Enseigner les nombres de 11 à 19

Blog Montessori en anglais Read in English

Cet article vous permettra d’apprendre à votre enfant à compter de 11 à 19 et à reconnaître les symboles correspondants.

Lors de notre dernier article sur la numération, vous pouviez apprendre à votre enfant à compter de 1 à 9, ce qui lui a permis ensuite d’apprendre les petites additions et soustractions.

Nous allons maintenant aborder les leçons qui vont permettre à votre enfant de connaître la numération jusqu’à 19 telle que nous l’enseignons dans notre école Montessori.

Une barrette de dix – Une dizaine

Avant de commencer cette leçon, vous devez vous assurer que votre enfant reconnaît bien les chiffres et la quantité associée pour les chiffres de 1 à 9.

Vous pouvez utiliser pour cela les barrettes de perles de couleurs déjà rencontrées dans nos leçons précédentes.

L’escalier de perles Montessori

Puis vous lui montrez une barrette de 10 perles qu’on appelle une dizaine (voir photo) et vous lui faites compter les dix perles qui la composent. Ainsi vous lui expliquez que 10 est la même chose qu’une dizaine.

Vous lui faites construire la pyramide (ou escalier) de perles de 1 à 9 et vous commencez la  fameuse leçon en trois temps utilisée dans les écoles Montessori.

Onze en concret

Premier temps :

Vous posez sur un petit tapis devant votre enfant :

–      Une dizaine à laquelle vous joignez une perle (elle est rouge) et vous dites : «ça c’est 11» en insistant sur le fait que «une dizaine et une unité, cela fait onze»

Douze en concret

–      Puis, une dizaine associée à la barrette de deux perles (elle est verte) et vous dites : « ça c’est 12 » en insistant à nouveau sur le fait que « une dizaine et deux unités, cela fait douze ».

Treize en concret

–      En enfin, une dizaine avec la barrette de trois (rose) et vous dites : « ça c’est 13 » en insistant encore sur le fait que « une dizaine et trois unités, cela fait treize ».

Deuxième temps :

En laissant ces trois ensembles devant l’enfant, vous lui demandez :

–      Montre-moi « douze », puis montre-moi « onze », puis montre-moi « treize »

S’il le fait correctement, vous intervertissez les différents ensembles devant l’enfant et lui posez à nouveau les trois questions ci-dessus.

Et ceci de nombreuses fois en trouvant différents moyens de lui demander de vous montrer la quantité correspondant aux nombres.

Présentation concrète de 11 – 12 – 13

Vous pouvez lui dire : « donne-moi onze, donne –moi treize, donne-moi douze » ou encore « constitue-moi avec les dizaines et les différentes barrettes le nombre douze, ou le nombre onze ou le treize ». Ou aussi : « retire treize, retire onze, etc… »

Et ceci, jusqu’à ce que vous soyez certaine qu’il a bien enregistré le nom du nombre associé à la quantité.

S’il fait une erreur et montre, par exemple, la quantité correspondant à « onze » quand vous lui demandez de vous montrer « treize », vous ne lui dites surtout pas : « non, tu t’es trompé » mais vous lui proposez de compter les perles ou vous lui redites gentiment où se trouve la bonne quantité.

Un enfant confiant.

S’il a encore du mal avec trois quantités différentes, vous pouvez ne lui en enseigner que deux à la fois ; et si c’est encore difficile, une seule. Le plus important est toujours que l’enfant progresse, qu’il progresse à son rythme mais qu’il progresse. En le mettant en difficulté ou en lui signifiant son erreur, vous pouvez bloquer cette progression.

Surtout ne montrez pas d’inquiétude ou d’énervement si votre enfant n’y arrive pas du premier coup. Cela n’aurait comme effet que de faire grandir un stress en lui, le poussant à commettre des erreurs ou à ne plus oser et dans tous les cas à perdre sa confiance en lui-même.

Présentation concrète de 11 – 12 – 13

Une fois ce deuxième temps terminé, vous passez au troisième temps de la leçon : vous isolez chaque ensemble de nombres pour n’en montrer qu’un à la fois à votre enfant en le posant devant lui et vous lui posez la question : « qu’est-ce que c’est ? ». S’il répond correctement, vous reprenez cet ensemble et vous en montrez un autre en lui redemandant : « qu’est-ce que c’est ? » et ainsi jusqu’à la troisième quantité.

Puis vous concluez votre leçon en sortant un après l’autre chaque ensemble de nombre et en les posant devant lui et lui dites : « aujourd’hui, nous avons appris 11 (vous montrez onze), 12 (vous montrez douze) et 13 (vous montrez treize).

Les dizaines en abstrait – Les tables de Seguin

Vous pouvez aussi faire des jeux : « tape 11 fois dans tes mains », « tape 12 fois dans tes mains », etc…

Un autre jour, vous allez associer ces quantités à leur symbole.

