Expression écrite (suite)

Montessori descriptionMontessori adjectifCette semaine nous avons poursuivi notre travail de description. J’ai fait choisir à chaque élève une photo différente d’un chaton et je leur ai demandé de décrire ce chaton le plus précisément possible.

Montessori Expression écriteLorsqu’ils ont eu terminé leur écriture, nous nous sommes tous mis en cercle. Les photos de chatons ont été déposées au centre du cercle. Un enfant a lu sa description et les autres devaient reconnaître à quel chaton cela correspondait.

Ils ont ainsi compris que leur description devait être très précise s’ils voulaient que leur photo soit reconnue.

Montessori programme primairePar ailleurs, les élèves qui devaient découvrir le chaton se sont rendus compte qu’ils devaient être très attentifs à la lecture du texte pour bien entendre tous les détails et reconnaître la bonne photo.

On a ainsi pu travailler sur l’adjectif car pour que la description soit correcte, il fallait beaucoup d’adjectifs pour préciser, par exemple :  la couleur du pelage, celle des yeux, de la queue, etc… Cette expression écrite permet ainsi de faire un lien entre ce que l’on écrit et la nature des mots.

Montessori symbole de grammaire

Le symbole de l’adjectif.

Maintenant, ils vont écrire les symboles de la nature des mots dans chacune de leur description, et ils constateront visuellement qu’une bonne description comporte beaucoup d’adjectifs.

Montessori expression écriteLa prochaine fois, je choisirai le même animal mais dans un lieu différent.

Les enfants apprécient beaucoup ce type d’exercices et cela leur donne vraiment le goût d’écrire.

Sylvie d’Esclaibes

Cet article, publié dans Apprenez vous-même à votre enfant - exercices, Collège, Ecole Athéna Montessori Internationale, Enfants précoces - Phobie scolaire - Inadaptés au système traditionnel, Etude pédagogique, Formations Montessori, Lycée International Montessori, Maria Montessori, Primaire, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Expression écrite (suite)

  1. Sylvie barroy dit :

    Merci Sylvie, enfin des explications claires. Je suis enseignante en Clis Ted et j’ai décidé d’utiliser la méthode Montessori car elle est tres structurée et vusuelle. Or, voilà en france peu d’ouvrage complet. J’ai des niveaux qui vont du cp au cm2. Pourriez vous me guider pour l’achat des formes et des boites etc…. Sans que ça me ruine car je n’ai plus de budget. J’ai imprimé déjà tout sur la nature des mots mais voidrais bien la démarche utilisée pour l’étude des fonctions et surtout la progression logique selon Montessori, livre ou autre, merci d’avance, Sylvie B.

    • Bonjour Sylvie, Pouvez-vous me préciser ce que vous entendez par « formes » et « boîtes » s’il vous plaît ? et je pourrais vous aider. Pour les fonctions, il faut utiliser les tableaux d’analyse avec le verbe (un rond rouge), le sujet (un rond noir) et les flèches sur lesquelles il est indiqué la question : qui est-ce qui ? ou qu’est-ce qui ? Vous préparez des phrases simples avec verbe et sujet et l’enfant découpe d’abord le verbe qu’il pose sur le rond noir et ensuite il prend les questions et pose le sujet au bon endroit. Ensuite vous travaillez avec le tableau où se trouve le sujet, le verbe et le complément d’objet direct. Et la question : qui ? ou quoi ? puis vous introduisez le tableau avec les compléments circonstanciels et toutes les questions qui vont avec. Et vous lui donnez des bandes sur lesquelles sont inscrites les phrases que l’enfant découpe en morceaux qu’il pose au bon endroit. Je vais faire très vite un article la-dessus pour mieux vous expliquer. Je me rends compte, grâce à vous, que c’est important et que je ne l’ai pas encore fait.
      Vous avez raison d’utiliser la pédagogie Montessori en Clis Ted car cela fonctionne très bien pour ces enfants-là. Vous pouvez lire :
      Maria Montessori : « sa vie, son oeuvre » – Maria Montessori : « la pédagogie scientifique numéro 1 » et « numéro 2 ».
      N’hésitez pas à me contacter pour me poser des questions. A bientôt. Sylvie

      • sylvie dit :

        merci beaucoup j’attends donc vos prochains articles avec impatience

      • sylvie dit :

        oups j’avais oublié de vous parler des formes enfin des symboles Montessori pour la nature des mots. je les ai fabriquées plastifiées mais difficiles à manipuler pour des enfants dyspraxiques, donc je cherche à investir dans des formes en 3 D et en bois

      • Bonjour Sylvie, Vous pouvez les fabriquer vous même en pate Fimo. Cela peut être très joli et les enfants aiment beaucoup les utiliser. A bientôt.

