Casser les idées reçues – 5ème épisode

Casser les idées reçues – 5ème épisode

« A toujours travailler seul sur leur petit plateau avec l’activité de leur choix les enfants des écoles Montessori n’apprennent pas à vivre et travailler en groupe et deviennent individualistes » FAUX

Certes, dans nos écoles Montessori Athéna, nous respectons l’individualité de chaque enfant quand nous nous adaptons à leurs propres besoins et élans pour leur proposer du matériel et des présentations individuelles toujours plus adaptées. Mais dans nos classes le vivre ensemble et l’entraide sont des valeurs fortes.

En effet, nous avons comme règle d’or que les enfants travaillent tous ensemble dans une atmosphère calme et sereine, avec un éducateur qui pose un cadre et dans le respect de l’autre.

De plus les niveaux mélangés permettent aux plus grands d’aider les plus petits et leur demandent aussi beaucoup d’attention et de tolérance envers les plus jeunes. De même en classe d’élémentaire, avec des enfants de 6 à 10 ans, tous ensemble dans le même environnement, c’est très souvent qu’un enfant fait une présentation d’un matériel qu’il maîtrise à un autre.

On se déplace en classe calmement, on chuchote, on ne dérange pas l’éducateur quand il est présentation avec un camarade, on range le matériel proprement comme on l’a trouvé. Le matériel n’est qu’en un exemplaire donc si deux enfants veulent le même plateau, ils doivent trouver un consensus. Si l’éducateur est en présentation avec un autre enfant et qu’on a besoin d’aide, on peut demander à un camarade. On prépare le snack pour le partager avec tous les camarades.

Ces valeurs de respect mutuel sont importantes car elles façonnent.

De plus, dès leur plus jeune âge, les petits élèves de nos classes participent à des leçons captivantes et discussions collectives sur le cercle et de nombreuses activités en petits groupes leurs sont proposées : arts, motricité, cuisine, musique, etc…

Quand l’élève grandit et peut rejoindre l’ambiance des 6/12ans, les éducateurs développent la coopération et la cohésion au sein de leur groupe-classe au travers de jeux, débats et discussions philosophiques sur le cercle, d’activités en équipe, etc… car sur cette tranche d’âge se développent les travaux et projets en groupe : exposés à plusieurs, travaux en binômes, expériences scientifiques en petits groupe.

Enfin dans nos écoles, l’enfant travaille pour lui-même se corrige par lui-même avec du matériel autocorrectif. Chez les plus grands les plans de travail sont individuels  et adaptés à chacun. L’enfant fait un point régulier avec l’éducateur sur son avancement propre. Il n’y a donc pas d’esprit de compétition et de comparaison dans nos écoles Montessori Athéna.

Dans notre collège et notre lycée, ils initient ensemble des projets pour les autres : des ventes pour des associations, ils organisent des jeux pour les plus jeunes, etc… ce sont eux qui animent la kermesse par exemple. Ils donnent un concert et un spectacle chaque année, ce qui leur apprend à faire les choses ensemble pour offrir un joli moment à leurs familles.

Nos élèves Montessoriens sont de fait plus enclin à l’empathie et à la bienveillance. Ils deviennent des adultes respectueux d’autrui et coopératif donc  plus adaptables à notre société en perpétuelle mutation.

Claire Duquenne et Sylvie d’Esclaibes

Laisser un commentaire