6. La mort des pharaons

1. D’incroyables tombeaux

Ce que l’on connaît bien de l’Egypte, c’est souvent les pyramides ! Et pour cause… Plus de 70 pyramides ont été construites pendant l’Ancien et le Moyen Empire. A l’intérieur, il y avait le tombeau du pharaon.

Le pharaon était déposé dans la pyramide avec de nombreux objets, destinés à l’aider dans son passage vers l’au-delà.

Ces objets représentaient un véritable trésor. Bien sur les pilleurs s’en sont emparés. Alors les pharaons ont eu l’idée de creuser d’incroyables souterrains à l’intérieur des pyramides, afin que l’accès à la chambre mortuaire soit impossible.

Thoutmôsis Ier eut une autre idée : au lieu d’ériger un magnifique monument attirant les regards et les pilleurs, il fit creuser son tombeau à l’intérieur d’une montagne, dans un endroit reculé… Cela aurait bien fonctionné si ces successeurs n’avaient pas fait comme lui et juste à côté de lui ! C’est ainsi que fut creusée la vallée des Reines et la vallée des Rois !

Il y a énormément d’activités à réaliser avec les enfants autour des pyramides. Cela dépendra surtout de votre enfant et de son intérêt. Ne creusez la question que s’il est demandeur, cette étude ne doit pas devenir rébarbative et trop chargée. Beaucoup d’activités sont proposées pour un large choix mais seulement certaines peuvent être réalisées !

Vous trouverez beaucoup de livres concernant les sépultures égyptiennes. N’hésitez pas comme d’habitude à consulter des ouvrages, écouter des documentaires, chercher de belles images…

Quelques idées :

* La pyramide à degrés de Djéser : vous pouvez, après avoir lu sur cette pyramide, proposer à votre enfant d’en réaliser une en kaplas !

* Khéops, Kephren et Mykérinos : la pyramide de Khéops sera l’occasion d’aborder les 7 merveilles de l’Antiquité.

Vous pouvez aussi reprendre les solides de géométrie, et demander à votre enfant de retrouver Khéops ! Vous pourrez parler des caractéristiques d’une pyramide à base carrée et proposer à votre enfant d’en réaliser une dans la matière de son choix. Il se rendra compte de la difficulté d’une telle entreprise !

* le Sphinx, gardien des tombeaux des rois : difficile de parler de l’Egypte sans parler des sphinx. Moitié lion, moitié pharaon, le sphinx est là pour garder les tombeaux des rois. Vous pouvez là encore proposer à votre enfant de réaliser un sphynx en argile, qu’il pourra mettre sur sa maquette à Gizeh, avec la pyramide.

2. l’importance du passage vers l’au-delà pour les égyptiens

Tout un rituel existait autour de la mort des égyptiens. Ils croyaient qu’après leur mort, leur esprit chercherait à rejoindre son enveloppe corporelle et qu’il fallait donc que celle-ci soit bien conservée. C’est pour cela que le corps du défunt était momifié.

Vous pouvez ici expliquer à votre enfant les différentes étapes de la momification.

En expérience, nous vous proposons la momification d’une pomme. Cette activité à été trouvée sur le blog secondeviedefamille.com, sur lequel toutes les étapes sont très bien expliquées. Elle permet de voir comme la momification permet la conservation.

Pour réaliser cette expérience, vous aurez besoin :

– de 3 pommes

– de 3 sachets type congélation

– de bicarbonate

– de sel

– d’un couteau

– de compresses

Préparez les sachez :

– dans le premier, mettez du sel

– dans le deuxième du bicarbonate

– dans le troisième, du bicarbonate et du sel

Ecrivez sur chaque sac son contenu au marqueur

Préparez les pommes :

– coupez-les en deux

– pour chaque pomme, laissez une moitié nue et emballée l’autre moitié dans une ou deux compresses. Expliquez à votre enfant que vous momifiez la pomme !

Laissez votre enfant faire ainsi pour toutes les pommes.

Glissez dans chaque sachet une pomme, avec une moitié nue et une moitié momifiée.

Réalisez un tableau de suivi, sur lequel vous pourrez noter le poids de chaque moitié et son apparence.

Tous les deux jours pendant une dizaine de jours, observez vos pommes, notez vos observations, leur poids…

Cette expérience vous permettra de conclure que les pommes dans le sel sont les mieux conservées et que celles momifiées s’abiment moins vite.

3. le trésor des pharaons

Afin que les pharaons ne manquent de rien dans l’autre vie, ils sont enterrés avec de la nourriture et un immense trésor. Mais comme on l’a vu, peu de trésors ont été retrouvés intacts, à cause des pilleurs…

Pour aborder le trésor des pharaons, on peut s’appuyer sur la grande aventure d’Howard Carter.

Gros coup de coeur pour le livre Howard Carter découvre le trésor de Toutankhamon, aux éditions Milan jeunesse, avec un cd audio où l’enfant à l’impression d’être au côté de l’archéologue pendant qu’il découvre un trésor qui va marquer le monde entier.

Suite à cette écoute et à la lecture de ce livre ou d’un autre, vous pouvez proposer à votre enfant de réaliser le masque de Toutankhamon.

Pour cela, il vous faudra :

– un masque à décorer

– du carton

– de la colle à papier peint et du papier pour faire du papier mâché

– un cutter, une paire de ciseau

– de la peinture dorée, de la peinture bleue et de la peinture noire

– du scotch et de la colle

En fonction de l’âge de votre enfant, il pourra réaliser le masque avec vous ou seulement le peindre…

Placez le masque à plat et découpez autour la forme du Némès en carton. Fixez le némès autour du masque avec du scotch.

Réalisez en papier la barbe postiche que vous placerez au niveau du menton de votre masque et que vous fixerez à la colle.

Réalisez un uroeus (serpent) dans du carton et placez-le au-dessus du front sur le Nemès. Fixez-le avec de la colle.

Solidifiez l’ensemble en le recouvrant de papier mâché.

Une fois que tout est sec (au moins 24h de séchage), vous pouvez peindre le masque. Pour cela, disposez une photo du masque et laissez votre enfant réaliser son propre masque.

Sylvie d’Esclaibes

Publié par :Sylvie d'Esclaibes

Qu'en pensez-vous de cet article sur mon blog Montessori ?