Cursives ou scripts

Montessori lettres rugueuses

Les lettres rugueuses.

Le débat continue sur la question : faut-il apprendre aux enfants à lire avec des lettres en scripts ou en cursives ?

J’ai déjà répondu à cette question dans un de mes précédents articles sur l’apprentissage de la lecture. Mais de nombreux parents d’élèves me posent souvent cette question.

Montessori écrire

Lettres scriptes.

Je suis persuadée qu’il est préférable d’apprendre aux enfants les lettres en script.

En effet, l’enfant a envie de lire car dans tout son environnement se trouvent des choses écrites : les panneaux d’affichage, les journaux, les livres, l’ordinateur, les étiquettes sur tous les produits alimentaires ou autres, etc… Tout ce que l’enfant a envie de lire est en lettres scriptes. Tout ce qui est intéressant pour lui est en lettres scriptes.

Les journaux sont écrits en lettres scriptes.

Les journaux sont écrits en lettres scriptes.

Ainsi on permet à l’enfant d’être encore plus autonome puisqu’il peut lire tout ce qui l’entoure.

Au Lycée International Montessori Athéna, les enfants apprennent à lire en maternelle et donc apprennent à écrire des lettres très jeunes. A un âge où la motricité fine n’est pas encore très développée. Il est alors beaucoup plus facile d’écrire des lettres scriptes que des lettres cursives avec de belles boucles bien difficiles à tracer. On permet ainsi à l’enfant très jeune de ne pas être en échec et bien au contraire de pouvoir composer des mots.

De plus, dans notre école, les enfants avant de lire, apprennent à composer des mots avec des alphabets mobiles le plus souvent mais en écrivant aussi s’ils le désirent.

Montessori écrire

Lettres cursives.

J’aime aussi beaucoup une autre réponse donnée par une éducatrice Montessori, Nurfeta Zejnulahi sur son site : « le terme cursif est un adjectif provenant du latin currere signifiant « courir ». Il ne fait aucun doute que de former ses lettres en cursive permet d’écrire vite. Néanmoins, j’aimerais poser cette question : « qu’elle est l’urgence d’écrire vite, pour un enfant de 6 ans donc la dextérité, la lecture et l’expression écrite sont encore à développer ? »

Dans la majorité des pays étrangers, les enfants n’apprennent jamais à écrire en lettres cursives. Est-ce un problème pour eux ?

Sylvie d’Esclaibes

Publicités
Cet article, publié dans Apprenez vous-même à votre enfant - exercices, Dyslexie, dyspraxie, enfants différents, Ecole Athéna Montessori Internationale, Enfants précoces - Phobie scolaire - Inadaptés au système traditionnel, Etude pédagogique, Formations Montessori, Lycée International Montessori, Maria Montessori, Maternelle, Participez au débat..., Primaire, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Cursives ou scripts

  1. Elsa dit :

    Bonjour,
    Mon fils de deux ans manifeste l’envie de lire, je voulais savoir si vous pensez qu’il faut lui apprendres les majuscules et les minuscules en même temps?
    Deuxième question mon fils a un prénom qui commence par W mais qui se prononce V qu’elles sont dois je employer pour la lettre W ?
    Merci

  2. Justine dit :

    Bonjour, je ne comprends pas pourquoi, alors que vous prônez l’apprentissage en lettres scripts, vos livrets Montessori proposent une méthode en lettres cursives ?? Du coup, où peut-on trouver des livrets d’apprentissage avec des lettres scripts ? Merci !

    • Bonjour, En effet je prône l’apprentissage en lettres scriptes mais l’éditeur qui souhaite s’adresser au plus grand nombre d’enfants m’a demandé de le faire en lettres cursives car dans l’Education Nationale les enfants apprennent les lettres cursives.Le but est de permettre à tous de bénéficier de la pédagogie Montessori.

