Comment préparer l’oral du bac à distance ?

Voici un nouvel article rédigé par Laure, notre enseignante de français pour les élèves de 1ère ainsi qu’enseignante de philosophie pour nos élèves de terminale du Lycée International Montessori Athéna de Bailly. Laure a, dès l’annonce du confinement, mis en place des outils très performants afin de poursuivre un suivi pédagogique des plus sérieux. Ainsi les élèves n’ont pas perdu une minute dans leurs apprentissages et pourront se présenter aux épreuves orales très bien préparés. Je la remercie infiniment. Elle enseigne également le français pour les classes de 4ème, 3ème et 2nde et c’est une immense chance de la compter parmi notre équipe.

Voici son article :

  • C’est une année décidément complexe pour les premières qui passent le bac cette année ! Tout d’abord la réforme du lycée, modifiant les modalités de passage des épreuves anticipées de français, par ailleurs, un nouveau programme ambitieux et conséquent, avec une place prépondérante accordée à la grammaire… et enfin une longue période de confinement qui parachève le tout ! Heureusement, nos élèves s’adaptent vite et relèvent les enjeux qui se présentent à eux.
  • Notre priorité devient plus spécifique : l’oral du bac. Nos classes virtuelles se concentrent donc maintenant exclusivement sur la préparation des textes qui seront à présenter à l’oral, au cours de deux séances hebdomadaires. Nous travaillons aussi la grammaire de façon ciblée et spécifique, lors d’une séance complémentaire en fin de semaine, afin de permettre aux élèves d’organiser leurs révisions.
  • Le travail à distance bouleverse nos habitudes d’enseignement, mais d’un autre côté, il a peut-être aussi permis une organisation plus « rassurante » et efficace de nos cours en français pour certains élèves. Nous avons en effet mis au point différents outils permettant aux élèves d’avoir accès à tous les cours de façon simple et rapide. Chaque séance de cours, chaque fiche de révision, chaque exercice de grammaire est désormais consigné dans un « Google drive », et donc par conséquent, est à « portée de clic » de chaque élève à chaque instant.
  • Nos façons d’échanger ont aussi évolué : le fait d’échanger virtuellement ne remplace en rien l’échange en « présentiel ». Cependant, une plateforme d’échange et de messagerie a été mise en place, afin de permettre à chaque classe de pouvoir communiquer et partager différentes ressources ou informations au sujet des cours de français et de philosophie (dans « Slack »). Cette « proximité » est rassurante, de part l’immédiateté de l’échange ainsi permise. On peut d’une minute à l’autre répondre aux interrogations des élèves sur tel texte, tel devoirs et ainsi permettre à l’élève isolé de se sentir rapidement éclairé sur un certain nombre de points.
  • Enfin, un oral, ça se prépare ! Un premier oral blanc avait été mis en place en début d’année avec Mme Dauvin, qui a pu faire passer nos élèves en situation d’examen. Etant donné les circonstances deux autres oraux blancs ont été mis en place, à distance cependant, de façon à permettre à tous les élèves de se préparer au mieux aux épreuves orales.

Je suis convaincue que les élèves ressortiront grandis et plus autonomes dans leur travail. 

Laure, Enseignante de français

Laisser un commentaire