Une formation Montessori dans l’Education Nationale

Une formation Montessori dans l’Education Nationale

Il y a quelques mois je reçois un mail d’une Conseillère Pédagogique d’une académie de la région parisienne me demandant si j’étais prête à venir animer une formation Montessori sur les mathématiques auprès des enseignants de primaire et de collège.

Montessori éducateur

Des enseignants motivés

Je répondis bien entendu par l’affirmative tant j’étais heureuse de pouvoir transmettre cette belle pédagogie à des enseignants sur demande de l’Education Nationale. Moi qui poursuis depuis toujours le rêve que la pédagogie Montessori puisse entrer dans toutes les classes de l’école publique, j’étais ravie.

Un jeudi matin, Véronique, notre formatrice est donc allée animer une formation Montessori sur les mathématiques auprès d’un groupe d’enseignants du public des niveaux élémentaires et quelques professeurs du collège.

Cette formation a beaucoup plu et nous aurons probablement une demande pour une seconde animation sur un autre thème.

C’est, entre autres, par ce type d’évènements que l’on se rend vraiment compte de l’évolution de notre école publique et privée sous contrat. Un changement est réellement en train de s’opérer qui a commencé par tous ces enseignants qui se forment à la pédagogie Montessori auprès de notre centre de formation « apprendre-Montessori » puisqu’à chaque session nous retrouvons environ 60 % de professeurs des écoles, puis par les professeurs des écoles privées qui demandent de plus en plus également de formations Montessori dans leurs écoles (financées elles par l’organisme de financement Formiris) et maintenant par les demandes des instances dirigeantes de l’Education Nationale.

C’est vraiment un grand espoir qui est en train de se concrétiser !

Sylvie d’Esclaibes

Voici le compte rendu de cette session par Véronique :

« Une matinée de formation au sein de l’Education Nationale !

C’est dans une école au cœur d’Argenteuil que j’ai eu la grande chance de pouvoir transmettre la pédagogie Montessori à de nombreux enseignants du primaire.

Une formation sur les mathématiques.

Nous commençons cette matinée par les principe de base enseignés par Maria Montessori.

« La première tâche de l’éducation est d’agiter la vie, tout en la laissant libre pour qu’elle se développe. » Maria Montessori.

Je vois parmi mon auditoire que cela bouscule, interroge !

De nombreux neuropsychologue et enseignants qui pratiquent cette méthode affirment comme Steve Hughes que la Méthode Montessori renforce certaines fonctions cérébrales qui aident à étendre le développement cognitif.

Puis nous nous plongeons dans les ateliers de mathématiques. Le chemin de l’homme à travers l’histoire l’a conduit à donner des symboles à des quantités , à nommer des quantités, à les réduire, à les augmenter, à les partager, à les prendre un certain nombre de fois.

En calcul, Maria Montessori demande à l’enfant de refaire ce chemin.

Ainsi pendant près de 4h, nous redevenons des enfants et suivons ce chemin tracé par Maria Montessori : nous partons donc du concret, prenons connaissance de ce concret, construisons les quantités, et expérimentons « mettre ensemble » avant de parler d’addition !

Ainsi nous donnons l’idée d’un concept (la compréhension de l’addition) avant de donner la technique, avant d’amener à la mémorisation, à la formule.

Tout au long de la matinée nous retrouvons toujours les mêmes étapes :

  • Expérience et connaissance des quantités
  • Expérience et connaissance des symboles
  • Association quantités symboles

Avec entre chaque étape le travail personnel de l’enfant. Un travail en autonomie et autocorrectif.

Des enseignants captivés.

De nombreuses manipulations.

Cette envie d’en savoir plus, d’approfondir.

Des enseignants avec un vif désir d’accompagner et de changer leurs méthodes d’apprentissages.

Avec cette envie de mettre en avant la manipulation et ainsi vivre au quotidien cette citation de Maria Montessori :

« Avec les mains, l’être humain conçoit son environnement. Elle sont les outils exécuteurs de l’intelligence. Les mains sont créatives, elles peuvent produire des choses. Les organes sensoriels et la capacité de coordination se développent à travers les activités manuelles. »

Publicités
Cet article, publié dans Apprenez vous-même à votre enfant - exercices, Collège, Dyslexie, dyspraxie, enfants différents, Ecole Athéna Montessori Internationale, Enfants précoces - Phobie scolaire - Inadaptés au système traditionnel, Etude pédagogique, Formations Montessori, Lycée International Montessori, Maria Montessori, Primaire, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s