  3. Ping : Les petits Montessori, la librairie des écoles |

    • Bonjour, C’est vrai mais je sais que dans l’Education Nationale l’enseignement est davantage fait en cursif ainsi que dans beaucoup d’écoles Montessori, j’ai conseillé à l’éditeur de choisir les lettres cursives. Merci, à bientôt

  4. Amandine dit :

    Bonjour,
    J’ai toujours pensé que dans la methode Montessori, c’étais l’écriture cursive? En tout cas moi je suis entièrement d’accord avec vous, j’ai toujours écris en écriture script et tous les livres que l’on lit sont en écriture script, pourquoi, chercher le compliqué?
    De plus , aujourd’hui si j’essaye d’écrire en écriture cursive j’ai l’impression au contraire que ça ralenti mon écriture, et puis cela fait mal au doigt, je trouve!
    Mes enfants écrivent en écriture cursive imposé dans leur école et ma fille a souvent des cloques au doigt, je pense que c’est en rapport et mon fils de 6 ans ne reconnait pas certaines lettres dans les livres, donc je pense que c’est un vrai problème.

  5. claire-lise dit :

    très intéressant..j’ai appris a ma fille les lettres cursives et fait étrange, elle appris les lettres en script toute seule en observant. Je pense que l’écriture script est plus facile pour les jeunes enfants à écrire. Je lui apprends également les lettre en hébreux…et comme c’est des barres et batons sans boucle, elle écrit plus facilement.

  6. Bonjour,

    J’avoue pour ma part être plus partisane de l’écriture cursive notamment suite à la lecture de divers articles (et du livre) de Danièle Dumont.
    Je cite :
    Vous avez traité dans votre ouvrage (pages 19 et 20) de la problématique « Script ou cursive ? ». Que pensez-vous de la question récurrente du choix du modèle : script, cursive ou majuscules typographiques ?
    Cette question est effectivement souvent posée bien que les programmes soient clairs sur le sujet : l’objectif est l’écriture cursive . Parfois, l’hésitation porte plus sur l’écriture à utiliser par l’enseignant (pour les étiquettes, par exemple) que sur le modèle à donner à reproduire à l’enfant.
    On l’aura compris, entre l’écriture script et l’écriture cursive, mon choix va sans hésitation à l’écriture cursive. En fait, il ne s’agit pas d’un choix à proprement parler mais de la conclusion aussi bien d’observations faites sur le terrain en rééducation d’écriture que d’une réflexion sur le geste d’écriture.
    La réflexion est facile à suivre :
    – L’écriture script sépare les lettres ; chaque arrêt entre les lettres freine le geste et le stoppe avant qu’il ne redémarre car l’enfant n’a pas encore l’habileté graphique qui autorise de bonnes « liaisons dans l’espace », c’est-à-dire des enchaînements judicieux au-dessus du papier propres aux quelques scripteurs d’excellent niveau qui ont adopté cette écriture. L’écriture script n’est donc qu’exceptionnellement une écriture rapide en général et jamais dans l’enfance ou l’adolescence (ne pas confondre vitesse du trait, c’est-à-dire vitesse avec laquelle on écrit sans lever le crayon, et vitesse de l’écriture, c’est-à-dire vitesse avec laquelle on écrit un mot 8).
    – Passer de l’écriture script à l’écriture cursive est un exercice difficile car l’apprentissage de l’écriture script n’implique pas de point d’attaque particulier des lettres alors qu’il en va différemment de l’écriture cursive. Il s’agit donc pour l’enfant qui a commencé en script – comme c’est le cas actuellement au Québec – d’apprendre d’autres formes, d’autres enchaînements et d’apprendre à faire couler son geste. Autant d’inconvénients qui peuvent être évités en apprenant directement la cursive.
    Les enfants admettent sans difficulté que l’écriture imprimée soit différente de l’écriture manuscrite. Que l’enseignant écrive des étiquettes en script ne pose donc pas de problème majeur en ce qui concerne la différenciation par l’enfant du modèle à reproduire (cursive) et de « l’autre écriture » (script).
    Par la diversité et l’enchaînement de ses formes, l’écriture cursive nécessite un apprentissage spécifique. Les lettres de l’écriture en capitales typographiques sont à la fois juxtaposées et composées de tracés qui peuvent être réalisés séparément pourvu qu’ils soient correctement collés, ce qui en fait une écriture facile à tracer.
    Les majuscules typographiques sont donc souvent choisies pour les premiers écrits. Ce peut être effectivement une bonne solution d’attente pour des enfants qui ne maîtrisent pas l’écriture cursive si, et seulement si, l’on considère qu’il s’agit bien d’écriture et non de « dessins de lettres ». Cette solution ne pourra donc être adoptée que si toutes les compétences autres que celles qui sont spécifiques à l’écriture cursive sont acquises : tenue du stylo, usage de la main appropriée, sens de déroulement de l’écriture (gauche/droite et haut/bas), tenue correcte du crayon, posture adaptée, déplacement adapté des organes scripteurs et capacité d’organisation de l’espace graphique grâce à une bonne gestion statique de l’espace graphique.
    En effet, arrivé à ce stade 9 l’enfant dispose de toutes les compétences nécessaires pour bien écrire. S’il y a un peu de retard dans la gestion dynamique de l’espace graphique qui sert à produire les formes de base de l’écriture, en l’occurrence les premières formes (à savoir les boucles), les enfants peuvent commencer à écrire en majuscules typographiques en sériant les lettres par types de tracés 100. Cette écriture pourra également être utilisée sans que les plus avancés aient l’impression de marquer le pas en attendant que toute la classe ait acquis les compétences nécessaires à l’écriture cursive.
    En revanche, on l’aura compris, lorsque les enfants ne maîtrisent pas les compétences de base, faire « écrire » en majuscules typographiques n’est pas plus judicieux que de le faire en cursive.