  2. sicosico dit :

    Bonjour Sylvie!

    Je me demande si vous utilisez des manuels ou cahiers pour le français (grammaire, conjugaison….) lorsque l’enfant est plus vieux? Si oui, lesquels?

    Ma grande sera en 3e année au Québec (l’équivalent du CE2) en IEF. Je ne peux malheureusement pas me former à la pédagogie Montessori et je me sens peu outillée pour la poursuite de la grammaire, conjugaison… selon la pédagogie Montessori. Les informations en français se font plus rares. ;( J’aimerais bien poursuivre dans cette voie le plus possible puisque ma grande adore la grammaire Montessori. ;)

    • Bonjour, Oui en effet j’utilise dans l’école des cahiers d’exercices quand les élèves sont plus grands car je souhaite les habituer à travailler comme dans toute autre école afin de ne surtout pas les marginaliser. J’utilise un cahier de conjugaison, un cahier d’exercice qui s’appelle cahier du jour/cahier du soir français. Mais j’ai aussi réalisé des fiches d’exercices qui reprennent notre méthode d’apprentissage. Pour une élève de CE2, j’utilise surtout le matériel, et des fiches que j’ai créées, fiches qui vont avec les symboles. Restant à votre disposition, A bientôt.

      • sicosico dit :

        Merci! Ces fiches dont vous parlez, c’est ce que vous vous apprêtez à vendre en ligne? ;) Si je peux poursuivre encore avec le matériel et quelques fiches à faire en correspondance avec le matériel, se serait vraiment bien. Simplement, pour le moment, je me débrouille bien pour lui montrer la grammaire avec les symboles de base, mais ensuite, je devrai plus détailler, présenter les différents pronoms, verbes, déterminants… Pour le moment, je ne trouve pas l’information nécessaire pour aller plus loin. Mais, j’ai espoir! ;) Grâce à Montessori, la grammaire est un réel plaisir pour ma grande! ;)

  3. Marie-Josée dit :

    Merci pour vos récents articles sur l’écrit! Très intéressant! Je vais instaurer ce type d’exercice avec ma grande qui va adorer j’en suis certaine. Je serais bien curieuse, si vous avez le temps, de mieux connaître comment vous travaillez éventuellement l’orthographe dans les textes. Il existe plusieurs activités pour travailler l’orthographe des mots, la grammaire, la conjugaison… dans la pédagogie Montessori, mais existe-t-il une façon de faire pour travailler le transfert de ces notions dans l’écrit (bref pour que l’enfant y repense lors de ces écrits).

    • Bonjour, Réussir à appliquer dans leurs écrits toutes les règles d’orthographe et de grammaire que les élèves ont appris, est une des choses les plus difficiles. Je pense que le mieux est de faire travailler les enfants sur leurs propres écrits et de ne travailler qu’une règle à la fois. Maria Montessori disait de travailler « une seule difficulté à la fois » donc pendant un temps, je travaillerais les pluriels des noms et des adjectifs puis plus tard la règle de l’accord du verbe avec le sujet, etc… et ainsi petit à petit. Il est bien aussi de leur faire analyser leurs propres productions écrites ainsi ils seront plus motivés. Bonne chance. Je reste à votre disposition. Sylvie

  4. club7 dit :

    Bonjour,

    Les enfants ont dû se régaler à décrire un chaton. En règle général, ils aiment ces petits animaux si doux et tendres.
    La semaine dernière, j’ai fait avec un de mes garçons (qui était malade) une description d’une carte postale que j’avais acheté lors de nos congés vers la Suisse. Je lui ai demandé de décrire et ensuite de me raconter ce que cela lui rappelait. Cela a très bien marché!
    J’espère avoir du temps ce week-end avec celui qui est dyslexique et dysphasique. Mais lui a beaucoup plus de difficultés à avoir des idées, de l’imagination et de faire un lien logique dans l’histoire.
    Mais bon va falloir trouver du temps vu qu’ils ont 3 devoirs communs la semaine prochaine. Donc du travail en perspective.
    Merci pour toutes ces astuces
    bonne soirée et bonne fin de semaine

    • Bonjour, Je suis heureuse que mes articles puissent aider vos fils. C’est vrai que l’utilité de l’image réside dans le fait que l’élève peut s’y raccrocher. C’est difficile pour certains de tout imaginer. Cela leur fait un support concret qui est important et les aidera à développer petit à petit leur imagination. Bon courage pour les 3 devoirs communs. Quel dommage d’organiser les trois la même semaine et en fin de demi-trimestre, moment où les jeunes commencent à être fatigués. A bientôt, Sylvie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s