Comment enseigner les signes supérieurs et inférieurs

Il n’est pas toujours facile pour les enfants de comprendre ces deux petits signes inférieurs et supérieurs.

Avec la pédagogie Montessori et notre matériel c’est très facile et j’ai eu envie d’écrire cet article car je viens de vivre ces présentations avec les élèves de notre classe Montessori d’élémentaire qui sont en CP.

Pour cette présentation, vous avez besoin d’un tableau de liège, de deux batons de géométrie identiques percés de plusieurs trous tout le long, et des perles constituant la petite pyramides : la perle de 1 rouge, la barrette de deux perles vertes, la barrette de 3 perles roses, la barrette de 4 perles jaunes, la barrette de 5 perles bleu ciel, la barrette de 6 perles violet clair, la barrette de 7 perles blanche, la barrette de 8 perles marron, la barrette de 9 perles bleu marine.

Vous attachez avec une punaise dans le milieu chaque baton de liège légèrement parallèle.

Vous demandez à l’enfant de construire la petite pyramide de perles de 1 à 9 mais pour une fois de manière verticale (voir photo) entre les deux batons.

Et vous positionnez bien les deux batons de manière à ce qu’ils se trouvent aux extrémités des barrettes de perles et ainsi l’enfant constate qu’ils sont davantage ouverts du côté de la barrette de 9 et presque fermés du côté de la perle de 1. Vous pouvez lui faire constater et lui faire alors dessiner.

Ensuite vous dessinez sur une feuille, par exemple, verticalement, la barrette de 7 et la barrette de 4 l’un à côté de l’autre. Vous placez ensuite les deux batons de géométrie aux extrémités de chaque côté. Et là encore l’enfant peut constater que l’ouverture la plus grande se trouve du côté du plus grand nombre.

Et vous pouvez lui proposer de dessiner ce signe sur la feuille entre les deux barrettes de 7 et de 4.

Puis vous refaites la même chose en inversant c’est à dire que vous dessinez verticalement à gauche la barrette de 2 et à côté (en laissant l’espace du signe) la barrette de 5. Vous proposez à l’enfant de prendre les barrettes de perles correspondantes et de les placer sur le tableau de liège entre les deux batons de géométrie. Et ensuite vous lui demandez de bien les inclinez. Encore une fois il peut constater que l’ouverture la plus grande se trouve du côté de la barrette la plus grande.

Proposez lui alors de dessiner le signe sur la feuille entre les deux barrettes.

Faites de nombreux exemples comme celui-ci avec les barrettes pour bien rester dans le concret puis peu à peu remplacer les barrettes par des chiffres, l’enfant pouvant bien sûr toujours utiliser le matériel. Faites surtout confiance à votre enfant, il saura quand il n’aura plus besoin du matériel.

Cette méthode lui permet de bien comprendre sensoriellement comment positionner ce signe et c’est la meilleure façon d’apprendre durablement. Dans sa tête, il aura toujours l’images du matériel, ce qui l’aidera pour le passage à l’abstraction.

Sylvie d’Esclaibes

Laisser un commentaire