    http://www.cndp.fr/bienlire/01-actualite/a-interview28.asp

    Qu’en pensez-vous ?

    Merci !

    • Bonjour, Pour toutes les raisons que j’ai déjà évoquées dans mes précédents articles qui sont juste la conséquence de 20 ans d’observations des enfants, je ne partage pas du tout cette opinion.
      Concernant la rapidité d’écriture, une de mes filles âgée aujourd’hui de 26 ans, a toujours écrit en lettres scriptes et elle n’a jamais eu de problème de vitesse d’écriture. Elle a étudié dans une bonne université Paris Dauphine et elle n’a jamais eu de difficulté pour prendre les cours. Je remarque d’ailleurs à ce sujet, ayant plusieurs enfants en études supérieures, que maintenant tous les étudiants prennent leurs cours sur ordinateur (donc en écriture scripte).
      De part mon expérience également de directrice mais surtout d’éducatrice auprès des enfants de classe primaire, je n’ai jamais remarqué d’enfants qui avaient la moindre difficulté à passer de l’écriture scripte à l’écriture cursive. En revanche, j’ai rencontré tellement d’enfants qui se retrouvaient en échec car ils n’arrivaient pas à former les lettres cursives correctement, les institutrices leur reprochant alors de mal écrire, leur faisant recommencer, quelle horreur ! J’ai même eu un élève qui est arrivé au niveau du CE1 et qui ne voulait plus écrire à cause de ce problème d’écriture.
      De plus essayez de faire faire des lettres cursives à un enfant de 3 ans… On met encore une fois le jeune enfant devant deux difficultés à la fois, apprendre à composer des mots, et faire de belles boucles si compliquées à ce jeune âge !
      Quant à écrire en majuscules typographiques, je n’y vois aucun intérêt. Quel texte est écrit avec une telle écriture ? qui écrit ainsi ? On rajoute encore un style d’écriture, pourquoi ?
      Voilà mon avis.
      Merci,
      Sylvie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s