Inauguration de la micro-crèche Montessori de Montereau

Inauguration de la micro-crèche Montessori de Montereau

Samedi 16 décembre a eu lieu l’inauguration de la micro-crèche Montessori de Montereau en présence du Maire de Montereau et d’une partie de son conseil Municipal.

Une crèche du groupe Heididom pour lequel je suis chargée de la mise en place de la pédagogie Montessori, de la formation Montessori des professionnelles ainsi que du suivi pédagogique. https://youtu.be/j1eXnfNIV1w

Ces crèches ont un environnement entièrement aménagé pour permettre à l’enfant de se développer dans les meilleures conditions possibles en évitant tout stress et en développant au contraire son autonomie, sa confiance en soi ainsi que tous ses sens et son langage.

Montessori vie pratique vie sensorielle

Le coin des plus grands

 

Pour le développement de la motricité, y est installé le mobilier défini par la pédagogie Pickler. 

Le personnel de ces crèches est toujours très à l’écoute de l’enfant l’accueillant avec la plus grande bienveillance. Notre équipe se tient à leur disposition pour toutes questions sur la mise en place de la pédagogie.

Nous proposerons également des formations Montessori aux parents des bébés de la crèche afin que ce qui est fait à la maison soit totalement cohérent avec ce que l’enfant reçoit dans cette crèche.

Montessori nido

Le nido pour les bébés

Le groupe Heididom souhaite développer un très grand nombre de micro-crèches Montessori partout en France et je suis ravie d’être associée à ce beau projet pour le bien être des bébés à un âge qui est fondamental.

Il reste encore des places dans cette très jolie micro-crèche Montessori. Allez visiter, l’environnement est spacieux avec de beaux espaces pour les enfants et un joli jardin.

Montessori nido

Un mobilier magnifique et adapté réalisé par l’atelier jpstefansen

 

 

 

Sylvie d’Esclaibes

Publié dans Crèches | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une sortie dans la forêt de Marly le Roi (suite)

Une sortie dans la forêt de Marly le Roi (suite)

Comme la classe de primaire est composée de 46 élèves, les enfants ont été divisés en plusieurs groupes.
Voici quelques images de ce qu’a fait un autre groupe :

Voici Thomas notre guide pour cette journée en forêt

Il nous accueille dans une salle de classe bien singulière. Dans sa main un ragondin

Ici un bocal abrite une couleuvre à collier

Là un hibou grand duc

Par ici un renard naturalisé.

Près de la fenêtre un faon empaillé, et masqué.

Il a bien sûr nommé un garde chasse pour la sortie (Arié en a assumé la charge) puis lorsque tout le monde était assez conquis par les différentes attractions présentes dans las salle, il en a profité pour introduire la théorie de l’évolution de Darwin, et la nécessité d’établir un classement dans la nature.

Il a déplié une carte, n’a pas hésité à se servir de Philippe comme support pour que l’on est une vision d’ensemble de la vie animale. Une cartographie du vivant et du non vivant.

Il a déplié une carte, n’a pas hésité à se servir de Philippe comme support pour que l’on ait une vision d’ensemble de la vie animale. Une cartographie du vivant et du non vivant.

Puis nous sommes allés marcher en forêt sous une pluie fine découvrir « un milieu naturel varié, appréhender la diversité du monde vivant observable, en connaître leurs indices de présence ».

Publié dans Bailly | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Une jolie sortie avec l’Office National des Forêts

Une jolie sortie avec l’Office National des Forêts

Nos élèves de la classe de primaire agés de 5 à 12 ans et couvrant les classes du CP au CM2, ont eu la joie d’aller en sortie passer une journée à l’Ecole de la Forêt de Marly le Roi.

Parmi nos accompagnateurs, Tristan qui est aussi éducateur dans l’école pour enseigner aux enfants tout ce qui concerne les jardins, les plantations mais aussi la fabrication de jardinière à l’aide de palettes, des sapins de Noël en bois, des couronnes de l’Avent, vous raconte cette belle sortie.

C’est une journée qui enchante toujours les enfants même dans des conditions climatiques pas toujours faciles.

Sylvie d’Esclaibes

 

« Vendredi 15 décembre nous nous sommes rendus en Forêt domaniale de Marly, sur le site pédagogique de l’Office National des Forêt, situé sur le chemin du Trou d’Enfer à quelques encablures seulement de l’école.

