Explorer le corps humain avec son enfant – Partie 1

Je vous propose une série d’articles sur le corps humain et ses fonctions afin de vous permettre de l’enseigner aux enfants. Je publierai ainsi un article chaque semaine car cette étude demande bien sûr du temps. Je pense que pour chaque partie vous pouvez prévoir environ 2 semaines.

Aujourd’hui les cellules, le squelette, les articulations et les muscles

– Maman, je voudrais qu’on étudie ensemble le corps humain…

– ah oui, qu’est ce que tu voudrais savoir sur le corps humain  ?

– Eh bien… tout  !!!!

La question que l’on se pose est toujours la même ! Comment répondre à la curiosité de nos enfants, de manière simple et abordable selon leurs âges, tout en étant suffisamment complet et précis pour satisfaire leur intelligence et répondre à leurs questionnements. 

Le corps humain est un sujet passionnant. Et les enfants prennent beaucoup de plaisir à découvrir son fonctionnement, ils se sentent effectivement directement concernés  ! 

Les questions sur le corps humain peuvent venir très tôt selon les enfants. Nous vous proposons ici quelques pistes d’étude, qui devront bien évidemment être adaptées à l’âge et à l’interêt de l’enfant. 

Maria Montessori, pour aborder le corps humain avec les enfants, avait inventé un très beau récit, le «  Récit du grand Fleuve  ». Cette histoire parle d’un fabuleux pays, peuplé de milliers et de milliers d’habitants, les cellules. Travaillant ensemble, ces habitants forment des tissus. Les tissus, en s’assemblant, forment des organes. Les organes font fonctionner des appareils. L’allégorie du pays est très belle, chaque appareil étant comparé à un ministère ayant des fonctions propres et participant à la bonne marche du pays : le ministère de la respiration, celui de l’épuration, le ministère du transport, celui des sensations… Les décisions sont prises dans «  le château fort  »…

Tout le pays étant irrigué par le grand fleuve, qui symbolise notre circulation sanguine. 

Il n’existe pas de version officielle de cette histoire. Mais vous pouvez tout à fait la réécrire pour vos enfants, elle leur parlera sûrement beaucoup  ! 

Le château fort où les décisions sont prises !

Pour étudier le corps humain, il n’y a pas besoin de beaucoup de matériel. Si vous avez un microscope, ce sera le moment de le sortir, cela plaira énormément aux enfants et les aidera à comprendre que ce qui se passe dans notre organisme nous est invisible mais bien réel, et tellement essentiel. 

Vous pouvez aussi investir dans un beau livre sur le corps humain. 

Je vous conseille vivement le livre Anatomie, d’Hélène Druvet, extrêmement complet, accessible, scientifique… Il sera une très bonne base de travail. 

Le but de cet article n’est pas du tout de fournir des explications précises sur le corps humain. Il s’agit plutôt d’idées qui pourraient venir enrichir un travail déjà construit. 

Peu importe le sens dans lequel vous prenez votre étude, ce qui est important c’est de ne pas vouloir aller trop vite, de ne pas hésiter à répéter ce qui a déjà été vu, et de répondre concrètement aux questions de votre enfant. 

Qu’est ce que c’est le corps humain  ? 

Avant toute explication, vous pouvez proposer à votre enfant de s’allonger sur une grande feuille de papier, de sa taille (vous pouvez aussi prendre un lé de papier-peint, dont vous pourrez ainsi choisir la taille). Tracez sa silhouette sur la grande feuille de papier. 

Ensemble, interrogez-vous sur tout ce qu’il y a dans notre corps, et que nous ne voyons pas forcément. 

Cette silhouette pourra vous resservir pour quasiment toute votre étude. Votre enfant pourra y coller au fur et à mesure son squelette, ses organes, etc. Cela rendra l’étude très concrète  ! 

Parler des cellules…

Le corps humain, ce sont des milliards et des milliards de cellules qui travaillent ensemble  ! La première forme de vie sur terre, c’était un être unicellulaire. Dans notre corps, nous avons 30 000 milliards de cellules  !!! Mais qu’est ce que c’est une cellule  ? 

Vous pouvez proposer à votre enfant d’observer une cellule de son corps au microscope : une cellule buccale. Si vous disposez d’un microscope, cette observation est très facile  ! 

Il vous faut  : 

  • un microscope
  • une pipette
  • du bleu de méthylène
  • une lame
  • une lamelle
  • un coton-tige
  • Avec le coton-tige, frotter délicatement l’intérieur de la bouche. 
  • Déposer sur la lame un peu de salive récoltée. 
  • Avec une pipette, déposer une goutte de bleu de méthylène sur la lame afin de colorer les noyaux des cellules et les rendre plus visibles. 
  • Ajouter la lamelle et observer. 

