre enfant de croquer dans la pâte, de façon à ce que la marque de ses dents s’y imprime. 

N’oubliez pas de lui proposer de se rincer la bouche ou même de se laver les dents ensuite  ! 

Préparez un peu de plâtre relativement liquide et coulez-le dans les empruntes. Lorsque le plâtre est sec, enlevez très soigneusement la pâte à modeler du moulage, et voici les dents de votre enfant  ! 


Vous pouvez lui proposer de peindre le moulage, en appliquant une couleur par sorte de dents (les canines, les incisives, les molaires…)

Vous pouvez aussi profiter de cette étude pour mettre en place dans la salle de bain l’usage d’un sablier de 3 minutes, correspondant au temps de brossage, ou d’un petit tableau où l’enfant peut cocher ses brossages journaliers et ainsi auto-évaluer leur fréquence. 

Pour parler de la digestion, vous pouvez ressortir la silhouette de votre enfant, lui proposer de reconstituer son squelette (révisions, toujours et encore!) et lui proposer d’y poser également les organes dont vous avez déjà parlé (le coeur, les poumons). Vous pouvez l’interroger sur les organes qui interviennent dans le processus de digestion et lui proposer de disposer ceux dont il vous parle (peut être l’estomac, les intestins…)

Voici quelques pistes à aborder  : 

Comment le bout de pain fait-il pour descendre dans mon corps  ? 

Expérience sur le péristaltisme

matériel  : 

une petite balle type balle de préhension pour bébé ou balle de tennis

un vieux collant coupé pour former comme un tuyau

Glissez la balle dans le collant. Normalement, elle reste à un endroit du tuyau et n’avance pas. Demandez à votre enfant comment on pourrait la faire avancer (cette expérience marche bien avec plusieurs enfants!) Il aura sans doute l’idée de la faire avancer avec le mouvement de ses mains (contraction, relâchement… questionnez le, cela lui rappèlera sans doute le rôle des muscles  !). 

Vous pouvez alors lui expliquer que dans notre corps, le morceau de pain avance ainsi, par l’action des muscles, situés contre les parois de l’ensemble du tube digestif. Il ne glisse pas tout seul  ! 

Vous pouvez alors reprendre vos trois coupelles dont on a parlé tout à l’heure. Si plusieurs heures se sont écoulées, vous constaterez avec votre enfant que dans la première, il ne s’est quasiment rien passé. Dans la seconde, l’eau a un peu dissout le morceau de pain qui est en petites miettes. Dans la dernière, il ne reste quasiment rien. 

Cette expérience pourra vous permettre d’aborder le rôle du foie et du pancréas, qui secrètent des sucs intervenant dans la décomposition des aliments et donc dans leur assimilation par l’organisme. 

Une autre expérience peut encore être faite. L’enfant à ce stade à compris le trajet de l’aliment depuis la bouche à l’intestin, et sa transformation en nutriment. Vous pouvez maintenant lui expliquer comment les nutriments vont passer dans le sang et comment notre corps va se débarrasser de tout ce qu’il n’aura pas besoin. 

Pour cela vous pouvez reprendre votre collant et dire à votre enfant qu’il représente l’intestin grêle. Coupez en un morceau et dites à votre enfant qu’on en prélève une paroi pour comprendre comment cela fonctionne (n’oubliez pas de lui dire que l’intestin, s’il était entièrement déroulé, mesurerait 6 mètres de long et montrez lui ce que cela représente, il s’en souviendra!)

Auparavant faites couler un café dans la cafetière, récupérez la moitié de votre café ainsi que le marc. Mettez vous au dessus d’une bassine, versez le café mélangé au marc sur le collant que l’enfant peut tenir grand ouvert. A travers les mailles du collant, le café va couler. Le marc en revanche restera dans le collant. 

Expliquez à votre enfant que la paroi de l’intestin est comme un filtre et permet ainsi le passage des nutriments dans le sang. En revanche, elle retient tout ce dont notre corps n’a pas besoin. Cela sera transféré dans le gros intestin et évacué de notre corps par l’anus sous forme d’excrément. L’urine, elle, ne résulte pas directement de la digestion, comme nous le verrons dans la prochaine partie. 

Sylvie d’Esclaibes

Laisser un commentaire