4. L’Egypte antique, une longue histoire

L’unification de l’Egypte marque le début de cette civilisation qui va durer 3000 ans ! 

Ménès Narmer, qu’il ait vraiment existé ou pas, est considéré comme le premier pharaon. Après lui, près de 200 rois vont se succéder sur le trône d’Egypte. Ces règnes sont organisés en dynasties. 

1. Qu’appelle-t-on un pharaon ?

Le mot pharaon signifie « grande maison ». Cela vient sans doute des somptueux palais que ces derniers occupaient. C’est un être tout puissant.

Le Pharaon est reconnu comme fils de Rê, dieu du Soleil. Il devient pharaon par sa naissance et cumule trois qualités : 

– chef d’État et chef militaire : il veille sur le peuple, le protège et garantit sa sécurité

– chef religieux : considéré comme Dieu lui-même, il est doté de tous les pouvoirs et contrôle tout. On dit qu’il est le lien entre le monde des dieux et le monde des hommes. Il possède toutes les terres et toutes les richesses de d’Egypte. Il participe aux cultes religieux.

– guérisseur suprême

Le Pharaon a donc une très grande responsabilité. Il acquiert sa fonction par sa naissance, c’est pourquoi certains pharaons ont régné très jeunes. 

On reconnaît le pharaon grâce à ses attributs.

* les couronnes et les coiffes :

On a déjà fabriqué la double couronne et les enfants se souviennent sans doute qu’elle représente les deux territoires réunis. 

Il existe aussi une couronne bleue, appelée le hhépresh, qui est portée en temps de guerre. 

Enfin, le némès est cette coiffe bleu et or qui retombe sur les épaules. 

* l’uroeus : c’est un serpent dressé prêt à mordre, on le retrouve souvent sur les coiffes (on vous a d’ailleurs proposé de le faire sur les couronnes de haute et de basse Egypte). Il protège le roi contre ses ennemis.

* le sceptre et le fouet : ces deux attributs montrent que le roi guide et protège son peuple tel un berger.

* l’ânkh : c’est la croix ansée, portée par les dieux égyptiens et par le pharaon pour rappeler son essence divine. C’est un symbole de vie.

* la queue de taureau : accrochée à la ceinture du pharaon, elle lui apporte la force de cet animal sacré

* la barbe postiche : Le pharaon se rase tous les jours. Pourtant, il porte lors des cérémonies une fausse barbe toute droite, attachée derrière les oreilles. Les dieux aussi ont une barbe postiche. 

Vous pouvez, pour rendre cette partie très concrète, proposer à votre enfant de parfaire sa panoplie de pharaon en créant des attributs : il a déjà réalisé les couronnes avec l’uroeus. 

Vous pouvez pour cela laisser parler la créativité de votre enfant : bois, carton, pâte à sel… 

2. Quelques reines et pharaons qui ont marqués l’Egypte

Pour cette partie, vous pouvez vous rendre à la bibliothèque et chercher avec votre enfant des livres qui présentent l’histoire des pharaons. Plongé dans cette étude, votre enfant aura sans doute plaisir à lire ces livres. S’il est jeune ou s’il en manifeste l’envie, n’hésitez pas à lire ensemble des ouvrages, visionner des documentaires, établir des cartes de nomenclature… 

Parcourir 3000 ans d’histoire n’est pas forcément simple. 

En vous appuyant sur les différents pharaons qui ont marqué leur temps, vous pourrez donner à votre enfant des repères, nourrir sa culture générale, lui permettre de se rendre compte du temps qui passe, le familiariser avec la notion de dynastie, lui faire ressentir que l’Histoire, c’est en fait l’histoire des hommes, notre histoire, et l’inviter ainsi implicitement à trouver sa place dans notre monde, etc. 

Vous pouvez également visionner des documentaires, travailler avec des cartes de nomenclature…

Au cours de vos découvertes, proposez à votre enfant de réaliser des petits portraits des pharaons qui l’inspirent et de les coller sur sa frise historique, pour qu’il ait des repères temporels. N’hésitez pas à lui présenter chronologiquement les choses, et à faire apparaître sur la frise les trois grandes périodes que sont l’Ancien et le Moyen Empire, le Nouvel Empire et la Basse époque et l’époque grecque. Plus les repères seront clairs pour votre enfant, plus ils resteront dans sa mémoire. 

En fonction de l’âge de votre enfant, et s’il a plaisir à écrire, vous pouvez fabriquer avec lui son propre livre d’histoire de l’Egypte, dans lequel il pourra raconter la vie des pharaons que vous aurez étudié ensemble, ou d’un pharaon qu’il aime particulièrement. 

Vous pourrez ainsi parler de Ménès, d’Hatchepsout, d’Akhenaton et Néfertiti, de Toutânkhamon, de Ramsès II, d’Alexandre le Grand ou encore de Cléopâtre avec la fin de cette immense civilisation.

Si vous êtes à la recherche d’un ouvrage présentant plusieurs vies de pharaons, je vous recommande le livre Histoire des Egyptiens, sur les traces des pharaons, de Quelle Histoire, qui est bien renseigné et très abordable pour les enfants.

Publié par :Sylvie d'Esclaibes

Qu'en pensez-vous de cet article sur mon blog Montessori ?