Il est possible d’observer aussi des bactéries, très nombreuses dans la bouche. 

A la fin de l’observation, vous pouvez donner à votre enfant les termes scientifiques pour décrire la cellule  : membrane, cytoplasme, noyau. Vous pouvez lui expliquer que le noyau de la cellule contient notre ADN et que donc chaque être humain a ses propres cellules. 

La cellule dessinée et légendée par l’enfant

Vous pouvez aussi lui proposer de faire un schéma de la cellule. Cela laissera une trace écrite, et il pourra se constituer son propre petit livre sur le corps humain, en écrivant à la suite de son schéma ce qu’il a retenu sur la cellule. 

Aborder le squelette

Le squelette, c’est notre charpente. Chez l’adulte, il est composé de 206 os. Le plus petit se trouve dans l’oreille, le plus grand c’est l’os de notre cuisse, le fémur. 

Pour cette étape, vous pouvez demander à votre enfant de sentir ses os en touchant son corps. Peut-être en connait-il déjà… 

Vous trouverez sur internet des squelettes en papier à télécharger. Choisissez en un qui correspond plus ou moins à la taille de votre enfant. Le mieux est de l’imprimer et de le plastifier comme ça l’enfant pourra reconstituer plusieurs fois son squelette.

 

Reconstituer les os du squelette

Vous en trouverez un d’environ un mètre sur des sites.

Vous trouverez aussi sur certain site les organes dont nous parlerons plus tard, qui vont avec le squelette, ainsi que les étiquettes de nom des organes et des os. 

Préparez une planche avec un squelette entier et les noms inscrits pour que votre enfant puisse s’auto-corriger. 

Il y a aussi ce puzzle très bien fait chez Janod que les plus jeunes auront énormément de plaisir à manipuler  : 

Vous pouvez ensuite proposer à votre enfant des cartes de nomenclatures avec les principaux os pour l’aider à les mémoriser. 

Pour les plus grands qui souhaiteraient comprendre comment sont fait les os, vous pouvez tout à fait  leur expliquer que les os sont une matière vivante, et que c’est dans certains os de notre corps que sont fabriquées nos cellules sanguines. 

Vous pouvez conserver des os de viande pour les observer au microscope. Vous pourrez notamment voir leur porosité. 

En faisant tremper pendant plusieurs heures les os les plus fins dans du vinaigre, ils se décomposeront et vous observerez peut être l’ostéine, substance qui constitue le tissus cellulaire des os. 

Observer la constitution de l’os
Quand les os s’assemblent – les articulations

Les enfants connaissent en général très tôt le nom des articulations, car on les utilise souvent. En les abordant, ils vont comprendre leur rôle. 

Ici, pour rendre l’étude concrète, vous pouvez réaliser un pantin  : vous pouvez proposer à votre enfant de dessiner une silhouette humaine, éventuellement en s’aidant d’un modèle. Puis, vous découpez la silhouette en morceaux, la tête d’un côté, les avant-bras, les mains, le buste, les cuisses, les mollets, les pieds. 

Vous dites à votre enfant que l’on va assembler à nouveau notre personnage mais que cette fois nous allons lui permettre de bouger. Donnez à votre enfant des attache-parisienne et proposez lui «  d’articuler  » son personnage. Cela sera plus simple si votre silhouette est plastifiée. Vous pouvez lui montrer comment faire des trous à l’aide d’un poinçon à l’endroit où il met les attache-parisienne. 

Vous trouverez sur le très beau site « Montessori mais pas que » un pantin en téléchargement ainsi que d’autres idées pour travailler sur les articulations ! 

On se contracte puis on se décontracte en étudiant les muscles  ! 

La présentation des muscles peut vraiment se faire en proposant à nos enfants une petite séance de sport, où l’on essaie d’analyser ce qui se passe dans notre corps  ! 

Après leur avoir expliqué ce qu’est un muscle et quels sont les rôles de nos différents muscles (bouger, regarder, respirer, digérer, etc.), vous pouvez demander à vos enfants d’observer leur biceps lorsqu’ils lancent une balle  : ils comprendront bien le phénomène de contraction et de  relâchement  ! 

Pour les plus courageux, vous pouvez fabriquer une petite maquette en bois du bras, en y accrochant des ballons de baudruche avec du scotch  : les ballons représentent les muscles, la structure en bois les os, le scotch les tendons, les vis qui permettent le mouvement l’articulation…

Comprendre le fonctionnement des muscles

Vous pouvez aussi proposer à votre enfant de réaliser un schéma des différents muscles  : les muscles striés squelettiques, les muscles lisses et les muscles striés cardiaques, qu’il pourra intégrer à son petit livre. 

Tout cela va passionner vos enfants et vous apprendrez plein de choses avec eux !

Sylvie d’Esclaibes

Laisser un commentaire