Cours de philosophie pour la classe de primaire

Cours de philosophie pour la classe de primaire

Montessori philosophie

Cours de philosophie.

Aujourd’hui, la moitié des élèves de la classe de primaire du Lycée International Montessori Athéna a eu son premier cours de philosophie avec Marie, notre professeur agrégée qui enseigne le français et la philosophie à nos élèves de collège et lycée.

Pour ce premier cours, Marie avant choisi les thèmes : respect, mépris et obéissance.

Comme vous le savez, le respect est une valeur très chère à la pédagogie Montessori et j’ai donc beaucoup apprécié ce choix.

De plus, Marie a voulu également, à travers la définition de ces trois mots, faire comprendre aux enfants l’importance d’utiliser le vocabulaire exact. Maria Montessori a toujours expliqué dans ses livres, l’importance d’employer toujours le bon mot en classe de maternelle et dans les classes suivantes, elle accordait une place très importante au travail sur les mots (les préfixes, les suffixes, le radical, les mots composés, les synonymes, antonymes, etc…, etc…). J’ai donc une fois de plus beaucoup apprécié la façon dont Marie a orienté ce cours.

Les enfants ont donc, dans un premier temps, essayé d’expliquer ce qu’était pour eux le respect. Ensuite Marie leur a lu de très courtes histoires illustrant les différentes façons d’appréhender ce mot « respect ». Le respect est-il ce qu’on ressent pour un « sage » à qui on aime demander conseil ?  le respect est-il ce qu’on ressent pour quelqu’un dont on craint les représailles ? le respect est-il l’obéissance à un ordre donné par son père ?

Ils ont ainsi également compris ce qu’était l’obéissance.

Petit à petit à travers plusieurs courtes histoires suivies de discussions, ils ont compris que souvent le terme respect n’était pas utilisé à bon escient. On voit les panneaux : « respecter la pelouse », « respecter les lois », etc… Est-ce ceci le respect ? non. Et ils sont arrivés à la conclusion qu’on respecte quelqu’un même si on ne le connaît pas, même quelqu’un avec qui nous ne sommes pas amis, même quelqu’un qui nous met en colère.

A la fin du cours, une dernière histoire a permis d’ouvrir le début sur un nouveau mot qui est le « mépris ». Mais cette notion sera abordée au cours suivant qui aura lieu le mois prochain.

J’ai également beaucoup apprécié le fait que Marie soit partie d’histoires car ainsi les faits étaient concrets pour arriver à une idée très abstraite. Encore une fois, nous étions en plein dans la pédagogie Montessori qui va toujours du concret vers l’abstrait.

Marie a été ravie de ce cours, de l’attention et de la participation de grande qualité des enfants. Les enfants, eux, ont beaucoup apprécié ce nouveau cours et attendent le suivant avec impatience.

Depuis que j’ai créé cette école Montessori, j’ai toujours voulu que la philosophie soit enseignée aux élèves dès les classes élémentaires mais je n’ai jamais trouvé la bonne personne. Je suis vraiment ravie que nous puissions commencer cela cette année avec Marie et la réaction des enfants prouve que c’est une bonne idée.

Sylvie d’Esclaibes

 

Cet article, publié dans Apprenez vous-même à votre enfant - exercices, Ecole Athéna Montessori Internationale, Etude pédagogique, Lycée International Montessori, Primaire, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s