Un moment essentiel dans la classe : le cercle !

Un cercle tracé au sol.

Dans une école Montessori digne de ce nom, tant dans les classes de maternelle que dans celles de primaire, vous trouverez toujours tracé au sol un joli cercle harmonieux. Pour tous ceux qui fréquentent le monde Montessori, le rôle de ce cercle est évident.

C’est mon fils de 25 ans, qui a fait toute sa scolarité dans mon école Montessori, qui m’a fait remarquer que je devais écrire un article pour expliquer à tous combien le rôle du cercle dans une classe Montessori est essentiel.

L’enfant travaille seul.

Dans les classes d’une école Montessori, le travail de l’enfant est surtout individuel : chaque enfant choisit un plateau ou un matériel, va effectuer son travail tout seul, sur un tapis ou sur une table. Une fois qu’il a terminé son travail, il va replacer son matériel à sa place et repart ainsi vers une autre activité individuelle. Il existe cependant pendant la journée des regroupements des enfants dans la classe.

Dans mon école, il en existe trois par demi-journée. A ces moments-là, les enfants se réunissent sur le cercle. Ils s’assoient alors en tailleur sur la ligne marquant la circonférence du cercle.

Les enfants assis sur le cercle.

Le professeur prend également place sur ce cercle dans la même position que les élèves. Une nouvelle fois, on voit là que le professeur ne domine pas l’enfant, il se met au même niveau et dans la même position. Il joue son rôle de guide car il montre ainsi la bonne tenue à avoir sur le cercle : le dos bien droit, les mains posées sur les genoux.

Le cercle a une forme harmonieuse (pas d’angle), les enfants sont tous au même niveau, il n’y a pas d’enfants devant, il n’y a pas d’enfants derrière, tout le monde regarde dans la même direction. Il n’y a pas de places fixes, chacun s’assied où il veut. Mais on doit se tenir bien sur le cercle, ne pas être allongé, accroupi, etc…

Le calendrier.

  • Le premier « cercle » a lieu une fois que tout le monde est installé, et là commence une activité collective.
    Dans mon école, cette activité se décompose de la façon suivante :

– le professeur prend une feuille de papier de couleur (tout le mois la couleur sera la même)

–  On commence par la date : on apprend quel jour nous sommes, on en profite alors pour faire des jeux sur les sons pour les plus jeunes, et les plus âgés épèlent chaque lettre qui forme le jour. On dit quel était le jour d’avant, quel jour nous serons le lendemain et on peut aussi chanter une petite comptine sur les jours de la semaine. Ensuite on donne la date précise : on en profite alors pour compter. Par exemple, si on est le 24, on demande à un enfant d’aller chercher deux barrettes de dizaines et 4 perles d’unités et on peut compter jusqu’à 24. Ensuite on parle du mois et enfin de l’année

Le professeur écrira cette date en haut de la feuille.

– Puis vient la météo en insistant bien sur le vocabulaire juste, par exemple : temps ensoleillé, nuageux… Ensuite un enfant dessine sur la feuille du jour le symbole officiel correspondant au temps du jour.

–  Vient après le moment de « la nouvelle » : plusieurs enfants prennent la parole pour dire aux autres quelque chose qui est important pour eux. Cet exercice très important : il apprend à demander la parole, à attendre son tour de parole, à écouter l’autre s’exprimer, à s’intéresser à ce que dit l’autre, à réfléchir à ce qu’ils aimeraient partager avec leurs camarades. On peut aussi en profiter pour avoir une conversation sur une des nouvelles et cela apporte des informations aux enfants. Cette nouvelle est écrite. Ainsi le petit enfant intègre que ce qui se dit s’écrit, que ces petits signes que sont les lettres permettent d’exprimer ce qui est dit.

Les nouvelles.

Quand les enfants commencent à composer leurs mots, ils peuvent écrire eux-mêmes leur nouvelle.

Ce moment est essentiel car c’est l’apprentissage de la vie en société : apprendre à attendre son moment de parole, apprendre à écouter l’autre et ne faire qu’écouter (sans distraction comme jouer, regarder par la fenêtre), apprendre à s’intéresser à ce que l’autre dit, etc…

Cette feuille est accrochée à l’extérieur de la classe de façon à ce que les parents puissent la lire. Toutes les fiches d’un même mois sont accrochées et une fois le mois terminé, on les range.

Bien sur chaque jour seulement quelques enfants donnent leurs nouvelles pour que ce temps du cercle ne dure pas trop longtemps.

Le travail individuel de l’enfant.

–  Après la nouvelle, le professeur fait une petite leçon soit une présentation de matériel, soit sur le thème en cours d’étude dans la classe.

Puis les enfants repartent en travail individuel.

  • Un deuxième cercle a lieu juste avant la recréation : c’est le moment du « snack ».  Deux enfants qui auront choisi cette responsabilité pour la semaine auront préparé un petit encas avec des aliments apportés par des parents.
L’heure du snack.

