Les bienfaits de l’environnement naturel pour les enfants

Les bienfaits de l’environnement naturel pour les enfants

Montessori environnementJ’ai rencontré la semaine dernière le parent d’un élève qui était scolarisé dans une école Montessori en Australie et elle m’a parlé de nombreuses études qui étaient réalisées aujourd’hui sur les conséquences très importantes d’un environnement naturel pour les enfants.

Je l’ai toujours pensé et c’est la raison pour laquelle dans notre école, le Lycée International Montessori Athéna, les enfants sont très en contact avec la nature. Le jardin est très grand et minéralisé, il existe des espaces importants pour les cultures et pour nos poules, les enfants peuvent observer notre cerisier, les fleurs au fur et à mesure des saisons et notre établissement est situé tout près de la forêt, à 5 minutes à pied.

Montessori environnementJe considère également que les enfants apprennent beaucoup en étant en contact très régulièrement avec la nature. C’est la raison pour laquelle, contrairement à certains principes Montessori qui disent que les enfants doivent rester dans la classe pendant 3 heures consécutives, j’ai toujours mis en place des récréations en milieu de matinée, à l’heure du déjeuner et en milieu d’après-midi. Les enfants apprennent tellement lors de ces moments ensemble à l’extérieur parmi des éléments naturels. Et c’est justement ce qu’explique l’étude ci-dessous que j’ai découverte sur internet et j’ai eu envie de la partager avec vous ainsi qu’une vidéo en anglais qui traite du même sujet.

« Les centres s’occupant des enfants dans un environnement d’apprentissage extérieur stimulent la diversité d’exercices de jeux et contribuent à un développement sain.

Pourquoi se concentrer sur la naturalisation des environnements d’apprentissage en plein air avec les enfants?

Les enfants et les familles d’aujourd’hui ont souvent des possibilités limitées de se connecter avec l’environnement naturel. Richard Louv appelle ce phénomène, «trouble déficient de la nature» dans son livre, The Last Child in the Woods, il ouvre les yeux de la nation sur les effets qu’à la nature sur le développement des enfants. Louv a expliqué comment la vie moderne de la famille a considérablement changé au cours des deux dernières décennies. Les enfants passent plus de temps à regarder la télévision et jouer à des jeux vidéo plutôt que d’être physiquement actifs dehors.

Montessori environnementLes familles mangent plus d’aliments transformés et riches en calories en raison de leurs horaires chargés, ce qui fait d’un repas de famille un événement rare. Ces changements ont entraîné une épidémie d’obésités infantiles, entraînant des menaces graves pour la santé des enfants, y compris les maladies cardiaques, le diabète, l’apnée du sommeil et les problèmes sociaux et psychologiques. Aujourd’hui, en Caroline du Nord, plus d’un tiers des jeunes enfants sont considérés en surpoids et obèses.

Dans la dernière décennie, les avantages de la connexion à la nature ont été bien expliqués dans de nombreuses études et publications de recherches scientifiques. Collectivement, ce corpus de recherches montre que la santé sociale, psychologique, scolaire et physique des enfants est positivement impactée quand ils sont en contact quotidien avec la nature. Les impacts positifs sont les suivants:

