La Chine ancienne – Episode 1

La Chine ancienne – Episode 1

« Je transmets mais ne crée pas. Je suis fidèle aux temps anciens, qui me ravissent. »Confucius

L’Antiquité est une période historique extrêmement riche. Elle n’est que survolée, et c’est déjà un grand mot, dans les programmes scolaires. Pourtant, prémices de l’Histoire, son étude permet de comprendre beaucoup de choses du monde d’aujourd’hui. Les enfants se passionnent bien vite pour cette étude si riche. 

Nous avons, ces derniers mois, beaucoup parlé de l’Egypte. Voilà maintenant le temps d’une échappée en Chine ancienne ! Si vous n’avez pas encore parlé d’Antiquité avec votre enfant, vous pouvez reprendre le premier article sur l’Egypte, où je vous proposais une petite introduction, afin de donner des repères temporels à votre enfant, avant de vous lancer dans le vif du sujet.

1. Géographie de la Chine ancienne

De par sa géographie, la Chine a été coupé pendant des milliers d’années du reste du monde. C’est pourquoi la civilisation qui s’y est développée est très différente de celles de l’Ancien Monde. 

1. Observer une carte et comprendre l’importance des facteurs naturels dans l’émergence d’une civilisation

Montagnes, déserts et mers : la Chine a des frontières naturelles bien claires. 

Il est possible, pour commencer cette étude, rechercher avec votre enfant où se situe la Chine sur un planisphère, parler du continent asiatique et être attentif à ce qu’il connaît déjà. Vous pourrez ainsi vous appuyer sur ces connaissances au long de votre étude, pour toujours solliciter son intérêt. 

Regardez ensuite plus précisément la géographie de la Chine et des pays voisins. Vous pouvez expliquer à votre enfant que les frontières actuelles ne sont pas les mêmes que celles de l’Antiquité, et que d’ailleurs l’Antiquité a duré longtemps et que les frontières ont bougées bien des fois. 

Ce qui ne bouge pas en revanche, ce sont les éléments naturels : les montagnes, les mers et les déserts. Repérez-les ensemble. 

Demandez ensuite à votre enfant s’il se souvient comment est né la civilisation égyptienne, si vous avez déjà travaillé dessus. Il vous répondra sans doute qu’elle s’est développée autour du Nil

Recherchez ensemble sur la carte s’il y a des fleuves en Chine. 

Mais oui ! La Chine est traversée par deux longs fleuves, le Fleuve Jaune et le Yangzi (fleuve bleu). Et comme pour le Nil en Egypte, ces deux fleuves sont chaque année en crue. 

Si vous n’avez pas fait l’expérience de la crue du Nil, proposée dans les articles sur l’Egypte, ou si votre enfant souhaite refaire l’expérience pour bien comprendre le phénomène de crue, vous pouvez tout à fait reprendre le premier article sur l’Egypte et l’activité proposée

Cette période de crue est très difficile pour la population implantée au bord des rives, car elle provoque la destruction de leurs habitations. C’est ainsi que le Fleuve Jaune a été surnommé « la grande peine ». 

Mais lors de la décrue, le sol est riche et fertile, permettant d’abondantes cultures. 

Très tôt (vers -5000 av J.C.), des hommes sont venus vivre au bord du Fleuve Jaune et ont commencé à cultiver ses rives, en y faisant pousser du millet, des fruits, des noix et des légumes et en y élevant des animaux (cochons, chiens, poulets). 

Au bord du Yangzi, plus au Sud, le climat chaud et humide a permis la culture du riz. 

Le Fleuve Jaune et le Yangzi sont le berceau de la civilisation chinoise. 

2. Réaliser une maquette de la Chine ancienne

Vous pouvez proposer à votre enfant de réaliser une maquette de la chine ancienne. 

Cette maquette vous accompagnera tout au long de votre étude. Elle donnera à votre enfant des repères géographiques précis et lui permettra de mieux comprendre les livres et documents qu’il pourra lire par la suite sur le sujet. 

Pour cela, vous aurez besoin : 

– de carton

– de colle a papier peint

– de journaux

– d’un crayon à papier

– de peinture

– de pinceaux

Matérialisez sur cette carte la Mer Jaune, la Mer de Chine, l’Himalaya, le désert Taklamakan et le désert de Gobi. 

Faites-y ensuite figurer les deux grands fleuves. 

Sylvie d’Esclaibes

Qu'en pensez-vous de cet article sur mon blog Montessori ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.