Tout cela pour vous dire qu’il faut continuer…

Tout cela pour vous dire qu’il faut continuer…

Une professeur des écoles privées sous contrat avec l’état a publié dans notre groupe Facebook  réservé aux personnes qui ont suivi des formations auprès de notre organisme de formation « apprendre-Montessori »  un magnifique témoignage que j’ai envie de partager avec les lecteurs de mon blog.

Montessori maternelle

Des enfants qui travaillent en autonomie.

Cette personne est formidable et ce témoignage est une nouvelle preuve que l’école est en train de changer et de s’orienter de plus en plus vers la mise en place de la pédagogie Montessori dans les classes.

Elle a donc raison il faut continuer pour que tous les enfants puissent bénéficier de cette merveilleuse pédagogie.

Lisez ce merveilleux texte qu’elle a écrit avec son coeur et sa passion.

Bravo et merci à cette merveilleuse personne. Nous allons travailler ensemble et j’en suis ravie.

Sylvie

Montessori tris sensoriels.

Des exercices de tris très importants pour le développement de l’ordre.

« Bonjour, voici un post-témoignage, car j’avais envie de partager cela avec vous:
Inspection effectuée jeudi après-midi.
On m’avait dit que mon inspecteur ne pouvait pas « voir » Montessori, donc, je m’y étais préparée;
Et bien, il a commencé par me dire, lors de l’entretien, que je fournissais un travail remarquable, grande richesse du numérique (cahier de progrès numérique, projet album numérique en anglais), les élèves ne peuvent que progresser dans un environnement aussi riche. Mes projets sont intéressants, ambitieux et pragmatiques. Il m’encourage vivement à continuer ainsi.

Bon, il a aussi dit attention à ne pas aller trop vite (j’ai un MS très bon lecteur). Autant vous dire que je suis sur mon petit nuage.

Ça fait du bien, les choses bougent, ça avance, mais il y a encore du boulot. Pour moi, c’est un réel encouragement à poursuivre.

Montessori maternelle

Les enfants aiment apprendre.

Je suis convaincue par ce que je fais, je vois mes élèves heureux, extrêmement autonomes, ils ont du plaisir, chacun avance à son rythme,
–> ils sont réellement acteurs et non pas exécuteurs, …et ça, ça change tout.

Ils s’engagent dans leurs apprentissages, ils sont partie prenante, et c’est ce qui est le plus important pour leurs apprentissages, qui sont ainsi facilités (lien avec les neurosciences). Nous mêmes, entant qu’adultes, nous faisons plus facilement et avec plaisir ce que l’on a envie de faire. Ce que l’on nous impose nous semble beaucoup moins intéressant. On ne s’engage pas de la même façon dans la tâche.

Je n’entends plus: on fait quoi quand on a finit, ils savent ce qu’ils veulent faire. Je ne leur dis pas: vous faites ceci, puis cela, …. ils me demandent: tu peux me présenter les perles, tu peux me présenter le cube, …
–> Ils ne font pas ce qu’ils veulent, mais ils veulent ce qu’ils font.

Au delà des apprentissages, il y a tout l’aspect bienveillance, empathie et coopération qui se développe dans la classe. Les élèves se respectent ,s’entraident.

Je souhaite armer mes élèves au mieux pour leurs apprentissages futurs, qu’ils fassent du sens, et deviennent des adultes qui sachent prendre des décisions, qui sachent être empathiques.

Je dresse là un tableau idyllique. J’ai toujours adoré mon métier, et toujours fait au mieux pour mes élèves , mais depuis que je pratique la pédagogie Montessori, je vois la différence, et je m’éclate en classe (je le faisais déjà avant, mais je sens que c’est différent). J’adore mon métier , il me prends beaucoup de temps (car je connais mes défauts, et le pire est l’exigence que je m’impose, mais je n’arrive pas à m’en débarrasser). J’ai une vision extrêmement précise de chacun de mes élèves, je n’avance pas à l’aveugle. J’ai le sentiment de vivre des situations authentiques et non pas artificielles ( montessori # péda de projet), même si je propose un peu de projets tout de même (anglais par exemple ou autour des émotions).

Montessori travail

L’enfant est maître de ses apprentissages.

Ne croyez pas que ma classe soit zen tout le temps. Le gros hic, ce sont les récréations. J’ai déjà entamé une réflexion à ce sujet, et compte mettre des choses en place. Il y a aussi des jours où les enfants sont moins réceptifs, plus bruyants, mais alors il est important de se poser la question: Est-ce que les enfants sont énervés ou est-ce la maîtresse qui ne va pas bien aujourd’hui? qui est fatiguée?…
Je n’en peux plus d’entendre en salle des profs: « Ah, ils sont énervés aujourd’hui!!! Ah, celui-ci il ne comprends rien… » Non, je pense qu’il faut poser la question autrement: est-ce que ce que je propose est adapté à cet élève?, est-ce que ce n’est pas trop difficile pour celui-ci? A-t-il bien acquis ce que l’on a vu avant? Est-ce qu’il est disponible aujourd’hui pour apprendre (a-t-il vécu quelque chose de difficile à la maison ou sur la cour?). Bref, là, je m’égare.

Mais c’est un tout, une prise en compte globale des besoins de l’enfant que je recherche, de chaque enfant, individuellement.

Je tenais aussi à vous remercier tous. Ce groupe est un formidable lieu d’échange et de partage. C’est tous ensemble que l’on avance. Merci.

Tout cela pour vous dire qu’il faut continuer, … »

 

Advertisements
Cet article, publié dans Ecole Athéna Montessori Internationale, Etude pédagogique, Formations Montessori, Lycée International Montessori, Maria Montessori, Maternelle, Primaire, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s