Une fois les présentations avec les animateurs effectuées, nous nous sommes répartis en quatre groupes et avons commencé la journée sous le soleil par une grande promenade. Entre champs et forêt, cette visite guidée de la zone située dans l’ancien domaine royal de Marly à permis à notre guide d’évoquer une multitude d’aspects de la vie dans ces écosystèmes. 

Les animaux, domestiques tout d’abord incarnés par les poneys, ânes, chevaux et autres animaux de la ferme qui ont ravi les enfants; puis sauvages, beaucoup plus discrets repérés via leurs excréments, leurs traces ou leur habitat ont été longuement évoqués. Nous avons ainsi repéré des signes de vie de lapins, sangliers, chevreuils et aperçu diverses plumes et nids d’oiseaux (pigeons, mésanges, chardonneret…). Nous avons également rencontré quelques décomposeurs sous des souches (cloportes).

Les végétaux n’ont pas été oubliés, comme il va de soit en forêt. Les arbres persistants ont été étudiés grâce à leurs épines et leurs fruits, communément appelés « Pommes de pain » mais botaniquement nommés « Cônes ». Les enfants ont ainsi pu distinguer des Sapins de Douglas et des Épicéa. En nous promenant dans la forêt les enfants ont pu identifier quelques végétaux feuillus à l’aide de leur écorce et des feuilles reposant au sol, notamment des chênes, châtaigniers, bouleaux…

Enfin, la promenade nous a permis de découvrir un bref aperçu du patrimoine architectural du site, via les vestiges du parc du château de Marly (canaux, anciens ponts…) et des anciennes carrières.

Après une pause repas et un temps jeu les enfants ont pu réviser les connaissances découvertes le matin-même à l’aide de leur livret, en classant les êtres vivants en fonction de leur caractéristiques communes. Un jeu ludique leur a ensuite permis d’appréhender l’organisation de la chaine alimentaire.

Pour terminer la journée, les enfants ont ensuite participé à des jeux de rôle pour susciter des réflexions sur les comportements à adopter en forêt (ne pas faire de feu, ne pas dégrader l’écosystème…). Une fois cela achevé, les enfants ont tous obtenu le diplôme du bon promeneur en forêt.

 

A titre personnel, j’ai beaucoup apprécié cette journée de part sa qualité pédagogique et la multitude d’éléments abordés. J’ai essayé d’enrichir la promenade à l’aide de mes connaissances de technicien paysagiste, et d’une expérience antérieure à l’ONF. Un très grand bravo à tous les acteurs de cette journée. Tristan »

Publié dans Bailly | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Un joli week-end pour les bébés !

Un joli Week end pour les bébés !

Voici un compte rendu de la part de notre formidable formatrice Montessori, Elodie, qui a animé une formation Montessori pour les enfants de 0 à 3 ans dans notre école Athéna Nord de Carvin samedi et dimanche dernier.

Les emboîtements cylindriques

Les livres en noir et blanc

 

 

 

 

 

 

 

 

Le matériel sensoriel

« Quel plaisir de partager le temps d’une formation l’enthousiasme autour des plus petits. Une période fondamentale pour préparer au mieux de solides bases et accompagner chaque enfant vers une grande autonomie, une belle confiance en soi et en les autres.

Un groupe de stagiaires composé de professionnelles de la petite enfance, de mamans et même de grand-mère !

De la théorie, une présentation du matériel et sa démonstration, mais surtout de magnifiques moments d’échange. »

L’aménagement de l’environnement

Des journées dans la convivialité dans notre jolie école Montessori

Publié dans Formations | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Montessori à travers la France et en Suisse

Montessori à travers la France et en Suisse

Notre excellente formatrice, Véronique a sillonné la France et la Suisse pendant cette année 2017 pour aller dispenser des formations Montessori pour tous les âges (les enfants de 0 à 3 ans, de 3 à 6 ans et de 6 à 12 ans) au sein de structures très variées : nos écoles Montessori bien sûr (à Bordeaux, Marseille, Bailly, Carvin, Clichy), dans des écoles Montessori qui nous ont accueillis pour ces formations, des crèches, des écoles privées sous contrat dans lesquelles elle a dispensé à chaque fois environ 3 sessions par écoles, etc… etc…

Nos autres formatrices voyagent aussi y compris vers la Guadeloupe, Saint-Barthélémy, etc…

Et cette année sont déjà fixées des formations Montessori au Portugal, en Pologne et bien sûr nous continuons à rendre visite à nos amis Montessoriens de Suisse.

