Les enfants aiment beaucoup comprendre par l’expérimentation. Voilà une expérience qui permettra d’aborder de façon très concrète la notion de pression atmosphérique. 

Pour fabriquer un baromètre, il faudra : 

– un bocal vide et propre

– un ballon de baudruche

– une paire de ciseaux

– de la colle

– un pic a brochette de taille moyenne

Coupez le ballon gonflable au niveau du col du ballon et fixez ce dernier en le tendant bien sur le bocal afin de masquer l’ouverture. 

Fixez sur le ballon tendu le pic à brochette, de façon à ce que celui-ci serve d’aiguille. 

Voilà le baromètre prêt ! 

Vous pouvez proposer à votre enfant de dessiner sur une feuille un soleil en haut de la feuille et de la pluie sur le bas de la feuille. 

Posez le bocal sur une étagère et fixez la feuille à l’arrière, pour que l’aiguille se situe entre le soleil et la pluie. 

Notez sur la feuille le positionnement de l’aiguille. Plusieurs fois dans la journée, allez voir le baromètre et notez sur la feuille le positionnement de l’aiguille. 

Qu’allez vous observer ? 

L’aiguille va monter ou descendre, se dirigeant soit vers le soleil, soit vers la pluie. Votre enfant a créé sa station météo ! 

Que se passe-t-il ?

Ca ne se voit pas, mais l’air appuie partout autour de nous. C’est la pression de l’air. 

Le plus souvent, le temps est à la pluie lorsque le la pression est basse. Lorsqu’elle diminue rapidement, le vent et le mauvais temps menacent. 

A l’inverse, une pression atmosphérique élevée est synonyme de temps calme. 

Quand la pression de l’air augmente, l’air appuie plus fort sur le baromètre. Alors le ballon se creuse, et l’aiguille monte. 

Quand la pression de l’air diminue, l’air appuie moins fort sur le baromètre. Alors le ballon se gonfle, et l’aiguille descend. 

Sylvie d’Esclaibes

Publié par :Sylvie d'Esclaibes

Qu'en pensez-vous de cet article sur mon blog Montessori ?