Le code informatique enseigné en primaire

Vous pourrez lire ci-dessous un article publié par Francetv selon une info de l’AFP  du 13 juillet dernier.

Cet article nous informe que le nouveau projet de Benoît Hamon est d‘instaurer l’apprentissage du code informatique à l’école primaire.

Montessori lecture

Bien lire et bien comprendre.

Ceci est un beau projet certainement fort utile.

Mais ne devrions-nous pas nous assurer en priorité que nos petits élèves de primaires savent lire avec une bonne compréhension, savent écrire avec un vocabulaire varié et une orthographe correcte, et possèdent une maîtrise solide de la numération, des quatre opérations, de la géométrie et des mesures ?

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, il y a des choses importantes à mettre en place et des changements notoires à effectuer.

Pour cela, notre système public devrait s’inspirer de ce qui se passe dans notre école Montessori car beaucoup de mesures sont applicables dans toutes les écoles :

  • Mélanger les niveaux dans la classe ce qui créée une émulation positive,

    Montessori enfants différents

    Intégrer les enfants autistes

  • Mettre en place une pédagogie individualisée en respectant la façon d’apprendre de chacun,
  • Utiliser du matériel concret en français et en mathématiques au lieu de passer trop rapidement à l’abstraction alors que les élèves ne sont pas prêts à cela,
  • Permettre aux élèves de manipuler car on sait que les mains sont reliées au cerveau et que la manipulation permet une meilleure compréhension et assimilation,

    Montessori mathématiques

    Manipuler du matériel concret pour un meilleur apprentissage.

  • Autoriser les élèves à se déplacer car on sait que le mouvement est nécessaire au bon apprentissage,
  • Mettre en place un environnement propice aux apprentissages : étudier l’aspect sensoriel dans lequel l’enfant étudie,
  • Veiller à l’environnement émotionnel de l’enfant. Il apprend mieux s’il est encouragé, rassuré que s’il est puni et malmené.

    Montessori travail individuel.

    Chacun son programme de travail.

  • Organiser l’intégration des enfants différents dans les classes.

Tout cela à mon avis, permettrait à nos petits élèves de mieux apprendre et de terminer les classes primaires avec des connaissances solides et une bonne confiance en soi.

Sylvie d’Esclaibes

« Le code informatique enseigné en primaire dès la rentrée

Il s’agira de cours facultatifs, précise Benoît Hamon dans les colonnes du « JDD ».

Le code informatique sera enseigné en primaire, de façon facultative, à partir de la rentrée 2014-2015, annonce Benoît Hamon.
Le code informatique sera enseigné en primaire, de façon facultative, à partir de la rentrée 2014-2015, annonce Benoît Hamon. (MATTEO COLOMBO / FLICKR / GETTY IMAGES)

Le langage html n’aura bientôt plus de secret pour les élèves. L’enseignement du code informatique sera proposé de manière facultative en primaire, dès la rentrée 2014-2015, annonce le ministre de l’Education nationale, Benoît Hamon, dans une interview au Journal du dimanche du dimanche 13 juillet.

Si la priorité de l’Education nationale porte « sur les apprentissages fondamentaux » comme « lire, écrire, parler correctement la langue française, compter, calculer, composer et décomposer les nombres en mathématiques », l’école « ne peut ignorer l’importance du numérique », explique Benoît Hamon.

Pour le ministre, « les mathématiques comme l’informatique sont d’autres formes de langage, qui apprennent la logique, facilitent la manipulation de concepts » et donnent des clés « dans un monde toujours plus connecté ». Selon lui, « la question n’est plus de savoir s’il faut apprendre l’informatique et son langage, mais de savoir comment, pour quels usages, et à quelle étape du cursus le faire ».

9 000 écoles bientôt reliées au haut débit

Dès septembre, le ministre souhaite donc favoriser « en primaire une initiation au code informatique, de manière facultative et sur le temps périscolaire ». Il indique avoir d’ores et déjà lancé « un appel aux associations pour structurer une offre nationale ». Enfin, cette initiation pourrait aussi « être inscrite dans les programmes du second degré ».

Or, qui dit informatique dit besoin d’équipements. Seize mille école, sur un total de 54 000, n’ont pas encore d’accès à l’internet haut débit. « Dès septembre, nous relierons au haut débit par voie hertzienne 9 000 écoles situées dans les zones non reliées à la fibre », annonce ainsi Benoît Hamon.

Des tablettes pour tous ?

Des tablettes pour tous ?

Il envisage aussi « un grand programme en faveur de la filière industrielle française du numérique éducatif ». D’ici 2020, « 70% des élèves du primaire et de collège et 100% des enseignants » seront équipés « en PC-tablettes dotés de ressources pédagogiques numériques ».

Publicités
Cet article, publié dans Apprenez vous-même à votre enfant - exercices, Ecole Athéna Montessori Internationale, Etude pédagogique, Lycée International Montessori, Maria Montessori, Primaire, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :