Comment faire aimer les maths aux enfants ?

Comment faire aimer les maths aux enfants ?

Voici le thème d’une émission à laquelle j’ai été conviée ce matin sur RFI.
Cette question est très intéressante quand on voit les résultats en perpétuelle baisse des élèves français en mathématiques et les réactions des adultes lorsqu’on leur parle de mathématiques. C’est d’ailleurs ce que les organisateurs de cette émission ont constaté devant le flux d’appels d’auditeurs qui pour la majorité n’avait pas aimé les maths.

Et pourtant je reste persuadée qu’en changeant un certain nombre de façons de faire, les élèves pourraient aimer les maths et améliorer considérablement leurs niveaux.

En effet, je le vis chaque jour depuis des années dans notre école Montessori Athéna de Bailly. En classe de primaire les élèves, pour l’immense majorité, aiment beaucoup les mathématiques. Et pourquoi ? je posais ce matin la question à une de mes jeunes élèves de CM2 qui est dans notre classe depuis 5 ans. Sa réponse a été claire : « il suffit de comprendre et d’avoir envie pour aimer les mathématiques ».

Elle a très bien résumé l’importance de comprendre. Et pour cela, Maria Montessori l’avait découvert il y a une soixantaine d’années, l’enfant a besoin de concret, il a besoin de matériel à manipuler pour comprendre ce qu’il fait. On sait très bien et une invitée ce matin le confirmait, que les enfants jusque vers 12 ans, n’ont pas la pensée abstraite et ont donc besoin de voir, de manipuler pour comprendre les concepts mathématiques.

Le matériel de mathématiques.

Maria Montessori a créé un matériel scientifique pour l’enseignement des mathématiques que nous mettons à la disposition des enfants et qui est absolument extraordinaire.

Tous les adultes qui viennent en formations Montessori avec nous que ce soit pour les  âges de 3 à 6 ans ou pour ceux de 6 à 12 ans, le disent : « Ah si on m’avait expliqué comme ça, je n’aurais pas eu tant de blocages. », « Ah si on m’avait expliqué comme ça, j’aurais compris » et je vois, à chaque fois, leur regard s’éclairer et leur comportement se détendre. Avec la manipulation de matériels Montessori, tout le monde comprend.

Et là aussi, j’ai été très surprise ce matin, lorsqu’une personne parlait de la méthode de Singapour qui va maintenant être mise en place dans l’Education Nationale. J’ai utilisé une année les cahiers de la méthode de Singapour car j’avais lu combien le niveau des élèves Singapouriens était élevé. Et quelle ne fut pas ma surprise de me rendre compte qu’il n’y avait pas de matériels avec cette méthode ? Et qu’elle était tellement répétitive et certains énoncés si difficiles à comprendre par les enfants ! ET ce matin, cette même invitée qui explique qu’il est bien de créer des puzzles pour comprendre (a + b) au cube ! Quand je pense que Maria Montessori a créé le cube du binôme et même celui du trinôme il y a presque 60 ans et que des milliers d’ enfants de maternelle  le manipulent dans nos écoles Montessori, et là tout à coup, on affirme qu’il est important de créer ce puzzle ! Qui est plutôt un puzzle en 3 dimensions pour représenter un volume ! et que tout cela existe !

Pourquoi ne met-on pas en place dans l’Education Nationale le matériel de mathématiques Montessori ? Tout le monde sait très bien que ce matériel est très bien fait et permet aux enfants de bien comprendre ! J’avoue que cela reste un mystère !

Montessori - mathématiques
Le matériel des perles dorées en mathématiques

Une chose aussi qui permettrait de rendre facile les mathématiques serait de permettre aux enseignants de suivre des formations Montessori de mathématiques. Ils ne demandent que cela ! Lors de nos sessions de formations sur les mathématiques Montessori, nous accueillons de nombreux professeurs des écoles publiques qui, pour la plupart, financent eux mêmes leurs formations, et à chaque fois ils sont émerveillés par le matériel et par les présentations. C’est la même chose avec les professeurs des écoles privées sous contrat : les directeurs/rices de ces écoles, ne cessent de nous demander de venir faire des interventions dans leurs écoles sur le thème des mathématiques pour les 3/6 ans et pour les 6/12 ans. Et à chaque fois, c’est le même émerveillement devant la pertinence du matériel Montessori.

