La Chine Ancienne – épisode 3

La Chine Ancienne – 3ème épisode

Les grandes dynasties

Nous allons commencer ce 3ème épisode de la Chine Ancienne par l’étude des grandes dynasties. Ce 3ème épisode fait bien sûr à nos deux épisodes précédents.

La Chine fait partie des plus anciennes civilisations encore existantes aujourd’hui ! Sous la Chine ancienne, plusieurs grandes familles ont régné. Une famille qui règne pendant plusieurs générations, on appelle cela une dynastie. Certaines ont durées des siècles, d’autres ont été très courtes.

En fonction de l’âge et de l’intérêt de votre enfant, vous pourrez plus ou moins développer ce chapitre. Vous trouverez des ouvrages très bien fait sur la Chine. Encore une fois, les chapitres consacrés à la chine ancienne dans l’Encyclopédie illustrée de l’Histoire du monde, chez Usborne, propose quelques pages très riches et bien illustrées. La collection Quelle Histoire a également publié un ouvrage sur la Chine impériale. Il existe aussi de nombreux ouvrages pour enfants sur la route de la soie ainsi que sur la grande muraille que vous trouverez en bibliothèque.

Nous vous proposerons ici que quelques lignes sur chaque dynastie, qui permettront aux enfants d’avoir quelques repères, et qui pourront ensuite leur permettre de réaliser le petit défi prévu dans les activités.

Les dynasties

Les rois shang

La dynastie des rois Shang est la première dont l’existence est historiquement attestée, grâce aux découvertes de milliers d’os divinatoires et de carapaces de tortues.

Elle va durée plus de 500 ans !

Pendant cette période, les artisans apprennent à fabriquer des armes et des récipients en bronze.

Le bronze est décoré, les récipients sont magnifiques. Beaucoup servent à présenter des offrandes aux ancêtres et aux esprits.

Lorsqu’un roi Shang vient à mourir, un immense tombeau est creusé dans le sol. On accède au fond du tombeau par une rampe. Le corps du défunt y est déposé. On rempli aussi le tombeau d’objets précieux, et on sacrifie des animaux et des gens qui sont placés à ses côtés. On disait que c’était pour l’accompagner dans l’au-delà.

Les rois Zhou

Beaucoup de traditions culturelles chinoises trouvent leur origine dans cette période, comme la musique et la poésie, le mode de gouvernement, le code des impôts, les statuts juridiques.

De nombreux documents datent de cette période, comme des recueils de poèmes (le livre des Odes), le Livre des documents, constitué de discours et de décisions ou encore le Livre des mutations.

Les rois Zhou permettent aux familles nobles d’avoir leur terre, en échange de leur loyauté et de leur aide en temps de guerre.

La fin de la dynastie Zhou est marquée par l’accroissement du pouvoir des nobles qui fondent alors des petits royaumes.

C’est à cette époque que vit une grande figure de la Chine ancienne, qui a sans doute le plus marqué la civilisation chinoise : Confucius.

La légende s’est emparée de lui. Confucius est un philosophe qui enseigne la sagesse. Il explique que les guerres ne s’arrêteront que lorsque les gens obéiront à leur souverain, et que celui-ci sera bon à leur égard.

La dynastie Qin

C’est de cette dynastie que la Chine a hérité de son nom.

En 221 avant J.-C., Qin (que l’on prononce Chin) Shi Huangdi, qui signifie « Premier Empereur de Chine », règne sur un immense territoire.

Il fait ériger un énorme mur pour se protéger des invasions du Nord. C’est la grande muraille de Chine.

Pour que les nobles ne se rebellent pas, il les oblige à s’installer près de lui dans la capitale et confisque leurs armes.

Son régime est très autoritaire. Il fera beaucoup pour l’unification de son empire (constructions de routes et canaux, monnaie unique, écriture standardisée, etc.)

Lorsqu’il meurt, il est enterré dans un immense tombeau avec pour le garder une immense armée en terre cuite composée de 7500 soldats grandeurs nature !

La dynastie Han

Après la mort du premier Empereur, une guerre civile éclate. La dynastie Han débute avec Liu Bang, un soldat qui parvient à prendre le pouvoir et qui se déclare empereur. Cette dynastie va durer 500 ans.

Le rôle des mandarins a marqué cette période. Ce sont des fonctionnaires de l’Empire qui aident au gouvernement en collectant les impôts, en entretenant les routes et les canaux et en faisant respecter les lois.

C’est aussi pendant cette période que la Chine se tourne vers d’autres pays avec la route de la soie, qui va jusqu’à la méditerranée.

Les grandes inventions chinoises, comme le papier, le compas, la brouette ou le gouvernail datent aussi de cette époque.

Vous pouvez proposer à votre enfant de faire figurer ces dynasties sur sa frise de l’Antiquité. Vous pouvez aussi faire figurer sur votre maquette la grande muraille et la route de la soie.

Il peut travailler sur les différentes périodes et les moments forts de l’histoire avec les cartes de nomenclature (qui peuvent bien sûr être complétées en fonction de l’âge de l’enfant).

Ensuite, l’enfant pourra s’appuyer sur le plateau ci-dessous montrant des cartes de la Chine à différentes époques pour effectuer un tri d’images en fonction des périodes.

Sylvie d’Esclaibes

Qu'en pensez-vous de cet article sur mon blog Montessori ?