  • Permet plusieurs domaines de développement. La nature est importante pour le développement des enfants dans tous les grands domaines – intellectuellement, émotionnellement, socialement, spirituellement et physiquement (Kellert, 2005).
  • Montessori observation de la natureAugmente la créativité et la capacité de résolution de problèmes. Il a été constaté que les enfants dans les cours d’école participent à des formes plus créatives de jeu lorsqu’il y a des espaces verts. Ils jouent également en coopération plus étroite (Bell et Dyment, 2006). Jouer dans la nature est particulièrement important pour développer les capacités de créativité, la résolution de problèmes, et le développement intellectuel (Kellert, 2005).
  • Améliore les capacités cognitives. La proximité, la vue, et l’exposition quotidienne à des milieux naturels augmentent la capacité de concentration des enfants et améliorent leurs capacités cognitives (Wells, 2000).
  • Améliore les performances académiques. Des études américaines montrent que les écoles qui utilisent des salles de classe en plein air et d’autres formes d’éducation expérientielle reliées à la nature permettent des gains significatifs dans les études sociales, les sciences, les arts, le langage et les mathématiques. Les étudiants dans les programmes de sciences en plein air ont amélioré leurs résultats de tests scientifiques de 27% (American Institutes for Research, 2005).
  • Montessori natureRéduit les troubles déficitaires de l’attention (TDA). Les contacts avec le monde naturel peuvent réduire de manière significative les symptômes du trouble de déficit de l’attention chez les enfants dès l’âge de cinq ans (Kuo et Taylor, 2004).
  • Augmente l’activité physique. Les enfants qui ont accès à des cours de récréation dans lesquels la diversité naturelle est présente sont physiquement plus actifs, plus conscients de la nutrition, plus courtois et respectueux les uns envers les autres et plus créatifs (Bell et Dyment, 2006).
  • Améliore la nutrition. Les enfants qui font pousser leur propre nourriture sont plus susceptibles de manger des fruits et légumes (Bell & Dyment, 2008) et de montrer des niveaux plus élevés de connaissances sur la nutrition (Waliczek, et Zajicek, 2006). Ils sont aussi plus susceptibles de continuer d’avoir de saines habitudes alimentaires tout au long de leur vie (Morris & Zidenberg-Cherr, 2002).
  • Montessori natureAméliore la vue. Un temps important passé à l’extérieur est lié à des taux réduits de myopie, chez les enfants et les adolescents (American Academy of Ophthalmology, 2011).
  • Améliore les relations sociales. Les enfants seront plus intelligents, mieux à même de bien s’entendre avec d’autres, en meilleur santé et plus heureux quand ils ont des occasions régulières de jeu libre et non structuré à l’extérieur (Burdette et Whitaker, 2005).
  • Améliore l’auto-discipline. L’accès à des espaces verts, et même une vue sur un cadre de verdure, renforce la paix, la maîtrise de soi et l’auto-discipline chez les enfants vivant en centre-ville, et en particulier chez les filles (Taylor, Kuo et Sullivan, 2001).
  • Réduit le stress. Les plantes vertes et des panoramas réduisent le stress chez les enfants très stressés. Un lieu avec un grand nombre de plantes, des vues sur des espaces verts et l’accès aux aires de jeux naturelles montrent des résultats encore plus significatifs (Wells et Evans, 2003).

Les enfants ont besoin de la « vitamine V »

Montessori environnement« Les environnements verts sont une composante essentielle d’un habitat humain en bonne santé », selon Frances Kuo Ming, un chercheur ayant fait des recherches sur le lien positif entre la nature et la santé humaine, et le fonctionnement social et psychologique. Kou résume diverses études qui montrent que les humains bénéficient d’une exposition à des environnements verts (parcs, forêts, jardins, etc.) et à l’inverse, les personnes ayant moins accès aux espaces verts contractent plus de symptômes médicaux et ont une moins bonne santé globale. Kuo utilise l’expression «vitamine G » (G pour « vert ») pour faire comprendre le rôle de la nature comme un ingrédient nécessaire à une vie saine. Les preuves montrent que, comme une vitamine, le contact avec la nature et les environnements « verts » est nécessaire en doses fréquentes et régulières.

Naturaliser l’environnement d’apprentissage extérieur pour les enfants

Montessori animauxLa majorité des enfants sont en service de garde pendant des périodes de temps prolongées, souvent huit à dix heures par jour, ce qui rend l’écologisation de leur environnement en ajoutant des éléments naturels, essentiels à leur santé globale. Naturaliser l’environnement d’apprentissage en plein air signifie ramener arbres, arbustes, plantes vivaces, des vignes et des plantes comestibles pour le plaisir des enfants et pour qu’ils aient un développement sain. Les centres prenant en charge des enfants avec des environnements extérieurs naturalisés leurs permettent d’avoir un accès sûr et prêt à l’emploi aux espaces verts et un engagement envers la nature. Un large éventail de la vie végétale encourage les enfants à découvrir la nature sous diverses formes et plus fréquemment.

Les centres s’occupant d’enfants à travers la Caroline du Nord sont entrain de naturaliser leurs environnements d’apprentissage en plein air.

Video en anglais qui montre les résultats d’une étude prouvant que les enfants qui grandissent dans un environnement vert et naturel ont un meilleur développement cognitif.

https://www.youtube.com/watch?v=YTL3IJ4dXQ0&index=2&list=PLDPidX4eUx7eqVPj9BCDoXCvx7rYqp7PQ

Publicités
Cet article, publié dans Apprenez vous-même à votre enfant - exercices, Collège, Ecole Athéna Montessori Internationale, Enfants précoces - Phobie scolaire - Inadaptés au système traditionnel, Etude pédagogique, Formations Montessori, Lycée International Montessori, Maria Montessori, Maternelle, Primaire, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s