Observer la beauté de la nature

« Aucune description, aucune image d’aucun livre ne peut remplacer la vue réelle des arbres dans un bois avec toute la vie qui se déroule autour d’eux. »

Maria Montessori

Le jeune enfant découvre le monde de façon sensorielle.

En lui faisant observer la beauté de la nature : une fleur qui s’ouvre, une abeille qui butine, un oiseau qui chante, l’apparition d’un fruit, il encre dans sa mémoire la beauté de notre planète. Il apprend à l’aimer, à être reconnaissant.

Lorsqu’il jardine, qu’il touche la terre, qu’il observe une fourmilière, qu’il grimpe dans un arbre, qu’il cueille une fraise pour la croquer à pleine dent, l’enfant apprend énormément. C’est en se connectant au monde naturel qu’on le découvre. Le contact et les expériences sensorielles valent mieux que tous les livres ou les logiciels. Le temps passé par l’enfant dans la nature ou en extérieur n’est jamais du temps perdu.

Avec les enfants, cultivons la gratitude envers la nature.

Redécouvrons que sans les plantes nous ne respirons pas, sans les abeilles nous ne savourons pas de fruits, sans les vers de terre notre sol n’est pas équilibré…

Sylvie d’Esclaibes

Laisser un commentaire