Rencontre avec le hibou moyen duc

Joie pour nous de suivre depuis quelques jours deux petits hiboux moyen-duc, dans les arbres du jardin.

Depuis quelques temps nous les entendions crier à la tombée de la nuit, nous demandant ce que cela pouvait bien être. A force d’observation depuis la fenêtre de la cuisine, nous les avons découverts, l’un au sol, ayant encore du mal à prendre son envol, l’autre perché dans le grand cèdre.

Les enfants se couchent un peu plus tard depuis trois jours, mais pour la bonne cause ! Nous les observons facilement en journée, car ils appellent leur maman, nous indiquant ainsi dans quelle branche ils se trouvent. Mais c’est à la tombée de la nuit que les parents viennent les nourrir. Quel spectacle !

Au programme de nos temps libres : recherches dans de nombreux ouvrages pour identifier l’espèce, observations à la jumelle, découvertes de pelotes de réjection sous la branche abritant les petits, dissection de ces dernières pour identifier leur régime alimentaire, travail sur les oiseaux : les parties du corps, puis sur les caractéristiques des rapaces nocturnes, dessin de chouettes et de hiboux, classement d’animaux nocturnes/diurnes….

Nos ressources :

  • un tuto très bien fait pour apprendre à dessiner une chouette :

De beaux documentaires animaliers sur la chouette dont :

une documentation très bien faite de la LPO sur les chouettes:

Pour repérer une nichée de hiboux, il faut chercher au sol les pelotes de réjection. Vous pouvez y être particulièrement attentif lors de promenades en campagne. Vous verrez aussi facilement en ce moment les oiseaux faire des allers-venus vers leur nid pour nourrir leurs petits. Voilà donc le bon moment pour apprendre à reconnaître les différends types de nids, écouter les chants d’oiseaux et apprendre à les distinguer, partir à la recherche de coquilles d’oeufs…

Les enfants aiment connaître la nature et ont une capacité à l’émerveillement tout à fait incroyable. Sachons répondre à ce besoin, qui leur permettra d’être des adultes responsables et respectueux de notre planète.

Sylvie d’Esclaibes

Qu'en pensez-vous de cet article sur mon blog Montessori ?