Voici un petit texte de Véronique :

« Une valise, un sac à dos, du matériel Montessori et un beau sourire : un bon départ pour une formation Montessori 3-6 ans.

Je suis allée tout au long de cette année à votre rencontre, dans vos écoles maternelles.

Chaque rencontre fut propice aux échanges extrêmement riches !

Carte des lieux de formations effectuées par Véronique

 

 

 

 

Dans chacune de vos écoles un point commun cette envie et ce désir d’individualisation, d’être au plus proche des besoins de l’enfant et non du groupe classe. Avec cette envie de vous laisser guider par l’enfant comme le disait Maria Montessori :

« Lorsque nous affirmons que l’enfant est notre professeur nous voulons dire en réalité que nous devons fonder notre travail sur ce qu’il nous révèle lui-même. »

Lors de ces formations nous prenons le temps de répondre à vos questions quant à ce nouveau fonctionnement :

  1. La posture de l’enseignant :

Quel courage, quel amour des enfants de passer ainsi à un fonctionnement où l’observation est fondamentale et l’adulte sait se mettre en retrait afin de se laisser guider par l’enfant.

Cette nouvelle posture de l’enseignant est un grand changement, nous prenons le temps lors de ces formations d’en discuter afin de mieux comprendre et d’accompagner chacun d’entre vous.

Comme disait Maria Montessori « méthode des enfants » conviendrait mieux à cette approche.  L’enseignant aide, soutient et guide pour accompagner l’enfant.

Nous oublions les codes et les âges, pas d’enfants en avance ou en retard mais seulement des enfants avec des besoins et des acquisitions différentes en fonction de leurs périodes sensibles.

2. L’aménagement et le matériel :

Un souci majeur : « comment faire dans ma classe ? », « je n’ai pas assez de place ».  Là encore je suis très admirative de votre force et vos envies afin d’accompagner ces enfants. De vos compétences à trouver et à fabriquer le matériel pour votre classe. Un matériel unique qui répond au développement de l’enfant, disposé sur les étagères de la gauche vers la droite dans une progression croissante en difficultés.

Nous découvrons ensemble cette ambiance Montessori où l’espace  est entièrement aménagé pour l’enfant. Fini le bureau de la maîtresse, ou encore ces affichages sur les murs ou encore les productions suspendues au plafond de la classe.

Nous découvrons ensemble une ambiance qui favorise la concentration de l’enfant.

Le matériel est à la disposition de l’enfant, ordonné par domaine (vie pratique, vie sensorielle, mathématiques, langage, culture, bibliothèque, art …).

Je profite lors de ces formatons pour visiter vos classes, vous accompagner pour l’aménagement de vos espaces : « combien de tables, combien de tapis ?? », « un tableau noir ?? » ou encore « comment aménager le coin regroupement ».

3.Le suivi des enfants :

Et cette question : « mais comment suivre les enfants ? Vos livrets ? Vos évaluations ? »

A chaque fois je lis sur vos visages vos interrogations et toujours votre envie d’aller plus loin.

L’observation fait office d’évaluation. Avec cette observation quotidienne de l’enfant, l’enseignant développe une connaissance approfondie de l’enfant.

Nous échangeons sur les modalités du suivi, grilles de suivi papier, informatique ….

L’enfant réalise ces ateliers en autonomie, moments privilégiés pour l’enfant afin d’expérimenter, de se tromper sans interruptions inopportunes de l’enseignant.

Lors de ces formations nous présentons les ateliers de chacun des domaines.

Au fil de la journée je vois vos visages, vos émotions. Vous redécouvrez les mathématiques, le langage, la vie pratique, la vie sensorielle et la culture.

Avec souvent une question quel est la place du jeu ? Le jeu est bien présent mais pour l’enfant il se nomme travail avec les objets réels du quotidien, qui lui permettront de trouver la concentration.

