La grammaire ça s’apprend tout petit : le pronom, la conjonction, l’interjection (fin)

Le pronom.

La grammaire ça s’apprend tout petit (fin)

Le pronom :

Contrairement aux autres mots,  nous ne disposons pas de jeux particuliers pour le pronom. Au départ, nous ne parlerons avec le jeune enfant que des pronoms personnels  » je, j’, tu, il, elle, on, nous, vous, ils, elles » et nous lui expliquerons que ce sont des mots qui remplacent des noms ou des groupes dans lesquels se trouve un nom. Ces pronoms sont symbolisés par le grand triangle violet (je rappelle que le triangle symbolise tous les mots faisant partie du groupe nominal : déterminant : petit triangle bleu clair, adjectif : triangle bleu marine, nom : grand triangle noir, pronom : grand triangle violet. Je rappelle aussi que les différentes couleurs indiquées sont essentielles).

Vous réaliserez donc sur des petits cartons violets des étiquettes sur lesquels vous écrirez les différents pronoms vus ci-dessus. Puis vous associerez ces carrés violets à des verbes (ronds rouges).

Boîte de grammaire.

Vous prenez ensuite la boîte de grammaire dans laquelle figure la case violette et vous écrivez sur des morceaux de papier des phrases dans lesquelles l’enfant trouvera tous les mots compris dans cette boîte de grammaire. Comme toujours, les phrases seront écrites en double exemplaire : un exemplaire avec la phrase entière et un exemplaire morcelé où l’on trouve individuellement chaque mot à trier. Vous créez ainsi plusieurs phrases.

Ensuite vous donnez à l’enfant une feuille sur laquelle sont écrites différentes phrases et vous lui demandez de tracer les symboles sous chaque mot qu’il connaît.

Ensuite vous tracez les symboles et il doit composer une phrase en trouvant des mots correspondant aux symboles.

Il existe ensuite d’autres exercices permettant d’approfondir cette notion de pronom.

Exercices avec le pronom.

Vous pouvez créer une boîte dans laquelle vous écrivez des pronoms sur fond violet et, à côté, vous écrivez des mots qui permettront à l’enfant d’associer le nom et le pronom correspondant.

Ex : je avec moi, tu avec toi, il avec le chien, elle avec la fille, etc… et l’enfant procède ainsi à une mise en paire.

Pour les enfants plus âgés, vous pouvez aussi faire une association de : « je » avec « première personne du singulier », « tu » avec « deuxième personne du singulier », etc… et l’enfant fait les mises en paire.

 
Le symbole de la conjonction.

La conjonction

Vous pouvez expliquer à l’enfant que la conjonction est un mot qui lie deux parties d’une phrase. C’est la raison pour laquelle on la représente par un petit rectangle rose qui fait office de trait d’union.

Vous créez donc des étiquettes sur fond rose avec les conjonctions : mais, ou, et, donc, or, ni, car.

Ensuite vous introduisez la boîte de grammaire de la même façon que ci-dessus.

Puis vous créez des phrases sous lesquelles votre enfant doit placer tous les symboles qu’il connaît.

Puis, à l’inverse, vous écrivez les symboles et l’enfant découvre les mots. Même si sa phrase n’a pas de sens, cela peut être très amusant.

Le symbole de l’interjection.

L’interjection

Pour l’interjection, c’est facile car ce sont des mots qui amusent beaucoup les enfants et qu’ils retiennent donc très bien. Les mots sont : allo, eh, oh, aille, ouille, bravo, attention, etc… dits en s’exclamant.

Le symbole de l’interjection est un point d’exclamation doré.

Interjections anglaises.

Vous procédez donc comme ci-dessus.

Maintenant votre enfant connaît la nature de pratiquement tous les mots qui composent une phrase. Je vous rappelle que chaque mot à une seule nature mais plusieurs fonctions (sujet, complément d’objet, complément circonstanciel, etc…).

Vous pouvez donc demander à l’enfant de composer un petit texte et de tracer les symboles sous tous les mots qu’il connaît.

Le tableau des fonctions.

Je vous expliquerai dans un futur article comment vous pouvez travailler l’expression écrite à l’aide de tous ces symboles et nous parlerons également bientôt de la fonction des mots.

Sylvie d’Esclaibes

Cet article, publié dans Ecole Athéna Montessori Internationale, Formations Montessori, Maria Montessori, Maternelle, Primaire, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour La grammaire ça s’apprend tout petit : le pronom, la conjonction, l’interjection (fin)

  1. Cath dit :

    J’ai hâte de lire votre article « Comment travailler l’expression écrite avec ces symboles ». Merci de partager votre savoir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s