Pédagogie « after-work »

Hier a eu lieu notre premier « after-work » au cours duquel nous avons accueilli une dizaine de personnes. Chacun s’est présenté puis j’ai expliqué les points fondamentaux de la pédagogie Montessori telle que je la vois et l’adaptation que j’en ai faite pour le collège et le lycée.

Les points particulièrement importants me semblent être :

Montessori individual

Tous les enfants sont différents

– le fait que chaque enfant soit différent. Il est essentiel de tenir compte de cela dans notre façon d’enseigner. L’enfant appartient également à une famille qui a ses particularités également et que l’on ne peut nier dans notre approche de l’élève. Et nous devons nous adapter également à la culture de chacun. Les recherches ont montré également que les modes d’apprentissage sont également très différents : certains sont auditifs, d’autres sont visuels, etc…

– le développement de la confiance en soi, de la confiance en l’adulte, de l‘autonomie, etc…

Montessori contrôle de l'erreur

Le contrôle de l’erreur

– le contrôle de l’erreur qui doit se trouver dans tout matériel qui permet à l’élève de se corriger par lui-même et de trouver ensuite ses propres solutions.

– le respect des périodes sensibles de chacun. Et lorsque nos élèves sont adolescents, je pense qu’il faut essayer de découvrir la ou les passion (s) de chacun afin de s’en servir dans notre façon de leur enseigner,

– développer les capacités de raisonnement de l’enfant,

Montessori liberté

Liberté.

– cette fameuse « liberté » dont parle Maria Montessori. Une liberté dans un cadre qui doit être mis par les adultes. Ainsi plus tard, l’étudiant Montessorien est capable de se mettre lui même un cadre et d’évoluer à l’intérieur en toute liberté et en toute sérénité en respectant l’autre. Voilà une des raisons principales expliquant pourquoi le jeune Montessorien est différent des autres. Il se connaît, il est maître de ses décision, il n’est pas influençable, il est libre.

l’environnement préparé pour l’élève. L‘harmonie, la beauté du matériel, des lieux, etc… Tenir compte de l‘émotionnel de chacun.

Montessori

L’environnement de la classe.

– le professeur qui est un élément essentiel de cet environnement. Il doit être un guide, un modèle, qui est le garant de cet environnement émotionnel très positif. Importance de sa voix, du charisme, de la bienveillance, etc…

– le développement sensoriel primordial et parmi les sens le développement du toucher donc de la main. Ce développement ne devant pas s’arrêter à la fin du primaire mais continuer tout au long de leurs scolarités. Un jeune qui aura tous les sens bien développés percevra la beauté de la nature, d’un joli son, des couleurs d’un tableau, de tous les détails qui rendent la vie belle, il éprouvera des sensations très positives de notre Terre. Il ne sera donc pas à la recherche de sensations fortes par des moyens ou substances artificielles.

– toujours aller du concret vers l’abstrait.

Nous avons donc ensuite abordé les mathématiques avec cette indispensable nécessité du concret, du toucher du matériel.

Pour illustrer tout cela, les participants ont pu manipuler le matériel de mathématiques concernant :

  • l’introduction du système décimal : l’unité, la dizaine, la centaine et le mille.

    Le système décimal.

    Le système décimal.

  • le cube du trinôme qui est une approche sensorielle de l’algèbre et de la formule (a + b + c) au cube.
  • la table de Pythagore qui est encore une fois une approche sensorielle de l’algèbre et de la formule (a + b + c +….. ) au carré
  • la soustraction à retenue avec les perles dorées et les timbres
  • la division avec les timbres
  • le carré des nombres avec la planche à clous

    Montessori Mathématiques

    Le matériel pour les nombres relatifs et la résolution d’équations.

  • l’extraction d’une racine carrée avec la planche à clous
  • les nombres relatifs avec le matériel que nous avons créé
  • l’addition de polygones avec ce même matériel
  • la multiplication de binomes (x + 4) x (x + 2) par exemple, avec ce même matériel,
  • la factorisation comme 4x + 8 ou 6y + 9
Montessori trinôme

L’algèbre sensoriel.

Les deux heures étaient largement dépassées. Les participants étaient passionnés. Certains sont venus me dire : « moi qui avais un problème avec les mathématiques, maintenant je comprends, c’est clair ! ». Une autre participante : « c’était incroyable de découvrir l’algèbre sensoriel ! ». « Pourquoi tous les enfants n’apprennent-ils pas avec ce matériel ? ». Tout le monde était bluffé qu’un tel matériel puisse exister et persuadé que cela facilitait considérablement l’apprentissage des mathématiques.

Nous avons passé un très agréable moment et nous sommes donnés rendez-vous au prochain « after-work » qui aura lieu mardi 13 mai de 19 h 30 à 21 h 30. Nous serons alors plus nombreux car plusieurs personnes indisponibles hier ont déjà réservé leurs places pour le 13.

Sylvie d’Esclaibes

Publicités
Cet article, publié dans Apprenez vous-même à votre enfant - exercices, Dyslexie, dyspraxie, enfants différents, Ecole Athéna Montessori Internationale, Enfants précoces - Phobie scolaire - Inadaptés au système traditionnel, Etude pédagogique, Formations Montessori, Lycée International Montessori, Maria Montessori, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s