Cette préparation fait partie des exercices de vie pratique qui développent l’autonomie, la concentration, la motricité fine, le gout de l’harmonie car on demande que la présentation soit jolie. Les deux enfants proposent alors leur préparation aux autres enfants assis sur le cercle. On insiste alors sur la politesse : on dit « merci », « non merci », « s’il te plait », etc… Jamais : « j’en veux pas », « ce n’est pas bon », etc… On se sert modérément. Ils attendent que tous soient servis pour commencer à manger en se souhaitant un bon appétit. On ne quitte pas le cercle tant que tout le monde n’a pas terminé.

Apprendre les règles de politesses.

–  Le cercle du snack est encore un moyen d’apprendre la vie en société. Les enfants apprennent aussi à gouter des aliments qu’ils n’ont pas toujours l’habitude de manger. C’est parfois la découverte de mets d’autres cultures. Ils apprennent l’ouverture sur l’autre : des enfants d’autres pays peuvent manger différemment, avec des saveurs très différentes de celles auxquelles nous sommes habitués. On insiste aussi sur la qualité et l’équilibre des aliments présentés : pas de sucreries ni d’aliments gras. Cela permet de faire une leçon sur l’alimentation.

Raconter une histoire.
  • Un dernier moment « de cercle » a lieu  à la fin de la demi-journée. Le professeur raconte une histoire ou fait chanter une chanson aux enfants. Vient le moment d’aller chercher son déjeuner. Le professeur peut appeler chaque enfant en nommant la première lettre du prénom par le son bien sûr. Il peut aussi faire le silence et demander aux enfants d’écouter attentivement les sons que les enfants entendent à l’extérieur : les oiseaux, le moteur d’une voiture, le vent, des voix, etc…
L’enfant réfléchit.

On m’a souvent demandé comment faire avec un enfant qui ne parvient pas à rester calme dans le cercle. Plusieurs solutions s’offrent à nous : il est possible de le prendre près du professeur qui lui parlera doucement pour essayer de le calmer, on peut le laisser aller prendre un travail et s’installer calmement pour le faire mais ce n’est pas une solution à long terme car il n’apprend alors pas à se tenir calme parmi les autres. Il est aussi possible de lui demander de s’assoir sur une chaise à l’extérieur du cercle afin qu’il réfléchisse sur son comportement. Il est en effet impossible dans une classe Montessori comme dans la vie, de ne pas respecter les autres et de les déranger.

Une aide pour apprendre les langues.

Ces moments sont très importants aussi dans une école bilingue comme notre école où l’enfant se trouve en immersion totale, car le fait que l’organisation de la demi-journée soit toujours la même permet à l’enfant d’avoir des points de repère. Il sait qu’au début de la demi-journée on parle de la date, de la météo, etc… S’il entend « Monday » il l’associe rapidement à « lundi » et ainsi il intègre très facilement du vocabulaire dans l’autre langue. Il peut aussi dire sa nouvelle en français et le professeur la traduit et la répète en anglais ainsi il peut aussi repérer les mots et dès le début comprendre que l’on dit la même chose mais dans une autre langue. C’est ainsi qu’il comprend très vite le concept d’une autre langue.

La tolérance.

« Le cercle » permet aussi à l’enfant de comprendre qu’il fait partie d’un groupe. C’est d’autant plus important dans une classe Montessori où tout est très individuel. Il apprend à ne pas se moquer d’un plus petit qui parle moins bien que lui, qui peut déformer certains mots, etc… à ne pas rire non plus de l’enfant étranger qui essaie de parler. C’est donc un nouvel enseignement également : la tolérance.

La liberté dans un cadre.

La routine de la demi-journée est extrêmement importante aussi pour que l’enfant se sente bien et puisse se construire de manière harmonieuse et libre. En effet, pour se sentir libre, l’enfant a besoin d’un cadre. Sans cadre, c’est l’anarchie et l’enfant est perdu. C’est la même chose, pour l’organisation de leur vie dans leur famille, les enfants ont besoin d’une certaine routine sans être rigide bien sûr. Ils ont besoin d’horaires dans leur lever, leur coucher, les heures des repas, etc… Ils aiment avoir des moments qui reviennent chaque jour comme l’histoire, la toilette, etc… Certains parents disent « mon enfant est comme un petit vieux, il a ses petites habitudes et n’aime pas en changer »… L’enfant a besoin de ces routines pour bien grandir.

Sylvie d’Esclaibes

Publicités
Cet article, publié dans Ecole Athéna Montessori Internationale, Etude pédagogique, Maria Montessori, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Un moment essentiel dans la classe : le cercle !

  1. Une maitresse de ps/ms dit :

    Bonjour,
    J’aime beaucoup cette idée du cercle et d’appartenance à un même groupe; malheureusement cela me paraît compliqué lorsqu’on a une classe de 32 élèves…

    • Bonjour, Je comprends. Peut-être pouvez vous mettre un certain nombre d’élèves avec une activité individuelle et l’autre en cercle et ensuite inversé. Faire peut-être un cercle assez court au début et petit à petit plus long. Personnellement j’ai déjà fait des cercles avec une trentaine d’élèves de ma classe de primaire. Bon courage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s