Les adultes découvrent la technique de la division

Et lorsqu’ils le mettent en place, les réactions des élèves sont immédiates. Ils comprennent… et l’enseignement de nombreux concepts devient beaucoup plus facile pour les enseignants.

De plus les professeurs étant alors heureux d’enseigner de cette façon-là, ils communiquent beaucoup mieux leur enthousiasme pour cette matière. Et on sait combien l’attitude de l’adulte est importante pour l’enfant qui absorbe à cet âge tout ce que ressentent les personnes autour d’eux.

Pourquoi l’Education Nationale n’accepte pas que nous proposions dans le cadre de leurs programmes de formations, nos sessions sur les mathématiques ?

Montessori mathématiques
Apprendre à compter en concret en manipulant le matériel.

Une autre chose me semble très importante, c’est d’enseigner dès la maternelle, avec ce même matériel, la numération, les opérations, la mémorisation des tables et la géométrie. Saisissons le moment où l’enfant traverse la période sensible des sens, pour lui permettre de saisir tout cela d’une manière sensorielle et sans pression aucune. Nos petits de maternelle aiment tellement faire des grandes additions avec la banque des perles dorées, et des divisions ou encore compter avec la chaîne de 1 000 ! Mais bien sûr tout cela uniquement en concret et surtout pas avec un papier et un crayon ou alors à condition que le matériel ne soit pas loin !

Je pense aussi qu’il serait essentiel d’enseigner les mathématiques de manière individuelle ou alors en tout petits groupes. En effet, le niveau de compréhension, d’assimilation est très différent d’un enfant à un autre et avec des cours magistraux pour tous, il est impossible que les enfants soient heureux d’apprendre. Ceux qui vont vite, s’ennuient et bien souvent dérangent les autres, ceux qui ont besoin de plus de temps, n’osent pas le dire, ne comprennent rien et se retrouvent bien vite en échec et il reste les autres qui la plupart du temps ne sont pas très satisfaits de cet enseignement passif et s’ennuient également. Alors que lorsqu’ils manipulent chacun à leur rythme, ils sont actifs et aiment apprendre.

Montessori Grand récit
Le 5ème Grand Récit

Une dernière chose importante est, je pense, de relier le plus possible les enseignements à la vie de l’enfant soit en faisant un lien avec ce qu’ils vivent, soit en racontant l’histoire des mathématiques, des nombres, de la géométrie, etc… ce que nous faisons avec le Grand Récit sur l’histoire des nombres. Ainsi cet enseignement prend du sens et l’enfant en a besoin .

Encore une fois, je suis persuadée et je le vis tous les jours dans ma classe avec nos 45 élèves du CP au CM2, que l’enseignement des mathématiques avec le matériel Montessori, par des personnes enthousiastes et bien formées permet aux enfants d’aimer les mathématiques et d’avoir un bon niveau. 

J’attends aussi la question : « mais comment font ils lorsqu’ils n’ont pas de matériel ? » et ma réponse est toujours la même : « d’abord je n’ai jamais vu d’enfants aller passer le brevet ou le maths avec des perles donc ils y arrivent et ensuite il faut faire confiance à l’enfant, lorsqu’il a bien compris avec le concret, il passe peu à peu à l’abstraction. De plus Maria Montessori a créé tout un pannel de matériels qui permet de passer tranquillement du concret à l’abstrait ». Et n’oublions pas que la pensée abstraite vient petit à petit plus on grandit même si je reste persuadée que voir le concret est toujours intéressant.

C’est la raison pour laquelle je suis en train de créer une formation mathématiques Montessori pour le niveau collège afin que les élèves puissent aussi manipuler et découvrir eux-mêmes les règles, les théorèmes, etc… et qu’ils s’amusent avec les maths comme je le fais chaque jour.

Si vous voulez essayer, venez assister à nos formations Montessori sur les mathématiques, pour les enfants de 3 à 6 ans et/ou pour les enfants de 6 à 12 ans. Pour cela consulter notre site : www.apprendre-montessori.fr et/ou envoyer un mail à formation@montessoriathena.com

Montessori géométrie
La géométrie selon Maria Montessori est passionnante.

A bientôt,

Sylvie d’Esclaibes

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s