Une éducation pour la paix

Une éducation pour la paix

En cette période difficile, je souhaitais publier à nouveau cet article qui explique comment nous transmettons les valeurs de paix et de respect dans notre Lycée International Montessori Athéna. Je souhaite vraiment leur transmettre ma vision de l’Education à la Paix.

Montessori la paix

La colombe de la paix de Picasso.

Je me suis simplement basée sur les cours que j’avais reçus lors de mes nombreuses formations avec Madame Pibrovec qui était à l’époque Présidente de l’Association Montessori d’Amérique du Nord.

Montessori globe

Le globe rugueux

Je pars de l’étude des continents donc des deux globes puis du planisphère.

1)   Le globe rugueux

Ce globe a pour but d’enseigner aux enfants la notion de terre et d’eau par une leçon en trois temps (un article sera écrit à ce sujet)

Montessori les continents

Le globe coloré.

2)   Le globe coloré des continents

Montessori géographie

Le globe des continents.

Ce globe a pour but d’enseigner aux enfants d’une part la notion de continents et d’océans par une leçon en trois temps et d’autre part l’Equateur.

3)   Le planisphère des continents

Cet planisphère est un puzzle sur lequel les continents sont colorés de la façon suivante :

Montessori géographie

  • L’Europe est rouge
  • L’Afrique est verte
  • L’Asie est jaune (bien montrer à l’enfant les deux morceaux)
  • L’Amérique du Nord est orange
  • L’Amérique du Sud est rose
  • L’Océanie est marron
  • L’Antarctique en blanc (bien montrer à l’enfant les deux parties et lui montrer aussi sur le globe l’endroit où il se trouve)

La première leçon consiste à expliquer à l’enfant que le planisphère a été créé afin de voir tous les continents et océans en même temps, ce qui est impossible avec le globe (soit on voit certains continents soit d’autres).

La deuxième leçon consiste à apprendre à l’enfant le nom de chaque continent par une leçon en trois temps.

Lorsque l’enfant connait le nom des continents, vous constituez des dossiers pour chacun d’entre eux.

Le planisphère avec les images des animaux de l'Afrique

Le planisphère avec les images des animaux de l’Afrique

Sur des feuilles de la couleur de celle du continent, vous constituez cinq dossiers différents pour chaque continent:

  • Un dossier avec les animaux
  • Un dossier avec la végétation
  • Un dossier avec les paysages
  • Un dossier avec les habitations
  • Un dossier avec les monuments
  • Un dossier avec les habitants : sur les photos on doit voir des émotions sur le visage des personnes (des gens gais, des gens tristes, des gens heureux, des gens inquiets, en colère, etc…), on doit voir des enfants avec leurs parents, des enfants qui jouent.
Montessori l'Asie

Des photos de l’Asie.

Pour les jeunes enfants, vous n’êtes pas obligés d’écrire les noms de chaque chose. Ce que nous voulons, c’est que l’enfant, en regardant ces images collées sur des feuilles de la couleur du continent, comprenne quels animaux vivent sur ce continent, qu’est ce qui y pousse, dans quels types de maisons les populations vivent, quels en sont les principaux monuments, comment sont les paysages et comment sont les habitants du continent en question.

Montessori cultureL’enfant absorbe ainsi visuellement les choses.

Pour un élève qui sait lire, il est tout à fait bien d’écrire au dos de la feuille le nom de ce qui y est collé.

Ensuite le plus important est d’expliquer à l’enfant que, même si on vit dans des maisons très différentes, dans un paysage très différent, entourés d’animaux et de végétation très différente, on est tous les mêmes. On ressent les mêmes émotions : on rit quand on est heureux, on pleure quand on est triste, les enfants aiment jouer, les parents aiment avec leurs enfants, les prennent dans leurs bras, etc…

Il faut insister sur le fait que même si on a la peau d’une couleur différente, des façons de vivre très différentes (en montrant les photos), on ressent les mêmes émotions, on a le même cœur.

C’est la raison pour laquelle il ne faut pas juger l’autre parce qu’il a une culture différente de la nôtre, car nous sommes tous les mêmes.

Voilà une des façons avec laquelle j’enseigne aux enfants la Paix et la tolérance envers les autres.

Montessori culture

Des enfants du monde entier

Ensuite je fais des panneaux qui sont affichés dans notre école, sur lesquels j’ai accroché des photos des enfants du monde entier : des photos sur lesquelles se dégagent des points communs à tous les enfants du monde, des photos sur lesquelles on voit des enfants jouer, des enfants rire, pleurer, etc… et encore une fois je les présente aux enfants de mon école en leur expliquant les mêmes choses. Tous ces enfants sont différents par leur aspect extérieur mais en fait ils ressentent les mêmes émotions.

