Confinement et continuité pédagogique

Pour les lycéens aussi…

Confinement et continuité pédagogique au Lycée International Montessori Athéna  !

Depuis lundi 16 mars, les français sont confinés chez eux, comme beaucoup d’Européens maintenant, pour une période, à minima, de 2 semaines.

L’année scolaire n’est pas finie… et cette période ne constitue pas une période de vacances pour nos élèves, même si certains aimeraient bien que ça le soit !

Notre équipe d’enseignants est restée mobilisée : il s’agit de maintenir un rythme de travail pour que le programme soit malgré tout bouclé, surtout pour les classes « à examen », soit la 3ème, la 1ère et la terminale !

Montessori lycée
Une relation de partenariat et de confiance entre l’élève et le professeur.

Pour assurer la continuité pédagogique, l’organisation suivante a été mise en place :

Les enseignants conçoivent des activités, des exercices et des devoirs.

Ces ressources sont centralisées et envoyées aux familles 2 à 3 fois par semaine en fonction, autant que possible, de l’emploi du temps des élèves.

Par exemple, le travail à réaliser en mathématiques est donné pour le jour où l’emploi du temps de l’élève prévoit un cours de math.

Les exercices et devoirs sont envoyés aux enseignants qui les corrigent.

L’objectif est de renforce et de développer l’autonomie de nos élèves et de leur permettre de garder le rythme de leur scolarité : ils ont autour de 4 heures de travail chaque jour, du lundi au vendredi.

Ils reçoivent du travail pour 2 à 3 jours. Ils peuvent choisir de commencer par la matière qu’ils souhaitent : le français, l’anglais… l’essentiel étant de faire le travail demandé dans le temps requis pour garder un rythme d’apprentissage cohérent avec les objectifs scolaires.

L’isolement est problématique. Les élèves sont demandeurs de contacts avec les enseignants, surtout ceux dont les parents travaillent.

Les enseignants organisent donc des « permanences pédagogiques » : ils sont joignables par les élèves s’ils ont des questions, par skype, Wathsapp, discord…

Sachant que, dans notre école, les élèves ont toujours des relations assez proches avec leurs enseignants, ils disposent de leur mail et, parfois, de leur numéro de téléphone.

Enfin, pour chaque classe (à partir de la 3ème), les élèves créent un groupe messenger dans lequel ils invitent leurs enseignants. C’est l’occasion de transmettre des consignes, mais aussi des liens, des devoirs… et c’est aussi un lieu où l’on plaisante !

En mathématiques, l’outil KWYK est précieux pour les élèves (de la 6ème à la terminale) : ils peuvent s’entrainer à partir de la plateforme d’exercices : le travail est noté, et ils ont la possibilité de refaire les exercices (qui changent à chaque tentative) jusqu’à obtenir 20/20 !

Des classes virtuelles sont organisées, surtout pour les classes « à examen ».

Au cours de cette 1ère semaine de confinement, les élèves de 1ère ont pu assister à une classe virtuelle pour s’entrainer à l’épreuve orale de français.

Les outils utilisés sont Cisco Webey meeting ; Google classroom…

Les enseignants testent des solutions techniques qui nous permettront, à l’avenir (Le confinement devrait cesser !), de développer une offre d’enseignement à distance pour, par exemple, créer des stages de perfectionnement, des sessions de révisions intensives…

Les élèves de 1ère et de terminale bénéficient, depuis cette semaine, de classes virtuelles en SVT, Philosophie, mathématiques, Physique-Chimie et Sciences Economiques et Sociales.

Ils en sont déjà très satisfaits !

Nos élèves pourront donc aborder avec sérénité leurs futurs examens !

Frédéric Dubern pour Sylvie d’Esclaibes

Laisser un commentaire