Vous vérifiez d’abord que votre enfant se souvient bien de ce qu’est : « onze », « douze » et « treize ».

Dans une école Montessori, nous disposons d’un matériel qui s’appelle « les tables de Seguin ». Cela consiste en deux tableaux que l’on place l’un en dessous de l’autre sur un tapis et sur lesquels figure le nombre 10, 9 fois de suite, l’un en dessous de l’autre (voir photo). Avec ces deux tableaux, se trouvent des plaquettes de chiffres de 1 à 9. On peut glisser une plaquette de chiffre sur l’emplacement du 10 et ainsi former 11, 12, etc… jusqu’à 19.

11, 12, 13 en abstrait

Vous montrez alors à votre enfant le nombre « 10 » et vous faites à nouveau une leçon en trois temps en lui disant pour le premier temps de la leçon : « ça, c’est 10 ». Vous prenez la tablette du « 1 », vous la glissez sur l’emplacement d’un « 10 » et vous lui dites : « 10 et 1, ça fait 11 ». Puis « 10 et 2, ça fait 12 » et enfin «10 et 3, ça fait 13».

Vous demandez ensuite dans un deuxième temps : « montre-moi 11 », puis « montre-moi 13 », puis « montre-moi 12 ». Et vous recommencez en changeant les chiffres de place. Vous pouvez aussi lui demander « fais 12 », « fais 13 », « fais 11 ». Et cela de nombreuses fois, jusqu’à ce que vous soyez certains que l’enfant reconnaît le bon symbole.

Ensuite vous passez au troisième temps de votre leçon :

11 – 12 – 13 association concret – abstrait

En montrant un symbole à votre enfant, vous lui posez la question : « qu’est-ce que c’est ? » et ainsi de suite plusieurs fois en montrant chaque symbole.

A la fin de la leçon, vous concluez en lui disant et en lui montrant le symbole correspondant : « aujourd’hui, nous avons appris le symbole de 11, 12 et 13 ».

Un autre jour, vous pouvez lui demander d’associer la quantité au symbole correspondant. Souvenez-vous que l’on doit toujours aller du concret vers l’abstrait. Vous n’avez pas besoin de faire les choses car votre enfant peut tout faire tout seul. Il n’est pas obligé de faire tout cela avec les symboles dans l’ordre.

16 – 17 – 18 – 19 association concret – abstrait

Si vous ne disposez pas des tables de Seguin qui est un matériel assez coûteux, vous pouvez faire un matériel vous-même dans le même esprit. Neuf plaquettes avec le nombre 10 (en carton ou avec du papier que vous plastifiez) ainsi que des plaquettes des chiffres de 1 à 9 et vous posez à chaque fois le 1 sur le 0 du 10 en disant : « ça c’est onze », en mettant le « 2 » sur le « 0 » d’un autre « 10 », vous dites : « ça, c’est douze » et ainsi de suite.

Ainsi vous pouvez enseigner à votre enfant les nombres de 11 à 19. N’oubliez jamais d’insister sur le fait que les nombres de 11 à 19 sont formés d’une dizaine et des unités de 1 à 9.

Afin que l’enfant enregistre bien sensoriellement cet élément, vous pouvez écrire le chiffre des dizaines en bleu et celui des unités en vert. Ainsi vous commencerez à lui enseigner la place des chiffres dans un nombre (unité, dizaine puis centaine, mille, unité de mille, etc…).

Exercices de numération

Vous pouvez ensuite lui faire faire différents exercices. Par exemple sur la gauche d’une feuille de papier, vous dessinez des dizaines avec des unités placées à côté et sur la droite de la feuille vous écrivez les symboles et vous demandez à votre enfant de relier la quantité au symbole correspondant (voir photo)

Il peut aussi découper les dizaines, découper les unités et les coller sous le symbole.

Ne vous inquiétez surtout pas si votre enfant a du mal à retenir les nombres onze, douze, treize, quatorze et quinze, c’est tout à fait normal et très courant chez les jeunes enfants.

Une fois ces nombres connus par votre enfant, vous pourrez passer à l’enseignement des nombres de 20 à 99 dans un prochain article.

Sylvie d’Esclaibes

Cet article, publié dans Apprenez vous-même à votre enfant - exercices, Ecole Athéna Montessori Internationale, Etude pédagogique, Maria Montessori, Maternelle, Primaire, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Enseigner les nombres de 11 à 19

  1. Edéfia dit :

    Je tenais à vous remercier pour vos articles qui sont vraiment très instructifs et chaque fois la parution d’un nouvel article me permet d’enrichir ma pratique personnelle. Par contre, Je me permets de vous signaler que celui concernant l’apprentissage des nombres de 1 à 9 n’est hélas plus accessible en ligne.
    Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s