Notre école est internationale. C’est-à-dire que nous y enseignons dès le plus jeune âge l’anglais puis d’autres langues. Ainsi nous attirons une clientèle internationale venant de tous les pays du monde. Les élèves sont donc habitués à fréquenter des enfants du monde entier. Ils se rendent compte très jeune que d’autres enfants peuvent manger différemment (puisqu’ils apportent leurs déjeuners), parler différemment, avoir des cultures différentes, et pourtant ils vont tous à l’école, s’intéressent aux mêmes exercices, aiment jouer dans la cour ensemble, pleurent quand ils sont tristes, rient quand ils sont heureux, etc… Nous demandons aux familles d’autres pays de partager leurs types de nourriture, leur culture, etc… Et cela aussi contribue à développer un esprit beaucoup plus tolérant et ouvert sur l’autre.

Montessori la paix

Des images d’enfants.

Nous accueillons aussi des enfants différents. Particulièrement des enfants autistes. Ainsi les enfants développent de belles qualités humaines de tolérance, de patience, de compassion qui sont indispensables pour faire des Êtres de Paix. Lorsqu’un petit autiste se met à crier, ils ne le jugent pas, ils savent que c’est une souffrance pour lui et l’acceptent ainsi.  Lorsqu’un autre parle différemment, met du temps pour répondre à une question, ne réagit pas comme eux, ils sont patients, ils l’attendent, vont vers lui, l’aident, jouent avec lui et ainsi développent de très belles qualités humaines.

Nous avons également de nombreuses discussions sur le cercle pendant lesquelles nous abordons tous les sujets et notamment les disputes qui arrivent dans la cour de récréation ou parfois dans la classe. Je les incite à trouver leurs propres solutions pour gérer leurs conflits. Nous parlons beaucoup.

Nous leur racontons également des histoires qui traitent des sujets de paix ou de disputes, de colère, etc… Elles sont suivies de discussions. Nous les emmenons également au théâtre voir des pièces qui traitent de ces sujets.

Maria Montessori expliquait qu’il fallait absolument enseigner aux enfants le monde dans lequel ils vivent car l’instinct est d’avoir peur et d’être agressif envers ce que l’on ne connaît pas. Ce qu’on ignore fait peur et rend souvent méchant. Donc nous essayons également d’enseigner aux enfants le plus de choses possibles sur le monde. L’enseignement des langues et des aspects culturels des endroits où l’on parle ces langues participe à éviter ce rejet de l’autre.

Je pense que petit à petit tout cela fait son chemin dans l’esprit des élèves car ils sont vraiment gentils les uns avec les autres et plus grands, à l’adolescence, ils sont ouverts, tolérants, accueillants, essayant toujours de s’aider mutuellement, etc…

C’est d’ailleurs ces mêmes adolescents qui ont eu l’idée de la création de notre projet humanitaire.

Sylvie d’Esclaibes

Cet article, publié dans Apprenez vous-même à votre enfant - exercices, Collège, Ecole Athéna Montessori Internationale, Etude pédagogique, Formations Montessori, Lycée International Montessori, Maternelle, Primaire, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Une éducation pour la paix

  1. Frigiolini Elsa dit :

    Il faudrait développer votre belle méthode dans toutes les écoles primaires de France, cela aiderait les enfants à développer leur intelligence et leur tolérance. Bravo !

  2. Debrabandere maud dit :

    Bonjour Sylvie ,
    Te lire est source d’encouragement !!
    J’ai pu venir 2 jours auprès de toi dans ton école et je témoigne qu’il y règne vraiment beaucoup d’amour et de paix !
    J’admire ta façon de rendre cette école comme un lieu fraternel !
    Et il y a également beaucoup d’amour envers ces enfants dis ‘ différents ´ de la part des enfants …
    C’est vraiment très touchant à voir !!
    Je te téléphone demain te souhaite une bonne journée .
    Bisous , Maud

    • Bonjour Maud, Merci encore pour ton très gentil commentaire. Je fais mon maximum dans ma classe pour que règne cette ambiance et j’avoue que cette année, les élèves ont été formidables. Demain je pars pour l’Angleterre à la remise de diplôme de ma dernière fille, Angélique qui vient d’être diplômée de l’Université de Warwick et qui maintenant rentre à l’ESSEC. Tout cela à 20 ans, je suis très fière ! Nous rentrons mercredi en fin de journée. Ce serait bien qu’on s’appelle jeudi. Je t’embrasse. Sylvie

  3. Très beau billet. Je me permets de le partager sur mon facebook ainsi que sur mon blog.
    Merci beaucoup Sylvie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s