Puis nous nous séparons mais nous gardons contact, vous me donner des nouvelles et à chaque fois je constate votre énergie et surtout vous me transmettez ce changement dans votre classe, ces enfants qui s’épanouissent et progressent en concentration et en attention.

Merci pour cette année de partage ! »

 

 

 

 

Publié dans Formations | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Les hochets pour votre bébé

Les hochets pour votre bébé

Les hochets, appelés objets libres, permettent au bébé de comprendre que la sensation dans ses mains est en relation avec la forme qu’il voit. Il expérimente de cette manière les différentes textures, les températures, les différences de poids…

Dans la mesure du possible, on favorise les matériaux naturels et nobles tels que le bois, le tissu, l’argent, le cuir, en limitant au maximum le plastique.

Petit à petit, le bébé parvient à tenir l’objet dans sa main puis il peut le lâcher et le reprendre. Il continue le long travail de coordination oeil/main.

Il existe un nombre important de hochets qui doivent être présentés au bébé dans un certain ordre. Attention à ceux qui sont vendus dans les magasins, certains sont trop lourds, d’une forme inappropriée, ou encore trop gros pour la main du bébé.

Il est important d’observer le niveau de développement du bébé pour lui offrir le hochet adapté à là où il en est. Le hochet va aussi lui permettre de développer son intelligence et sa concentration et lui rendre donc la vie plus simple, agréable et heureuse.

On commencera par un hochet en crochet noir et blanc qui est très léger et produit un petit tintement. Ensuite il existe un hochet sous forme d’un cylindre avec deux petites clochettes. Quelque temps plus tard, ce sera les perles de préhension, puis l’anneau de dentition, etc…  toute une série de hochets existent ainsi qui se termine par les disques entremêlés en passant par le hochet en argent qui revêt de nombreux intérêts pour le bébé au niveau sensoriel.

On voit comme en Montessori, chaque chose est pensé pour apporter au bébé ce qui lui est le plus approprié en fonction de son âge et de ses capacités et toujours pour développer des capacités indispensables pour une vie heureuse.

En cette période de Noël, les hochets sont un très beau cadeau pour les bébés. Mais d’autres activités Montessori peuvent être aussi offertes au bébé mais pas n’importe comment et il est important de ne pas se fournir n’importe où car beaucoup de choses comportent des erreurs qui vont à l’inverse de ce qu’il est important de présenter au bébé.

Le mieux est de suivre notre guide indispensable : « Montessori pour les 0-3 ans » chez Balland. Vous pouvez le trouver en librairie, à la Fnac et sur Amazon : http://amzn.to/2jUJ8vx)

Sylvie d’Esclaibes

Publié dans 0 à 3 ans | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Les jeunes s’engagent pour les Restos du Coeur

Les jeunes s’engagent pour les Restos du Cœur !

Un groupe d’élèves de la classe de seconde.

Il y a quelques semaines, les élèves de la classe de seconde ont manifesté leur volonté de s’engager. Ils étaient poussés par l’envie de s’impliquer pour les autres, en cette période de fin d’année où les différences de situations entre les familles sont particulièrement criantes.

Très vite, notre choix s’est porté sur les Restos du Cœur. Après avoir contacté une entente locale, nous avons mis une collecte avec un principe simple. Un café et un gâteau en échange d’un paquet de pâtes, de riz, d’une conserve ou d’un produit d’hygiène. La communication et la logistique ont été entièrement prise en charge par les secondes, qui ont ainsi témoigné leur capacité à être responsables et acteurs de leur monde. Tous les enfants des autres classes ont incroyablement joué le jeu créant un bel élan de partage ! Le reste des gâteaux leur a été offert par les grands au plus jeunes en remerciement.

Au total… 57 conserves, 21 kg de pâtes, 13 kg de riz, 5 kg de farine, 2 kg de café, du dentifrice, du shampoing…etc. Une collecte très réussie !

Des élèves fiers de leur travail.

Comme le rappel Maria Montessori, c’est autour de projets que l’on apprend et l’on mûrit. Non seulement, les élèves peuvent être fiers de leur initiative, mais en plus ils ont saisi la force de la solidarité ! Il n’y a pas de meilleur exemple que l’engagement en acte. 

Merci à tous !

 

Marie.

Publié dans Bailly | Tagué , , , , | Laisser un commentaire